Après notre test complet du One M9, voici un comparatif un peu plus détaillé face au One M8 de HTC. Nous avons alors comparé les performances des deux smartphones, que ce soit dans les jeux mais aussi au niveau de la photo avec un face-à-face dans diverses situations. Nous avons également évalué l’autonomie des deux appareils. Alors, les utilisateurs d’un One M8 doivent-ils sauter le pas et se procurer le One M9 ? Ou mieux vaut-il mieux conserver son M8 voire se procurer un M8 pour les mobinautes à la recherche d’un nouveau smartphone ?

One M8 vs One M9 7

Avec son One M9, HTC n’a pas créé de grosses surprises. Au niveau du design, le constructeur taïwanais est resté dans la ligne du précédent One M8. Toutefois, les composants ont totalement été revus. On laissera donc vous faire votre propre avis sur le design (vous pouvez retrouver la comparaison entre les deux appareils dans la partie design de notre test). Nous avons toutefois voulu départager les deux téléphones en comparant leurs résultats dans plusieurs domaines : les performances, la photographie et l’autonomie.

Le One M8 plus performant que le One M9

Avec un Snapdragon 810 à la place du Snapdragon 801, on s’attendait à des performances de premier ordre. Toutefois, comme nous allons le voir, le One M9 est décevant. Jetons tout d’abord un œil aux deux mesures réalisées. Nous avons d’une part évalué leurs performances en jeux avec GameBench. Pour cela, nous avons réalisé deux parties de 15 minutes de Real Racing 3 (réglé en mode XtraHigh) sur les deux terminaux. La première était en mode normal tandis que la seconde était en mode haute performance (HP). Une option à activer dans les réglages développeurs pour augmenter les fréquences du couple CPU / GPU. Ce mode s’apparente à celui utilisé automatiquement dans les benchmarks par HTC pour pousser les fréquences du SoC.

 

Real Racing 3

Nous n’avons pas commis d’erreur, le One M9 est bien moins performant que le One M8 sous Real Racing 3. Avec une médiane sur 15 minutes comprise entre 28 et 33 images par seconde, le jeu n’est pas totalement fluide sur le One M9. Les plus pointilleux diront même que sous 60 images par seconde, rien n’est fluide. Le One M8 fait largement mieux avec 37 voire 40 images par seconde en mode haute performance. On se rapproche de la fameuse barre des 60 FPS.

Real Racing 3 (FPS)
  • One M8 (HP) : 40
  • One M8 : 37
  • One M9 (HP) : 33
  • One M9 : 28

Pourquoi un tel résultat alors que le Snapdragon 810 est plus performant dans les benchmarks, comme nous l’avons observé dans la partie performances de notre test ? La raison est simple et provient de la gestion des fréquences et des tensions CPU / GPU du pilote Qualcomm. En mode haute performance, le One M9 reste proche de 300 MHz avec de très rares pointes à 600 MHz. Sur le One M8, le GPU ne descend jamais en-dessous de 330 MHz et la moyenne est bien plus haute puisque la puce dépasse souvent les 400 MHz. Le constat est similaire avec la partie CPU puisque les coeurs Krait 400 sont constamment proches de leur limite haute (2,27 GHz) alors que les Cortex-A53 et A57 du Snapdragon 810 peinent à dépasser les 1,5 GHz.

Fréquences GPU du One M8

Fréquences GPU du One M8

Fréquences GPU du One M9

Fréquences GPU du One M9

Fréquences CPU du One M8

Fréquences CPU du One M8

Fréquences CPU du One M9

Fréquences CPU du One M9

GFXBench

Nous avons alors lancé un long test sous GFXBench pour tenter de reproduire le phénomène. 30 sessions de GFXBench ont été lancées à la suite sur les deux smartphones. Les performances et les fréquences ont été relevées tout au long du test.

HTC One M9

HTC One M9

Les résultats sont extrêmement décevants. Si le One M9 est plus performant que le One M8 sur les cinq premières itérations de GFXBench, le sixième lancement du benchmark aura eu raison du Snapdragon 810 et de la fréquence de l’Adreno 430. Les performances du One M9 sont alors inférieures au Snapdragon 801 présent dans le One M8. Les performances de ce dernier ne commencent à baisser qu’à partir de la 13e itération pour atteindre un niveau de performances à peu près similaire au Snapdragon 810 entre la 20e et la 25e itération. On est donc face à une situation très étrange puisque les deux terminaux sont très proches en termes de performances pratiques alors que leur puissance théorique n’a rien à voir.

HTC One M8

HTC One M8

La cause de ce comportement est encore une fois simple et provient du fameux couple CPU / GPU et de leurs fréquences de fonctionnement. On voit clairement que l’Adreno 430 reste constamment en dessous de 500 MHz et dégringole aux alentours de 200 MHz au bout de moins de 10 minutes. Le CPU ne dépasse jamais plus de 1600 MHz pour sa part. Sur le One M8, le constat est totalement différent puisque l’Adreno 330 reste au-dessus de 500 MHz pendant pratiquement la moitié du test alors que le CPU se balade entre 1 et 2,2 GHz.

