Nous y sommes : le test de l’Asus EeePad Transfomer, une tablette Android Honeycomb assez particulière… on peut lui ajouter un dock clavier qui lui permet d’atteindre 16 heures d’autonomie, mais surtout transformer cette tablette 10 pouces en véritable netbook avec un clavier complet AZERTY et un touchpad.

Julien de LesArdoises vient de publier un test très complet sur cette tablette, la tablette est passée entre ses mains d’expert. Même s’il termine le test avec un « Vivement Ice Cream Sandwich », il conclut en adressant le premier Honeycomb Award , une distinction pour cette tablette qui a su se distinguer de la masse. Pour lire le test, c’est par ici !

On ne va pas y aller par 4 chemins : l’EeePad Transformer tient toutes ses promesses et, pour un prix inférieur à la moyenne lors de sa sortie, se hisse au côté d’Acer dans la catégorie des meilleures tablettes sous Honeycomb/Tegra 2. Le constructeur a réussi à dompter le système de Google en lui ajoutant des fonctionnalités plaisantes tout en gardant une fluidité d’exécution qui, si elle n’est pas encore à la hauteur de celle d’un iPad, rend l’utilisation de la tablette très agréable.

Mais si Acer proposait ce qu’on fait toujours de mieux en terme de connectivité sur la tablette en elle-même, faisant de l’Iconia Tab A500 une tablette vraiment excellente et polyvalente, Asus a décidé d’innover en apportant le savoir-faire issu de son expérience « netbook ».

A ce titre, et puisque nous voulons encourager les constructeurs à aller dans le sens de l’innovation, nous adressons à Asus pour sa Transformer notre premier Honeycomb Award. Nous serons très avares sur ces petites distinctions et il faudra vraiment sortir de l’ordinaire pour en décrocher une. C’est exactement ce qu’a fait Asus : se placer un cran au-dessus de la génération Honeycomb/Tegra 2, non pas en cherchant des futilités (bisou LG) marketing, mais en proposant un véritable plus à son produit.

Le test de l’Asus EeePad Transfomer 

Note :