Sony dévoile l’Alpha 1 (A1), un appareil photo capable de filmer en 8K

 

Sony a présenté son nouveau boîtier full frame, le Sony A1, capable de tourner des séquences en 8K grâce à son capteur de 50 mégapixels.

Le Sony Alpha 1 (ou Sony A1)

Le Sony Alpha 1 (ou Sony A1) // Source : Sony

Décidément, Sony n’en finit plus de lancer de nouveaux boîtiers hybrides dotés de capteurs full frame. Après les Sony A7S III et A7C lancés l’an dernier, le constructeur japonais a présenté ce mardi un nouveau boîtier destiné à lancer une nouvelle gamme, le Sony Alpha 1, ou Sony A1.

Comme les membres de la gamme Sony A7, le Sony A1 est équipé d’un capteur full frame. Cette fois, cependant, le constructeur japonais a mis le paquet sur la définition. Contrairement à l’A7S III, limité à 12 mégapixels, le Sony A1 peut capturer des clichés de 50 mégapixels. En outre, son capteur Exmor RS est épaulé par un processeur d’image Bionz XR.

C’est la définition de ce capteur de 50 mégapixels qui va permettre au Sony A1 de capturer des séquences en 8K à 30 FPS, en 4:2:0 10 bits. Le capteur permet en effet de capturer des séquences en 8,6 K qui sont ramenées à une définition 8K lors de l’enregistrement. Par ailleurs, le boîtier peut également capturer des séquences 4K 120p ou 60 p en 4:2:2 10 bits.

Une connectique très complète

Du côté du boîtier en lui-même, le Sony Alpha 1 est équipé d’un viseur Oled de 9,44 millions de points avec un taux de rafraîchissement de 240 Hz, mais également d’un écran LCD. Il s’agit d’une dalle tactile de trois pouces affichant 1,44 million de points. Signalons néanmoins que l’écran ne peut être orienté que verticalement et ne peut donc pas pivoter à 360 degrés. Le boîtier est également doté d’une connectique particulièrement complète avec une entrée micro, une sortie casque, une prise HDMI, une prise USB-C et même une prise Gigabit Ethernet. Pour l’enregistrement des fichiers, le Sony A1 intègre deux emplacements pour cartes SD UHS-I et UHS-II ainsi qu’un emplacement pour carte CFexpress Type A.

Enfin, concernant la prise de vue, l’appareil est capable d’enregistrer des clichés de 100 à 32 000 ISO (50 à 102 400 ISO en étendu) ou des séquences vidéos de 100 à 32 000 ISO. La vitesse d’obturation peut quant à elle monter jusqu’à 1/32000 s grâce à l’obturateur électronique. Enfin, pour les rafales, le Sony A1 est capable de capturer des séquences à 30 images par seconde, tout en conservant le suivi d’autofocus sur 759 points.

Le Sony Alpha 1 est un boîtier conçu avant tout pour les professionnels. À ce titre, il est vendu au prix fort. En France, le Sony Alpha 1 sera ainsi proposé en mars prochain au tarif de 7 300 euros.

Dévoilé durant l’été par Sony, l’A7S III (ou Alpha 7S III de son nom complet) est le dernier appareil hybride plein format orienté vidéo du constructeur japonais. Mais à un prix de 4200 euros, qu’a-t-il…
Lire la suite

Les derniers articles