Vous ne l’avez sans doute pas manqué, c’était la « grande » polémique du monde Android/iOS l’année dernière : je vous parle bien sûr de ce procès entre Apple et Samsung, le premier attaquant l’autre pour le design de la gamme Galaxy trop similaire à celle des iPhones et iPads. Rappelez-vous, c’était en avril 2011 que l’affaire avait commencé, et après une bataille juridique qui ne faisait que trop durer c’est finalement Samsung perdait son droit à la vente de sa toute dernière tablette en Allemagne : la Galaxy Tab 10.1. Apple n’avait pas atteint son objectif, mais avait tout de même prouvé quelque chose : un design aussi générique qu’un rectangle pouvait être brevetable.

Samsung, vous l’avez sûrement remarqué aux vues des news ces jours-ci, vient d’annoncer son nouveau smartphone, le Galaxy S III. Et si vous y avez jeté un oeil, vous pourrez remarquer que ce dernier est relativement différents de ses grands frères, les Galaxy S et S2, tendant plus à se rapprocher de celui du Galaxy Nexus de Google (également conçu par Samsung). C’est examinant ces détails et en se remémorant l’affaire qu’AndroidPolice en a conclut la chose suivante : le Galaxy S III a été conçu par les avocats de Samsung.

Plusieurs points sont évoqués parmi ceux reprochés par la firme à la pomme, notamment (et certainement le plus controversé) le design rectangulaire aux bords arrondis. Là où effectivement les précédents Galaxy pouvaient être casés dans cette catégorie, le S III possède un design plus arrondi, et dont la courbure des angles est loin d’être uniforme.

(via AndroidPolice)

Il était également reproché les bords noirs entourant l’écran, ce qui n’est effectivement plus le cas pour le Galaxy S3 et sa couleur blanche ou bleue. De même, les bords supérieurs et inférieurs exactement de la même hauteur qui n’ont plus lieu d’être pour le S3.

(via AndroidPolice)

Enfin, Apple reprochait au niveau de l’interface les icônes placées dans un rectangle au coins arrondis, ce qui n’avait d’ailleurs plus lieu d’être avec le Galaxy S2, ainsi que le dock affiché dans le menu des applications qui disparaît de l’interface Touchwizz à la manière de celui d’Ice Cream Sandwich de base.

(via AndroidPolice)

Samsung aurait pu pousser le vice en ne proposant plus de bouton home physique mais “tactile” à la manière des HTC One et Sony Xperia, mais ces éléments suffisent à AndroidPolice pour dire que Samsung a bien vendu son âme et donne raison à Apple sur sa propriété d’éléments de design aussi génériques soient-ils.

Devons-nous, si cela est avéré, nous attendre à de nouveaux smartphones créés dans le but de ne pas être la cible d’Apple ? Qu’en pensez-vous ?

[Via AndroidPolice.com]