Olympus est presque de retour avec un appareil photo à la rafale de folie

 

OM System, qui a repris la marque Olympus, vient d'annoncer un nouvel appareil photo hybride micro 4/3, l'Olympus OM-1.

L'OM System OM-1
L’OM System OM-1 // Source : OM System

En juin 2020, un coup de tonnerre s’abattait sur le marché de la photo. Le constructeur japonais Olympus annonçait en effet l’arrêt de son activité dans le domaine des appareils, revendant son activité à un fonds d’investissement sous la marque OM System.

Près de deux ans plus tard, force est de constater qu’OM System compte bel et bien continuer à proposer des appareils photo dans la lignée des précédents boîtiers Olympus. Ce mardi, la firme a dévoilé son premier appareil photo hybride, l’OM-1. Toujours estampillé du logo d’Olympus — même si celui-ci disparaîtra sur les prochains appareils de la marque — le boîtier reprend là où l’Olympus OM-D E-M1 Mark III s’était arrêté en 2020.

Il s’agit donc d’un appareil photo doté d’un capteur photo empilé et rétroéclairé au format micro 4/3 et à la définition de 20 mégapixels. Pour rappel, le format micro 4/3 est deux fois plus petit que le full frame. Il est notamment utilisé par Olympus — et donc OM System — mais également par Panasonic. À ce capteur de 20 mégapixels, OM System a associé un nouveau processeur, baptisé TruePic X.

Une rafale extrêmement rapide

Concrètement, ce nouveau processeur va permettre une meilleure gestion de la prise de vue, particulièrement en rafale. L’OM-1 peut ainsi capturer jusqu’à 120 clichés par seconde et jusqu’à 50 images par seconde avec suivi d’autofocus et d’exposition. Du côté de l’autofocus justement, on retrouve une détection de phase et une détection de contraste avec 1053 collimateurs et la reconnaissance de sujets parmi lesquels les yeux, les animaux ou les motos. Toujours du côté des performances en photo, OM System annonce une sensibilité ISO pouvant varier de 80 à 102 400 ISO et une vitesse d’obturation électronique pouvant monter jusqu’à 1/8000 s.

La vidéo n’a pas été oubliée puisque le nouveau boîtier est capable d’enregistrer des séquences en 4K DCI à 60 p en interne, soit une définition de 4096 x 2160 pixels à 60 images par seconde, et ce sans nécessiter d’enregistreur externe. Du côté de l’encodage, cette définition peut être exploitée jusqu’en 4:2:2 10 bits. L’enregistreur externe Atomos Ninja V permet quant à lui d’étendre les capacités vidéo en permettant l’enregistrement en Apple ProRes RAW 4:4:4 12 bits en 4K DCI 60 p.

Notons par ailleurs que le boîtier est certifié IP53 et qu’il embarque un écran tactile sur rotule de 3 pouces affichant 1,62 million de points ainsi qu’un viseur Oled de 5,76 millions de points.

L’OM System OM-1 sera disponible dès le 7 mars prochain. Il sera proposé au prix de 2199 euros nu ou, avec un kit plutôt intéressant intégrant un objectif zoom 12-40 mm f/2,8 (équivalent 24-80 mm), au prix de 2799 euros.

Pas toujours simple de s’y retrouver sur la fiche technique d’une caméra. Quelle différences entre le 4:2:2 et le 4:2:0 ? Entre le 8 bits et le 10 bits ? Entre 60i et le 30p….
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles