Intel tient actuellement sa conférence annuelle Intel Developer Forum dans sa version 2014. Le fondeur compte bien mettre le paquet sur Android puisqu’il a réalisé une annonce particulièrement intéressante pour les constructeurs et les utilisateurs du système d’exploitation mobile de Google. Au programme : une plateforme de référence (Intel Reference Design for Android) qui devrait grandement faciliter le développement des smartphones et tablettes par les constructeurs et permettre aux utilisateurs de bénéficier des mises à jour Android pendant 2 ans.

intel reference design for android Intel Reference Design for Android. Ce nom est pour le moment inconnu, mais pourrait bien changer de manière durable le monde des smartphones et tablettes Android d’ici quelques mois. Intel a décidé de se lancer pour de bon dans l’univers Android et le fondeur tient à marquer le coup par l’intermédiaire d’un partenariat de poids avec Google et les constructeurs. Actuellement, lorsqu’un constructeur veut développer un appareil sous Android, il doit passer par de nombreuses étapes de vérifications et de certifications pour être en mesure de proposer Android AOSP et le Play Store. Il doit également développer un design de A à Z : du choix de chaque composant interne à celui de la coque. Il faut ensuite qu’il maintienne à jour Android pour l’appareil, un travail qui n’est pas forcément facile et on sait que de nombreux constructeurs mettent un terme au support logiciel au bout de quelques mois.

Une solution clef en main

Avec sa plateforme de référence, Intel compte bien révolutionner la manière de fonctionner des constructeurs, ce qui aura une incidence sur les utilisateurs finaux. Le fondeur va proposer aux constructeurs une solution clef en main. Un design de référence complet : écran, SoC, mémoire vive, etc. Le constructeur n’aura donc pas besoin de passer par la phase longue et coûteuse du développement. On imagine toutefois que les constructeurs auront le choix de la personnalisation avec par exemple le matériau utilisé pour les coques ou encore leur couleur et leur forme. Mais toute la partie technique sera prise en charge par Intel. L’intérêt : le fondeur développera sa propre image d’Android AOSP compatible avec les différents designs de référence. Ces derniers seront pré-certifiés par Google et les constructeurs n’auront donc pas besoin de réaliser cette étape. Un gain de temps et d’argent considérable.

Les mises à jour Android assurées pendant 2 ans

L’autre information donnée par Intel, c’est la durée du support logiciel assuré pour les plateformes de référence : 2 ans. Intel s’engage, pendant ces deux ans, à proposer aux constructeurs une image Android à jour. En cas de nouvelle mise à jour par Google d’Android, Intel se donne un délai de deux semaines pour proposer la nouvelle image aux constructeurs. Ces derniers devront ensuite proposer l’image aux opérateurs pour que ceux-ci envoient la mise à jour vers les terminaux des utilisateurs. C’est une très bonne nouvelle et Intel fait fort puisque la moyenne est plutôt d’un support (très aléatoire selon les constructeurs) de 18 mois. Cette annonce devrait séduire les constructeurs et il ne serait guère étonnant de voir arriver de nombreux produits (smartphones et tablettes) sous Android équipé de puces Intel d’ici quelques mois. Le consommateur sera de son côté ravi d’être certain de bénéficier de la dernière version d’Android pendant au moins 2 ans. Encore faut-il que les constructeurs proposent des produits Intel haut de gamme puisqu’il faut pour le moment se contenter de produits d’entrée de gamme. L’arrivée des Atom Moorefield et des Core M devraient toutefois faciliter la chose.