Conjointement au déploiement du SDK d’Android L et d’Android Wear, Google met à la disposition des utilisateurs avertis une version preview d’Android L. Destinée aux Nexus 5 et Nexus 7 (2013) uniquement, cette version est incomplète et instable, et sera amenée à évoluer d’ici à sa sortie officielle. Voici la procédure pas à pas pour l’installer.

android-l-site-officiel-en-ligne-official-website-online-image-01

Comment l’installer sur Nexus 5/Nexus 7 2013 ?

Liens de téléchargement

Comme nous l’évoquions plus haut, cette preview d’Android L a uniquement été distribuée sur les Nexus 5 et Nexus 7 2013, ainsi que dans la version AOSP. Bien sûr, il n’est pas impossible que Google étende cet aperçu à d’autres terminaux de la gamme Nexus, Google Play Edition et pourquoi pas Moto.

Détenteurs d’un Nexus 5 ou d’une Nexus 7 2013, les images systèmes se trouvent ici : http://developer.android.com/preview/setup-sdk.html#setupHardware

Pour les retrouver facilement, vous pouvez créer un nouveau dossier et placer les fichiers à l’intérieur.

Remarque : Comme le précise bien Google, il s’agit d’une preview qui n’est pas finale et est sujette à évoluer. À proprement parler, l’image système proposée n’est pas une version stable, et peut contenir des erreurs et des défauts qui peuvent causer des dommages à vos appareils, vos périphériques Android et à vos données.

Prérequis

En suivant bien les étapes suivantes, l’image de restauration est assez simple à installer :

  • Il vous faut télécharger  le SDK Android que vous trouverez ici : http://developer.android.com/sdk/index.html
  • Ajoutez les dossiers tools et platform-tools du SDK à la variable d’environnement PATH.
    Sous Mac : Ouvrez un Terminal et tapez “export PATH=$PATH:<Chemin du SDK Android>“
    Sous Windows : Clic droit sur “Poste de travail” > Propriétés. Allez dans l’onglet “Avancé” et cliquez sur “Variables d’environnement”. Modifiez la variable “PATH” et ajoutez le chemin vers le SDK Android à la suite de celle-ci.
  • Pour Windows, il vous faut les drivers USB Google. Ceux-ci sont téléchargeables via le SDK Manager disponible à la racine du dossier du SDK et se trouvent dans Extras / Google USB Driver dans le Manager. Connectez ensuite votre appareil à votre ordinateur,  puis faites Clic droit sur “Ordinateur” > Gérer. Dans le panneau de gauche de la fenêtre qui vient de s’ouvrir, faites Clic droit sur votre appareil qui doit apparaître dans “Autres appareils” > Mettre à jour les drivers. Ensuite, choisissez l’installation manuelle, les drivers se trouvant à <Chemin du SDK>/extras/google/usb_driver.
  • Pour vérifier que tout est bon, tapez “adb devices” dans un terminal (ou invite de commande sur Windows). Si vous y voyez votre appareil apparaître à la suite de la phrase “List of devices attached”, tout est bon !

Procédure d’installation

Attention : Informez-vous bien avant de vous lancer dans ces manipulations. L’installation se fait à vos risques et périls et peut potentiellement briquer vos appareils !

Avant d’entreprendre l’installation, nous vous recommandons vivement de penser à sauvegarder toutes les données de l’appareil.

Voici la procédure à suivre pour installer Android L sur un Nexus 5 ou une Nexus 7 2013 :

  • Lancez un terminal / invite de commande.
  • Ensuite, placez-vous dans le répertoire où vous avez décompressé les fichiers grâce à la commande « cd <Chemin du dossier> » (exemple : cd c:/users/android-l-fichiers-installation)
  • Une fois que cela est fait, redémarrez votre Google Nexus en mode « bootloader »
    – Soit via la commande « adb reboot bootloader »
    – ou en démarrant votre appareil en maintenant (*)
    * Nexus 5 : Volume Haut + Volume Bas + Power
    * Nexus 7 : Volume Bas + Power
  • Ensuite, il vous faudra déverrouiller  le bootloader de votre Nexus en tapant : “fastboot oem unlock”
  • Vous pouvez alors flasher l’appareil via la commande « flash-all.bat » (Windows) ou  « ./flash-all.sh » (Mac)
  • Une fois l’installation faite, votre appareil redémarre tout seul.
  • Par sécurité, vous pouvez verrouiller le bootloader à nouveau. Pour cela, rédémarrer en mode “bootloader” (voir la 3e étape) puis tapez la commande “fastboot oem lock”.

Note : Du côté de MultiROM, sachez que l’installation est aussi compatible avec ce procédé. MultiROM permet d’installer Android L tout en gardant Android KitKat installé sur une partition de la mémoire.

Pour de plus amples informations sur Android L, rendez-vous sur cet article détaillé.

Merci à Baptiste P. pour son aide !