Enfin ! Plus de 5 ans après le lancement de Free Mobile, les smartphones Samsung Galaxy fonctionnent enfin correctement sur son réseau.

Mise à jour le 15 novembre 2017 à 11 h : précisions concernant la cause du problème (ci-dessous)


L’Arcep publiait en juin 2017 la mise à jour de son observatoire de la qualité des services mobiles. Il classait Free Mobile bon dernier, avec des taux de réussite parfois 4 fois inférieurs à ceux des concurrents. Certes, Free est le plus jeune opérateur de téléphonie mobile français, et il est légitime qu’il ne soit pas encore au niveau des trois opérateurs historiques, mais les écarts avaient de quoi interpeller

Ces résultats ont mis en lumière un défaut des Samsung Galaxy, utilisés par la société Qosi, éditrice de l’application 4Gmark, pour la campagne de mesures de qualité de service que l’Arcep lui avait confié.

Sous l’impulsion de deux de ses membres éminents, VacheGTI et ninick59, la communauté Twitter Free Mobile a profité de l’occasion pour faire savoir au plus grand nombre que les derniers smartphones de Samsung fonctionnaient moins bien que les autres sur le réseau du quatrième opérateur.

En cause, la mauvaise gestion de l’itinérance

Free et l’itinérance Orange

Le temps que Free Mobile ne couvre toute la population, le jeune opérateur a effectivement bénéficié d’un accord d’itinérance avec Orange, permettant malgré tout aux clients de Free de profiter de leur forfait en l’absence de « réseau propre ».

Mais huit ans après l’obtention de sa première licence et le démarrage du déploiement de son réseau, Free couvre désormais 82 % de la population en 4G, 89 % en 3G, rattrapant ses concurrents qui revendiquent respectivement plus de 93 % et plus de 98 %.

Pour inciter Free à maintenir le rythme, et le décourager de se reposer sur le réseau d’Orange, les autorités ont progressivement bridé le débit des connexions à internet en itinérance, à 5 Mb/s en 2016 puis à 1 Mb/s depuis le 1er janvier 2017, soit une fraction de ce qu’on peut obtenir sur le réseau propre. Les clients sont donc directement concernés, puisqu’ils bénéficient désormais d’une bien meilleure qualité de service sur le réseau propre qu’en itinérance.

Pourquoi les Samsung « campaient » en itinérance

Or les Samsung Galaxy privilégiaient jusqu’à présent le meilleur signal, sans considération pour la nature du réseau.

Ainsi, lorsqu’un smartphone connecté au réseau 4G de Free recevait en appel, faute de VoLTE (appels 4G), il basculait en 3G et se connectait facilement, compte tenu de la densité de son réseau, à une antenne d’Orange. Un téléphone connecté à une antenne de Free en 3G sur la bande des 900 MHz pouvait autrement basculer sur une antenne d’Orange en 2100 MHz, bande de fréquences délivrant théoriquement de meilleurs débits, mais bridée en pratique à 1 Mb/s. Idem lorsqu’un abonné de Free quittait une habitation couverte par la femto-cellule d’une Freebox.

En somme, tous les Samsung Galaxy à puces Samsung Exynos avaient tendance à « camper » en itinérance Orange.

Samsung optimise ses smartphones pour Free Mobile

La communauté a contacté Free, qui a contacté Samsung. Ce dernier a identifié le problème et a reconfiguré le logiciel du modem de ses smartphones (communément appelé baseband) pour qu’il distingue l’itinérance Orange du réseau propre de Free Mobile, et qu’il privilégie ce dernier. Une précaution qu’il n’est pas nécessaire de prendre dans le cas d’une itinérance à l’étranger, puisque les deux réseaux ne cohabitent pas.

Mise à jour du 15 novembre à 11 h : une source nous apprend que les modems Samsung Exynos ne respectent pas scrupuleusement les normes radio 3GPP en matière de voisinage des cellules. La mise à jour fait qu’ils se conforment aux normes 3GPP spécifiquement avec Free Mobile.

Samsung profite de l’intégration des mises à jour de sécurité d’Android pour également intégrer le baseband corrigé. Ce n’est malheureusement pas précisé dans les notes de version (changelog), mais les smartphones qui reçoivent des mises à jour de firmware depuis le début du mois de novembre fonctionnent désormais correctement sur le réseau Free Mobile.

Quels smartphones Samsung sont optimisés pour Free Mobile ?

D’après les constatations de ninick59, les téléphones achetés nus en France suivant ont d’ores et déjà reçu une mise à jour OTA :

Il semble donc que Samsung ait prévu de mettre à jour les smartphones milieu et haut de gamme de 2016 et de 2017. Nous avons contacté le constructeur et attendons son retour. Malheureusement, pour les smartphones achetés par le biais des opérateurs, il faut que ces derniers valident les mises à jour, ce qu’ils font moins rapidement et moins longtemps que les constructeurs.

Si vous êtes client de Free Mobile et que vous utilisez l’un de ces smartphones, rendez-vous dans Paramètres > Mise à jour logicielle > Téléchargement manuel des MAJ.

Et pour constater les progrès, vous pouvez installer l’application Free Mobile Netstat, qui mesure le temps que votre téléphone passe en itinérance ou en réseau propre.

À lire sur FrAndroid : Couverture mobile : comparez les opérateurs avec les nouvelles cartes de l’Arcep