La paranoïa autour des câbles USB Type-C a gagné du poids ces derniers jours. Un ingénieur de chez Google, Benson Leung, a en effet pointé du doigt les mécanismes de charge rapide des HTC 10 et LG G5. Il ne recommande pas ces terminaux, qui ne respecteraient pas selon lui les caractéristiques de la norme USB Type-C.

HTC 10 4

Le port USB Type-C du HTC 10

Benson Leung est bien connu : il est cet ingénieur de chez Google qui, sur son temps libre, teste les différents chargeurs et câbles USB Type-C à la recherche des produits qui ne répondent pas aux spécifications édictées par l’USB-IF, les pères fondateurs de la norme USB. D’ailleurs, lors de ses tests, l’homme a fait griller un port USB de son Chromebook Pixel, à cause justement d’un câble défectueux, désormais interdit de vente sur Amazon.

En novembre dernier, l’ingénieur mettait en garde contre l’incompatibilité entre l’USB Type-C et la charge rapide Quick Charge de Qualcomm. En cause : l’impossibilité, dans la norme USB Type-C, de permettre aux chargeurs de choisir, à la volée, la tension, en volts. Et c’est justement la manière de fonctionner de Quick Charge : en modifiant à la volée, avec une méthode propriétaire, la tension délivré au smartphone par le chargeur jusqu’à une valeur supérieure à 5V.

 

HTC 10 et LG G5 : des smartphones incompatibles ?

Si l’USB Type-C est incompatible avec la charge rapide de Qualcomm, pourquoi HTC et LG ont intégré la norme Quick Charge 3.0 sur les HTC 10 et LG G5 ? Si l’on en croit Benson Leung, l’incompatibilité est uniquement présente sur le papier. Dans les faits, la charge rapide fonctionne en effet sur les deux terminaux, avec un câble réversible USB Type-C. Mais l’ingénieur refuse de recommander ces deux terminaux en raison du non-respect de la norme.

 

Pas de problème pour Qualcomm

Qualcomm a réagi à la question posée par Android Central suite à cette affaire. Pour le géant de San Diego, la norme Quick Charge est compatible avec l’USB Type-C, mais il précise qu’il faut que le constructeur configure la tension de manière à respecter les conditions posées par l’USB-IF. Dans ce cas (avec une tension de 5V), la charge rapide Quick Charge en USB Type-C ne serait alors pas plus avantageuse que la charge rapide classique en USB Type-C, puisqu’il faudrait limiter la puissance à 15W. À moins que les algorithmes de Qualcomm ne permettent de grappiller quelques minutes de charge grâce à une gestion plus fine de la tension.

Au final, les HTC 10 et LG G5 sont donc bel et bien compatibles avec Quick Charge 3.0 tout en utilisant un port USB Type-C. Il est toutefois possible que les constructeurs ne respectent pas les limitations imposées par la norme afin de permettre d’accélérer la charge rapide.

À lire sur FrAndroid : La sortie audio en USB Type-C se précise, l’enterrement de la prise jack aussi