Honor a profité de l’événement dédié à son anniversaire, deux ans d’existence tout de même, pour introduire plusieurs nouveautés pour l’Internet des Objets (IoT). Il s’agit principalement d’une couche logicielle avec un kit de développement et un OS très léger pour apporter une solution globale aux problématiques des objets connectés, de la domotique et de la maison intelligente. La technologie se nomme HiLink, et l’OS, LiteOS.

c_Honor-FrAndroid-L1100132

 

HiLink, un protocole de communication

C’est George Zhao, Président de Honor, qui s’est occupé des annonces pendant un événement dédié à Honor. Aucune nouveauté dans la catégorie des smartphones, néanmoins Honor et Huawei ont soulevé la problématique principale de l’Internet des Objets.

c_Honor-FrAndroid-L1100108

Comme nous le soulignons dans l’émission TTS dédiée à ça, les objets connectés communiquent difficilement ensemble. Honor et Huawei ont donc annoncé un nouveau protocole, nommé HiLink et ouvert aux autres acteurs du marché. Ce protocole permet de faciliter les connexions, sans se préoccuper des technologies de communication : c’est en effet compatible Bluetooth, WiFi ou encore ZigBee.

HiLink-FrAndroid-L1100104

 

Huawei LiteOS, un OS dédié à l’IoT, comme les wearables

LiteOS, est un système d’exploitation très léger – comme son l’indique – et surtout open source. Huawei a d’ailleurs – a priori – re-utiliser le code d’un OS qui portait le même nom, et qui est dédié aux objets connectés. « Lite » signifie concrètement qu’il pèse seulement 10 Ko, il a été conçu pour coûter moins cher aux fabricants et être plus efficace. En effet, le système est taillé pour les terminaux qui disposent de très peu d’énergie pour fonctionner et pour une mise en réseau sans configuration. Huawei et Honor destinent entre autres LiteOS aux maisons et véhicules connectés, ainsi qu’aux « wearables », les vêtements et accessoires intelligents.

c_Honor-FrAndroid-L1100119

 

Une initiative pour le marché domestique

À travers une « alliance », Honor et Huawei veulent regrouper les acteurs du secteur autour de ces technologies. Ils en ont profité pour annoncer un partenariat avec entre autres Haier et BroadLink, 60 partenaires au total. Ils en ont profité pour les faire monter sur scène afin de partager leurs visions de l’Internet des Objets. Juste avant d’annoncer la roadmap, les SDK de HiLink et LiteOS seront officiellement disponibles durant le second trimestre 2016. Les produits arriveront pour le troisième trimestre 2016.

c_Honor-FrAndroid-L1100130

Néanmoins, toutes ces annonces sont dédiées au marché domestique, la Chine. En effet, Huawei et Honor souhaitent avant tout se positionner dans cette région, les initiatives globales sont déjà très nombreuses, à l’image de Google ou encore Microsoft.

 

Un routeur « HiLink inside »

Honor et Huawei ont en profité pour annoncer trois produits « HiLink inside ». Le premier est un routeur qui embarque une puce ARM très simple, et quelques technologies de communication sans fil, comme du WiFi 802.11ac. Ce routeur intègre HiLink et pourra ainsi accueillir l’ensemble des produits compatibles, comme le four connecté de Haier.

c_Honor-FrAndroid-L1100156

L’autre produit ressemble à un relais sans-fil, qui permet d’étendre facilement la portée du WiFi. Le dernier est très similaire à un Chromecast, il permet d’afficher du contenu sur la TV. Ce produit « Voice » est alimenté par la prise HDMI de la TV, et est contrôlé par une télécommande fournie. Honor a insisté sur le fait que l’interface peut être contrôlée facilement par la voix.

c_Honor-FrAndroid-L1100167

Nous avons pu approcher le routeur, un produit qui ressemble à de nombreuses initiatives d’acteurs chinois, comme ZTE ou Xiaomi. Il sera peut-être possible de l’importer, mais je doute de l’intérêt de telle chose pour nous.

c_Honor-FrAndroid-L1100516 c_Honor-FrAndroid-L1100508 c_Honor-FrAndroid-L1100504