On peut donc conclure que le One M8 est plus performant que le One M9, sauf pour ceux qui joueront à des jeux peu gourmands (Candy Crush, Angry Birds, Clash of Clan, etc.) ou à des jeux plus lourds mais de manière brève. Si vous comptez jouer de longues minutes à des jeux nécessitant une puce puissante, il vaudra mieux se tourner vers le One M8. Certains pensent qu’un nouveau firmware pourrait corriger le tir. Mais comme nous l’avons vu avec le test réalisé par nos confrères de Tweakers et ceux de Tom’s Guide, HTC est confronté à un dilemme : augmenter les performances et la chauffe ou baisser la chauffe … et les performances.

 

Une autonomie légèrement meilleure pour le One M9

Nous avons profité de ce comparatif détaillé pour mesurer l’autonomie des One M8 et M9. Pour tous les tests, la luminosité était réglée à son maximum (472 cd/m2 pour le One M9 et 532 cd/m2 pour le One M8, mesurée avec notre nouvelle sonde qui devrait nous servir pour de futurs tests).

 HTC One M8HTC One M9
GFXBench153 minutes193 minutes
Real Racing 32h32
2h08 (HP)
2h36
1h57 (HP)
Vidéo YouTube (1h, Wi-Fi, 1080p)24% de perte20% de perte
Vidéo locale (1h, 1080p)24% de perte26% de perte

Comme on peut le constater, l’autonomie du One M9 comparée au One M8 est différente selon les cas observés. Ainsi, en utilisation vidéo-ludique, le One M9 distance le M8 en mode normal mais la situation s’inverse en mode haute performance. Ce n’est pas flagrant sous Real Racing (2h08 en mode haute performance sur le M9 contre 1h57 sur le M8) mais davantage sur GFXBench. Avec une vidéo YouTube, le One M9 distance davantage le M8. Plus étrange, avec une vidéo locale en 1080p, le One M8 se positionne devant le M9.

Dans les faits, on tourne donc autour de 2h30 de jeu en mode normal, 2 heures en mode haute performance. Pour la vidéo, comptez plutôt 4 heures pour le One M8 et entre 4 et 5 heures pour le One M9 selon les cas.

 

Un appareil photo en demi-teinte

Nous avons comparé les performances en photographie des One M8 et One M9. Un comparatif intéressant puisque le One M9 délaisse le capteur maison UltraPixel de 4 mégapixels arrière pour le remplacer par un Toshiba de 20,7 mégapixels. Le capteur de 5 mégapixels à l’avant est quant à lui remplacé par le fameux UltraPixel de 4 mégapixels.

Nous avons réalisé différents clichés dans différentes situations. Ils sont compilés ci-dessous, avec les photos du One M8 à gauche et celles du One M9 à droite. Vous pouvez toujours les télécharger en pleine définition en cliquant du bouton droit.


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Comme on peut le voir sur les captures ci-dessus, les appareils photo des One M8 et One M9 sont totalement différents. Le capteur du One M9 permet aux photos d’être plus détaillées que celles du One M8. En revanche, la balance des blancs du M9 est totalement capricieuse et délivre une teinte beaucoup trop jaunâtre. Les couleurs paraissent alors trop ternes sur le One M9. En situation de basse luminosité, le One M8 délivre des photos moins bruitées mais légèrement moins détaillées.

Le capteur dédié aux selfies est de bien meilleure qualité sur le One M9 mais l’objectif dispose d’un angle plus fermé et d’une tendance à surexposer les photos. Dans ces conditions, on espère que HTC sortira un firmware pour corriger le tir sur la partie photo.

 

Un choix cornélien

Comme nous l’avons vu tout au long de ce comparatif, le choix entre un One M8 et un One M9 sera difficile. Si vous êtes déjà équipé d’un One M8, on ne peut que vous conseiller de le conserver. Surtout si vous avez un besoin de puissance. Pour la photo, c’est un peu plus délicat. Les photos sont plus détaillées mais sont encore imparfaites. Tout dépendra des besoins de l’utilisateur. Enfin, l’autonomie est supérieure sur le One M9 mais pas de quoi changer les habitudes des utilisateurs. Le design n’aidera pas à faire un choix puisque les deux téléphones sont quasiment identiques à ce niveau. On pourrait alors penser que Sense 7.0 soit un argument de poids mais il sera disponible dans le futur sur le One M8 ; reste l’argument des performances sonores à ajouter au crédit du M9. Quoi qu’il en soit, le prédécesseur du One M9 a donc encore de beaux jours devant lui.