Lors de la Google I/O 2015, le géant de Mountain View a annoncé une nouvelle fonctionnalité que beaucoup d’automobilistes attendaient : la navigation par guidage vocal en mode hors ligne, sans aucune connexion.

Capture d’écran 2015-05-28 à 21.00.11

En voiture, il est toujours gênant d’utiliser Google Maps à l’étranger puisque l’application consomme des données. Il est alors déjà possible d’enregistrer certaines zones en mode hors ligne, mais le guidage vocal et la recherche d’itinéraires y est impossible. Google prévoit, plus tard dans l’année, d’instaurer cette possibilité au sein de Google Maps. L’idée est alors de pouvoir utiliser Google Maps, sans aucune connexion, quasiment sans aucune limite. Il est ainsi possible de réaliser une recherche dans la barre de navigation (avec l’auto complétion activée). Les résultats permettent même d’avoir des informations sur des points d’intérêt, tels leurs horaires d’ouverture ou les avis d’utilisateurs.

Google-Maps-offline

Il sera ensuite possible de réaliser un itinéraire vers le lieu défini. Google calculera alors le temps de trajet et il sera même possible de lancer un guidage vocal. L’assistant vocal guidera l’utilisateur vers sa destination, avec les indications habituelles pour savoir où et quand tourner. Une fonctionnalité très pratique dans les endroits où la connexion est mauvaise mais également à l’étranger, pour éviter d’utiliser les données cellulaires.

Google Maps Offline sera disponible plus tard dans l’année, sans plus de précision. Il manque également quelques détails comme les limitations du système. Est-il en effet possible de sauvegarder la carte de tout un pays ou de seulement une ville ? À la Google I/O, la firme a pris l’exemple de la ville de Mexico. On peut également craindre un poids élevé de ces cartes sauvegardées en mode hors ligne.

Petit à petit, Google commence à déployer ses services non plus uniquement dans le cloud mais également en mode hors ligne. C’est le cas de YouTube depuis la fin de l’année dernière dans certaines régions d’Asie. Il est possible pour les habitants des pays concernés de télécharger une vidéo pour une durée de 48h et de la regarder de manière illimitée pendant ce laps de temps. Pratique pour les habitants des pays émergents qui n’ont pas toujours une connexion à portée de smartphone.