Toujours plus… pour le même prix.

Il y a tout juste un an, Free Mobile entretenait le buzz autour de ses futures offres. Parmi celles-ci, il y avait notamment le forfait à 2 € (ou 0 € pour les abonnés Freebox) qui propose 1 heure de communication et 60 SMS. Un tarif et des prestations que les opérateurs arrivent difficilement à suivre aujourd’hui.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, Illiad nous informe que le forfait à 2 € évolue (dans le bon sens, rassurez-vous). En lieu et place des 1 heure, les abonnés pourront maintenant appeler pendant 2 heures les mobiles (en France métropolitaine, les Etats-Unis et le Canada) et les fixes (France et 40 destinations). A cela s’ajoute une levée de limitation, car les SMS deviennent illimités. Enfin dernier élément, ce forfait donne accès au réseau FreeWiFi, qui compte aujourd’hui plus de 4 millions de hotspots en France.

Ce forfait n’ayant pas d’option « data », une option est toujours proposée, passant de 1,99 € / mois à 0,99 € /mois, donnant accès à l’envoi et la réception de MMS en illimité en France métropolitaine et un maigre quota de 20 Mo en 3G/3G+. Notez également que l’option BlackBerry est accessible aux bénéficiaires de ce forfait.

Le forfait à 19,99 € (15,99 € pour les abonnés Freebox) reste quant à lui inchangé.

Du côté des abonnés, la grogne s’amplifie autour du problème d’interconnexion entre Free et YouTube (et même le Google Play, GMail…). L’ARCEP a indiqué hier avoir ouvert une enquête administrative « sur la dégradation de la qualité de service ». Trois acteurs sont consultés : Illiad (propriétaire de Free), Google et trois opérateurs transitaires, qui devront donner des « détails techniques et financiers » avant la fin du mois de décembre. Les premiers résultats devraient être rapidement connus.