La gamme d’enceintes domestiques de Google comprend désormais trois produits : le Google Home, le Google Home Mini et le Google Home Max. Quelles sont les différences entre les trois appareils, et lequel faut-il choisir ?

Google a lancé au milieu de l’année son enceinte Google Home à 149 euros permettant d’utiliser facilement Google Assistant chez soi. Avec sa conférence de fin d’année, la firme a présenté deux nouvelles options, le Google Home Mini pour seulement 59 euros, et le Google Home Max, qui ne sortira pas pour le moment en France, à 399 dollars.

Dès lors, quels sont les différences entre les trois produits et pourquoi devrait-on choisir un Google Home quand le Google Home Mini est vendu un tiers de de son prix ?

Les mêmes fonctions d’un bout à l’autre de la gamme

Avant de discuter des différences entre les trois enceintes connectées de Google, parlons de leur plus grand point commun : le logiciel. Il n’y a en effet aucune différence entre le Google Assistant intégré au Google Home et celui que l’on trouve dans le Google Home Mini ou le Google Home Max.

On pourra dans tous les cas poser des questions, gérer la diffusion de musique ou encore contrôler son installation domotique. Nous avons publié un dossier complet permettant de maîtriser au mieux toutes les fonctions de l’assistant.

En savoir plus : A quoi sert Google Home, l'enceinte intelligente et assistant...

Une histoire de connectique

Les trois solutions de Google intègrent une connectique bien différente. Le Google Home Mini ne propose qu’un port micro-USB permettant d’alimenter l’appareil. Le Google Home utilise quant à lui une alimentation externe, sans aucun autre port. Le Google Home Max est le seul à proposer une connectique un peu plus évolué avec de l’USB Type-C et une entrée jack 3,5 mm.

Les trois appareils se connecteront également à l’environnement avec le Wi-Fi b/g/n/ac et le Bluetooth 4.2. Ils sont également compatibles Chromecast et Chromecast Audio.

Trois niveaux de qualité audio

C’est la plus grande différence entre les trois appareils et ce qui sera le critère de choix pour le client, ils proposent une qualité audio différente.

Le Google Home Mini est le moins bien équipé des trois avec un simple haut-parleur de 40 mm pouvant diffuser de l’audio à 360° selon Google. Il dispose d’un unique micro dont le fabricant promet une reconnaissance vocale longue portée.

Les caractéristiques du Google Home classique marquent déjà un petit bon en avant. Il intègre un haut-parleur à grande excursion avec transducteur de 5 cm et deux radiateurs passifs de 5 cm qui devraient améliorer le niveau des basses. Cette fois, le produit utilise deux micros qui permettent de mieux capter la voix de l’utilisateur dans un environnement bruyant.

Pensé pour un public plus soucieux de la qualité sonore, le Google Home Max est plus volumineux et intègre deux boomers doubles bobine grande excursion et deux haut-parleurs de 18 mm pour les hautes fréquences.

Smart Sound : le petit plus du Google Home Max

Grâce à son processeur interne plus performant, le Google Home Max propose d’adapter le son automatiquement selon l’emplacement de l’enceinte dans la pièce et le type de musique écoutée. Cette technologie est appelée Smart Sound par Google.

Elle permet également de se connecter automatiquement aux autres produits Google Home situés dans les différentes pièces pour proposer un son multi-room. Il est également possible de conjuguer deux Google Home Max pour obtenir un son stéréo.

Conclusion : quel Google Home pour quel usage ?

Le Google Home Mini sera plutôt conseillé si l’on souhaite utiliser l’appareil uniquement pour des requêtes à Google Assistant. Il n’est clairement pas pensé pour une écoute de qualité de musique. Il sera donc parfait pour des pièces secondaires telles qu’une cuisine ou une chambre. C’est également un bon choix si l’on a déjà une installation audio dans le salon et que l’on veut la rendre plus intelligente.

Le Google Home Mini est idéale pour équiper des pièces supplémentaires

Le Google Home classique est privilégié si l’on souhaite écouter des podcasts ou de la musique de façon occasionnelle avec l’enceinte connectée et que l’on n’a donc pas une installation sonore en place. C’est une valeur sûre, car il s’agit de la solution la plus polyvalente, mais elle est tout de même commercialisée à trois fois le prix du Google Home Mini.

Le modèle classique est le plus polyvalent

Difficile de conseiller le Google Home Max puisqu’il n’est pas prévu en France. Cette enceinte est bien plus chère et bien plus volumineuse, elle sera réservée à ceux qui veulent écouter de la musique plus régulièrement avec un son de bonne qualité s’ils ne disposent pas d’une installation dédiée.

Le Google Home Max est pensé pour s’intégrer dans un salon