Aujourd’hui, après des mois de développements, de rumeurs, de fuites… Windows Phone 7 sera lancé. La septième version du système d’exploitation mobile de Microsoft arrive 3 ans après Windows Mobile 6 et un an après Windows Mobile 6.5 dont la défaillance résonne encore.

Contrairement à la croyance populaire, la plus grande menace de Microsoft dans le marché du smartphone n’est pas l’iPhone d’Apple, mais notre système favori : Android de Google. Cet OS a pris la place de Windows Mobile comme un fabricant multi OS, de HTC à Samsung. Le plus grand avantage d’Android pour les fabricants est son prix: ils doivent payer pour Windows Phone 7, alors que l’utilisation d’Android est « gratuite ».

Microsoft est bien conscient de ce problème et a récemment lancé une campagne visant à démontrer que Android ne valait pas la peine. Dans le cadre de cette campagne, elle a lancé le week-end dernier une poursuite judiciaire pour utilisation abusive de brevet contre Motorola, un des premiers fabricants de smartphone Android dans le monde.

Microsoft a déclaré que « Android n’est pas libre, vous devez payer des brevets pour lui ». Même si Google ne fait pas partie de ce procès, il est facile de deviner qui est le véritable objectif de cette stratégie, cette étape est interprétée comme particulièrement désespérée.

Google est également sur la défensive contre Microsoft. Contrairement à la bataille entre lui et Apple, dans lequel l’enjeu est nul. Si l’iPhone ou Android gagne, Google gagne de toute façon parce qu’il a réussi à intégrer son moteur de recherche dans ces deux systèmes. Microsoft a son propre moteur de recherche , « Bing », au sujet duquel le PDG de Google, Eric Schmidt a déclaré qu’il s’agissait de la plus grande menace pour Google. Parce que Bing est le moteur de recherche pour Windows Phone 7, Google va perdre une part de marché valeur et son chiffre d’affaires mobile de recherche sera très endommagé.

Dans tous les cas, demain sera annoncé le lancement de Windows Phone 7 avec une panoplie de smartphones. Selon les rumeurs, on aura le droit aux :

  • Samsung Omnia 7 GT-i8700, assez similaire au Galaxy S (écran Super AMOLED de 4 pouces) : la stratégie multi-OS de Samsung est gagnante avec Android, Bada OS et désormais Windows Phone 7
  • LG E900 Optimus 7 (écran 3,8 pouces), LG semble être un partenaire de choix pour Microsoft, leur stratégie est assez semblable à leur collègue coréen, du multi-OS : Android / Windows Phone 7
  • HTC HD7, avec un écran 4,3 pouces, ce « windowsphone » est assez proche du HTC Desire HD. HTC est l’ancien partenaire de choix de Microsoft, HTC est sûrement un des seuls constructeurs qui a su de faire remarquer parmi les smartphones Windows Mobile avec l’interface Touch Flow
  • Et enfin le HTC 7 Trophy, un deuxième téléphone HTC
  • Pour plus de détails voir chez GPSandCo

Bref, beaucoup de téléphones haut de gamme pour un système qui sera assez innovant dans l’expérience utilisateur mais surtout un tout nouveau système d’exploitation. Microsoft a choisit de repartir de zéro, en intègrant Xbox Live et Zune ainsi que 6 hubs : contacts (Windows Live, Twitter et Facebook), images, jeux, Musique (Zune Marketplace, Radio FM) et Vidéo, Marketplace et Office (Office, Outlook Mobile, One note).