Fujifilm lance son GFX 100S, un boîtier hybride compact à très grand capteur

Des capteurs toujours plus grands pour des appareils toujours moins chers

 

Fujifilm a dévoilé son GFX 100S, un boîtier hybride moyen format avec un format aussi compact qu’un boîtier full frame.

Le Fujifilkm GFX 100S

Le Fujifilkm GFX 100S // Source : Fujifilm

Dans le domaine de la photo, la taille du capteur a un rôle particulièrement important pour capter plus ou moins de lumière et proposer des clichés avec de beaux flous d’arrière-plan — ce qu’on appelle le bokeh. En quelques années, les constructeurs ont d’ailleurs mis l’accent sur des appareils photo hybrides, avec des capteurs full frame de 24 x 36 mm, plus grands que les capteurs APS-C ou micro 4/3.

Néanmoins, Fujifilm a décidé d’aller encore plus loin et a annoncé ce mercredi un nouvel appareil photo hybride avec un capteur moyen format, le Fujifilm GFX 100 S. Il s’agit en fait d’une version plus compacte de son GFX 100 lancé il y a maintenant près de deux ans. Surtout, le boîtier est équipé d’un capteur de 43,8 x 32,9 mm, soit un format plus grand encore qu’un capteur full frame. Ce capteur très lumineux permet au boîtier de Fujifilm de capturer des clichés de 102 mégapixels.

Le Fujifilm GFX 100S

Le Fujifilm GFX 100S // Source : Fujifilm

Outre son capteur, le GFX 100S est doté d’un système de stabilisation optique au niveau du capteur, mais aussi d’un viseur Oled de 3,69 millions de points, d’un écran de 3,2 pouces orientable sur trois axes et affichant 2,36 millions de points, et d’un second écran, monochrome, sur le haut du boîtier, permettant d’afficher les caractéristiques de prise de vue.

Un boîtier capable de tourner en 4K à 30 FPS

Pour la prise de vue justement, le Fujifilm GFX 100S est capable de passer d’une sensibilité de 100 à 12 800 ISO (50 à 102 400 ISO en mode étendu) et jusqu’à une vitesse d’obturation de 1/4000 s avec l’obturateur mécanique (1/16000 s avec l’obturateur électronique). Pour la rafale, l’appareil peut capturer jusqu’à 2,9 images par secondes avec l’autofocus continu.

Enfin, la vidéo n’est pas en reste, puisque le Fujifilm GFX 100S peut enregistrer des séquences en 4K (4096 x 2160 ou 3840 x 2160) à 30 images par seconde ou en Full HD à 60 images par seconde.

Le Fujifilm GFX 100S est un boîtier qui s’adresse avant tout aux professionnels ou aux passionnés de photographie. À ce titre, il est vendu à un prix pour le moins élevé. L’appareil est en effet attendu en France pour la fin du mois de février à 5999 euros. À titre de comparaison, son prédécesseur plus volumineux, le Fujifilm GFX 100 était tout de même commercialisé à 5000 euros de plus.

Les derniers articles