Les emojis, ces petits dessins colorés qui ponctuent nos phrases, ont peu à peu remplacé les smileys d’antan dans nos différents moyens de communication. Réseaux sociaux, textos, messageries instantanées… tous proposent d’agrémenter nos conversations de ces images mignonnes. À condition de savoir où les trouver.

emoji ios

Agrémenter ses messages d’un visage évoquant une émotion ou d’un petit logo de circonstance est désormais devenu une habitude pour un grand nombre d’utilisateurs de smartphones, notamment sur les applications de messagerie instantanée. Les réseaux sociaux, de leur côté, ne sont pas en reste non plus, même s’ils intègrent moins régulièrement un bouton dédié aux emojis. Comment faire dans ce cas, quand à première vue rien ne permet d’insérer une « frimousse » dans son message, dans un statut Twitter ou Facebook par exemple ?

À la rédaction, nous nous sommes posé la question à plusieurs reprises : comment mettre des emojis sur Twitter ? Nous ne donnerons pas de nom ici, mais certains sont même allés jusqu’à installer un clavier particulier tant la solution de base est peu intuitive. Et pourtant, il existe une solution toute simple. En effet, le clavier officiel de Google possède un bouton dédié que beaucoup n’ont jamais vu !

En maintenant appuyée la touche de retour à la ligne, vous ferez apparaître un nouveau bouton en forme de smiley. Glissez votre doigt dessus et un nouveau menu s’ouvrira vous permettant de choisir parmi les très nombreux emojis d’Android, depuis l’expression faciale au panneau de signalisation en passant par de multiples mets ou animaux. Oui, même le petit étron avec des yeux est bien présent pour rappeler à vos amis tout le bien que vous pensez de leurs idées.

twitter-emoji

Cette astuce est présentée ici pour Twitter et Facebook, mais reste valable pour de nombreuses autres applications, comme vos clients mail, vos applications de chat en ligne et autres réseaux sociaux. L’utilisation des emojis reste néanmoins limitée à leur bonne intégration dans l’application. Il est rare néanmoins en 2016 de se retrouver confronté à une application qui n’intègre pas ce standard Unicode.