Après des mois de rumeurs ininterrompues, les Google Pixel 2 et Pixel 2 XL sont désormais officiels. Voici tout ce que vous voulez savoir à leur sujet.

Lors de la conférence Ask More de Google, tenue ce mercredi en Californie, la firme de Mountain View a dévoilé ses nouveaux smartphones conçus en partenariat avec HTC et LG et venant succéder aux Pixel et Pixel XL de l’année dernière.

La suite logique des Pixel

Les deux appareils partagent une partie de leur fiche technique, à commencer par leur processeur Qualcomm Snapdragon 835 cadencé à 2,45 GHz couplé à 4 Go de RAM. Dans un cas comme dans l’autre, on retrouve également de 64 à 128 Go de stockage ainsi qu’une certification de résistance à l’eau et à la poussière IP67 et un double haut-parleur en façade. Malheureusement, l’un comme l’autre fait l’impasse sur le port jack 3,5 mm au profit du Bluetooth 5.0 et de codecs HiFi.

D’un point de vue, les deux tournent bien évidemment sous Android Oreo et ont, comme le HTC U11, un bord « Active Edge » à presser afin de lancer Google Assistant.

Un Pixel 2 traditionnel

Le Pixel 2 est un smartphone doté d’un écran relativement petit puisqu’il arbore une diagonale de 4,97 pouces pour une définition Full HD. Son design reste très proche de celui du Pixel premier du nom, avec un gabarit similaire, des bordures toujours présentes autour de l’écran et sa double texture si reconnaissable à l’arrière. Précisons que le capteur d’empreintes se trouve toujours du dos de l’appareil et que l’on peut apercevoir un peu plus bas le G de Google.

Pixel 2 XL : plus grand, plus fin

Le Pixel 2 XL pour sa part affiche un écran au format 18:9, lui permettant de réduire la taille de ses bordures. Il s’agit d’une dalle OLED de 6 pouces en définition WQHD+ (2880 x 1440 pixels). Le gamut est annoncé comme très large, pour de meilleures couleurs, à l’instar du Galaxy Note 8.

Si la façade avant ressemble beaucoup à celle d’un G6 ou d’un V30, à l’arrière on retrouve un aspect identique à celui du Pixel 2, avec ses deux matières, mais aussi ses deux couleurs dans certains cas.

Du nouveau dans l’interface

Les Pixel 2 et Pixel 2 XL apportent quelques nouveautés logicielles à Android (AOSP), dont l’Always-On Display (déjà disponible sur d’autres smartphones) ou le Now Playing qui écoute constamment les musiques qui passent pour donner des informations.

L’écran d’accueil affiche un rappel sur le prochain évènement du calendrier en plus de la météo en haut de l’écran. La barre de recherche migre quant à elle en bas de l’écran, permettant des recherches plus poussées dans les contacts et les applications, avec la possibilité de déplacer l’une d’elles sur l’accueil.

Le point sur la photo

Les Pixel sont très bons en photo et on s’attendait à ce que leurs successeurs le soient aussi. Ils ont obtenu une note de 98 sur DxOMark, la plus haute jamais obtenue par un smartphone.

Là où la plupart des constructeurs misent sur un double capteur, Google opte pour un simple capteur de 12 Mégapixels stabilisé à la fois optiquement et électroniquement pour réduire au maximum le flou lié aux micro mouvements lors de la capture d’image. Le tout est couplé à un objectif ouvrant à f/1.8. Comparativement, les Pixel de 2016 ouvraient à f/2.0.

Le petit plus, c’est ce que Google appelle son capteur « dual pixel ». Chaque pixel est légèrement plus petit que sur le capteur de l’année dernière, capable d’être légèrement décalés pour proposer un mode bokeh sans deuxième objectif. Google promet par ailleurs un autofocus bien plus rapide.

L’appareil photo en façade est quant à lui équipé d’un capteur de 8 Mégapixels.

Prix et date de sortie

 

Le Google Pixel 2 sera disponible en trois couleurs, bleu (Kinda Blue), blanc (Clearly White) ou noir (Just Black). La version XL quant à elle sera disponible en noir ou noir et blanc.

Les précommandes sont ouvertes dès aujourd’hui dans une poignée de pays à partir de 649 et 849 dollars, mais malheureusement, leur sortie n’est pas prévue en France.