Finalement, le Nokia X (et X+) sera bel et bien un smartphone Android. Le Finlandais l’a confirmé ce matin en présentant à la presse ce petit smartphone qui a fait beaucoup de bruit ces derniers mois. Nous avons pu faire une rapide prise en main de ce petit téléphone. Nos impressions.

c_Nokia X et XL Android FrAndroid DSC01818

On se posait beaucoup de questions avant la confirmation officielle du fabricant finlandais au MWC de Barcelone, édition 2014. Nokia allait-il vraiment faire un smartphone Android ? Si c’était bien le cas, ce smartphone d’entrée de gamme allait-il trouver le chemin de l’Europe ou resterait-il cantonné aux pays en développement ? Coupons donc tout de suite ces questions : Nokia X est un smartphone Android (basé sur une version AOSP made in Nokia), et oui, sa commercialisation sera mondiale. Il reste néanmoins très curieux de voir la place que Nokia accorde à cette nouvelle famille de téléphones. Selon la présentation qui nous a été livrée ce matin, Nokia X sera le parfait complément entre la série Lumia (les Windows Phone) et la série Asha (un OS Nokia à part entière). Ces considérations générales sur la situation du Nokia X étant faites, passons à la prise en main.

NokiaX-Nokia-X+-MWC-2014

En main : comme une petite brique colorée

Nokia est resté très fidèle à sa marque de fabrique. Le fabricant a toujours pris soin de proposer des produits colorés et assez homogènes dans leurs formes. Le Nokia X n’échappe pas à cette tendance : il est disponible en 6 couleurs (Noir, Bleu, Vert, Rouge, Blanc, Jaune). On retrouve le design caractéristique d’un smartphone arrondi, cerclé de couleur, portant toujours la petite flèche retour en bas de son écran (ce que l’on retrouve sur les autres séries du fabricant, les Asha.) On retrouve donc en main un drôle de petit jouet (115,5 x 63 x 10,4 mm).

NokiaX-Nokia-X+-MWC-2014

c_Nokia X et XL Android FrAndroid DSC01822

c_Nokia X et XL Android FrAndroid DSC01813

Le Nokia X est clairement un appareil d’entrée de gamme : un écran 4 pouces ISP d’une résolution WVGA (800 x 480). Côté hardware, on trouve un processeur Snapdragon S4 dual-coeur cadencé à 1 GHz. Le téléphone accueille 512 Mo de RAM et une mémoire de 4 Go (extensible à 32 Go). La version Nokia X+ bénéficiera d’une extension de ses mémoires (8 Go de mémoire et 768 de RAM, le design restera strictement le même).  En ce qui concerne la connectique, c’est correct : le Nokia X est un smartphone Dual ou Mono SIM, il bénéficie du Bluetooth 3.0 et du Wi-Fi (802.11 b/g/n). Il embarque également un port micro USB. Au sujet de la dual SIM figure une petite fonctionnalité assez intéressante : il est possible de changer rapidement de carte grâce à un petit switch en haut de l’écran.

Pour la caméra, c’est plutôt modeste et bien cohérent avec la gamme de prix du smartphone. Nokia a équipé son terminal d’un capteur dorsal (pas de capteur frontal) d’une capacité de 3 mégapixels. C’est bien le moins et c’est bien le plus que Nokia puisse faire ! Le tout est alimenté par une batterie de 1500 mAh.

c_Nokia X et XL Android FrAndroid DSC01814

Smartphone Android, Microsoft à l’affût

Toute personne qui achètera le Nokia X (c’est valable pour tous les autres smartphones de la gamme Nokia X) aura droit à des heures de Skype gratuit ainsi que du stockage dans le service de Cloud de Windows. Nokia X n’a pas été l’occasion pour le Finlandais de couper les ponts avec Microsoft, loin de là. On retiendra surtout la démarche militante de Nokia de n’inclure aucun service de Google dans son smartphone. Le fabricant se veut rassurant : vous n’aurez pas de restriction pour télécharger des applications Android… sur le Nokia Store.

Si Nokia affirme s’être basé sur une AOSP d’Android, on ne retrouve pas ce que l’on a l’habitude de voir en termes d’interface utilisateur. Le Finlandais a souhaité conserver la navigation par tuiles, très courantes sur les Windows Phone, sans doute pour ne pas dérouter les utilisateurs.

c_Nokia X et XL Android FrAndroid DSC01821

Si vous n’aimez pas le launcher, vous pourrez toujours en changer selon Nokia. Par contre, en ce qui concerne le rootage du smartphone, nous sommes dans le flou. On ne sait pas si le firmware du Nokia X permettra les mêmes possibilités que certains de ses autres congénères sous Android : rooter son smartphone, utiliser une ROM custom… C’est vraiment un gros point d’interrogation pour l’avenir.

Côté prix, le terminal est agressif. Nokia donne un prix de vente de 89 euros HT, il sera vendu en France par Orange. Si les économies en développement (Asie, Inde…) seront les premières zones où sera commercialisé le Nokia X, il devrait très vite arriver en Europe.

Retrouvez nos prises en main vidéos du Nokia X et XL au MWC !

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid