LG faisait partie des rares constructeurs à présenter des smartphones pendant ce CES 2015, alors même que la majorité de son stand était occupée par des téléviseurs et des appareils électroménagers. Le Coréen a ainsi montré des K7 et K10, deux smartphones à moins de 250 euros et aux caractéristiques équilibrées. Nous sommes allés à leur rencontre.

lg-k10

Au cours d’un CES chiche en smartphones, la plupart des constructeurs se réservant pour le Mobile World Congress de Barcelone (fin février), LG a tout de même montré deux nouveautés. Des K10 et K7 situés en milieu de gamme (leurs caractéristiques ici), et venant prendre la suite des séries Spirit, Leon et consorts. En attendant un prochain modèle haut de gamme qui « apportera de gros changements », nous confie LG France.

Ces K7 et K10 partagent un point commun : un design « galet » pas désagréable du tout, qui rappelle d’ailleurs celui du Galaxy S3, excellent en son temps. À ce format tout en rondeurs s’ajoute un écran 2,5D chez les deux modèles, qui sont donc tout particulièrement agréables à prendre en main. En revanche, leur fini glossy n’est pas fait pour ceux qui n’aiment pas voir leur téléphone constellé de traces de doigts, et malgré l’attention que LG a visiblement porté au design de son appareil, certains éléments les renvoient clairement à l’entrée de gamme. Ainsi en est-il des boutons Power et touches de réglage du volume, situées au dos des téléphones, et qui font un peu « cheap ». Les bordures d’écrans, elles, sont trop larges pour se faire oublier.

lg-k7

Le LG K7 de face..

c_CES-FrAndroid-DSC08432

… et de dos.

Car si LG compte vendre son K10 à près de 250 euros et son K7 un peu moins cher, probablement autour des 200 euros, le Coréen n’a pas fait de frais démesurés en termes d’équipement pour ses smartphones. Si leur fonctionnement, sous Lollipop 5.1, semble fluide à la prise en main, on peut raisonnablement s’inquiéter de leurs performances. Pour l’heure, on ignore quelle sera la référence exacte du SoC intégré dans l’appareil (probablement un Snapdragon 410 ou une puce équivalente), on sait que le K10 présentera 1,5 à 2 Go de RAM, quand le K7 oscillera entre 1 et 1,5 Go. De même, les deux téléphones se contentent d’une batterie de 2300 mAh pour le plus grand des deux, et de 2125 mAh pour le K7, qui devront prouver leur bonne tenue à l’usage. Concernant les quelques essais de photographie que nous avons réalisés pendant le CES, les deux appareils (8 mégapixels pour le meilleur) se sont révélés assez moyens, sans grande surprise toutefois.

Pour le reste, il faut saluer les efforts concédés par LG au niveau des écrans de ses téléphones. Malgré la faible résolution de ses écrans, qui se contentent d’afficher de la HD 720p sur une dalle de 5,3 pouces pour le K10,et du 480 × 854 pixels sur 5 pouces pour le K7, le Coréen parvient à proposer un bon confort d’affichage. Il ne faudra évidemment pas être trop exigeant en termes de détail, mais sa technologie In-Cell Touch, qui réduit le nombre de couches composant les écrans, semble montrer ici ses avantages. Toujours au rayon de l’écran, une coque « Quick View » à rabat, comportant une bande translucide, permet de n’afficher qu’un aperçu des notifications, de l’heure et du niveau de batterie en noir et blanc. Malheureusement, elle sera vendue à part, même si l’on peut s’attendre à la mise en place de packs promotionnels à la sortie du téléphone.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Retrouvez toute l'actualité du CES 2016 →