Dans un rapport publié par Citi et réalisé par Walter Pritchard, il est écrit – noir sur blanc – que Microsoft arrive à générer 5 fois plus de revenus avec Android que Windows Phone. 5 fois ! Voilà comment cela fonctionne.

BallmerSteve Ballmer, ancien PDG de Microsoft

Après avoir traîné en justice la plupart de ces anciens partenaires, Microsoft a réussi à mettre en place un système de royalties pour plusieurs brevets lui appartenant. Les accords relatifs aux brevets passés entre Microsoft et les différents fabricants de téléphones et de tablettes ont débuté il y a 10 ans. Depuis, plus de 1000 arrangements de ce type auraient été signés avec Foxconn, HTC, ZTE, Samsung, HTC ou encore Acer. A noter que Chrome OS, l’autre système d’exploitation de Google, fait aussi l’objet de tels accords entre Microsoft et certains constructeurs.

Par exemple, HTC doit verser 5 dollars pour chaque appareil vendu. En 2013, avec 30 millions d’appareils écoulés, cela donne plus de 150 millions de dollars de revenus pour Microsoft.

Etant donné le succès d’Android, ce « 5 fois » n’est pas si étonnant.

En tout cas, Steve Ballmer est conscient que Microsoft est parti en retard dans cette course effrénée du mobile. Malheureusement, cette prise de conscience est un peu tardive.

Au début des années 2000 où nous étions si concentrés sur ce que nous avions à faire autour de Windows que nous n’étions pas capable de redéployer nos talents vers ce nouvel appareil appelé smartphone (…) Nous aurions une position plus forte sur le marché des OS mobiles si je pouvais réécrire les dix dernières années.