Introduction

Dévoilé courant février au MWC, le LG G2 Mini. Voici la version miniature du LG G2 qui avait su faire grand bruit pendant de longues semaines à coups de rumeurs. Finalement, nous sommes confronter à un smartphone avec des caractéristiques orientée vers l’entrée de gamme, mais avec un positionnement tarifaire de milieu de gamme.

android-test-frandroid-lg-g2-mini-image-000

Au vu de sa fiche technique, le tarif du LG G2 Mini, fixé à 299 euros, paraît assez élevé. D’un autre côté, le LG G2 Mini dispose d’un bon nombre d’atouts, puisqu’il est équipé de la dernière version d’Android (4.4.2 KitKat), de la compatibilité LTE 4G de catégorie 4 jusqu’à 150 Mbps et l’arrivée d’un emplacement micro-SD qui est absent sur son grand frère le LG G2. Voyant qu’il y a tout juste 4 Go d’accessibles sur les 8, il était plus que nécessaire de lui ajouter un lecteur de micro-SD. Bonne nouvelle, il vous sera possible de déplacer les applications sur la carte SD en cas d’espace mémoire faible.

Les composants matériels adoptés par le Coréen sont proches de ce que nous pourrions retrouver sur un Galaxy S4 mini, par exemple (350 à 400 euros à sa commercialisation). Le G2 mini s’en différencie par son écran et son processeur. Là où le Galaxy S4 mini arborait un double-cœur Qualcomm S400 « MSM8930 » à 1,7 GHz (en Krait 200), nous retrouvons un processeur poussé à 1,2 GHz de Qualcomm, mais qui se compose de quatre cœur (en Cortex-A7, au lieu du Krait 200). Les puces graphiques sont identiques, seule la cadence évolue de 400 à 450 MHz sur le G2 Mini (soit un gain de 50 MHz supplémentaires). Ce n’est certes pas énorme, mais cela permettra de profiter d’une meilleure expérience utilisateur avec les tâches qui tirent parti des ressources du GPU (incluant les applications, certains jeux et fonctionnalités) pour fonctionner.

Quant à l’autonomie, LG a mis le paquet avec une batterie de 2440 mAh. Avec une architecture Cortex-A7 et un écran qHD, nous avons certainement le couple parfait pour une très bonne autonomie. Encore faut-il que l’optimisation logicielle suive. À première vue, ce nouveau G2 Mini semble tenir ses promesses. Rendez-vous dans la suite du test pour en découvrir davantage sur ce nouveau milieu de gamme signé LG.

 

Le packaging

Dans la boîte, vous pourrez y retrouver :

  • un smartphone LG G2 Mini
  • une batterie de 2440 mAh (déjà installée)
  • un kit piéton avec des écouteurs intra-auriculaires
  • un câble micro-USB <>USB
  • un adapteur secteur (compatible FR)
  • diverses notices (guide d’utilisation rapide, etc.)

 

Les caractéristiques

ModèleLG G2 Mini (LG-D820)
VersionAndroid 4.4.2 "KitKat"
avec Optimus UI de LG
Écran4,7 pouces
TechnologieIPS LCD
DéfinitionqHD (560 x 940 pixels)
Résolution~ 234 pixels par pouce
Protection contre les chocs et les rayuresOui (Gorilla Glass 2)
SoCSnapdragon 400 "MSM8926"
ArchitectureARM Cortex-A7
Nombre de cœur4 (quadri-cœur)
Vitesse du processeur1,2 GHz (1209 MHz)
Gravures28 nanomètres
Puce graphique (GPU)Adreno 305
(à 450 Mhz)
Mémoire vive (RAM)1 Go
Mémoire interne (ROM)8 Go (dont 3,87 Go accessibles)
Support micro SD-HCOui (jusqu'à 32 Go)
Camérasdos : 8 millions de pixels avec flash LED
face : 1,3 million de pixel avec flash LED
Qualité vidéoarrière : FHD 1080p
avant : HD 720p
Carte SIM1 emplacement SIM :
- micro-SIM (2G/3G/4G)
Wi-FiOui (a/b/g/n)
Bluetooth4.0 avec A2DP
RéseauxGSM (2G) : 850/900/1800/1900
HSDPA (3G) : 850/900/1900/2100
LTE (4G) : 800/900/1800/2100/2600
Vitesse internetJusqu'à 150 Mbps
(LTE de catégorie 4)
GPSOui (avec Assisted-GPS) + GLONASS
NFC (Near Field Communication)Oui
CapteursAccéléromètre, Proximité, Luminosité, Orientation
Port micro-USB - HDMIOui (2.0) - Non
Sortie jackOui (mini-jack 3,5 mm)
Tuner FM (Radio)Oui (avec RDS)
Amélioration sonoreNon
Codecs supportésAudio : MP3, AAC, AAC+, eAAC+, WAV, WMA, OGG
Vidéo : MPEG4, h.264, XviD, DivX, WMV, VC-1, VP8
Batterie2440 mAh
Dimensions129,6 x 66 x 9,8 mm
Poids121 grammes
Indice DAS/SAR (W/kg)0,34 W/kg (tête)
Prix conseillé~ 299 euros

 

Prise en main

Au premier abord, nous pouvons voir que LG a réussi à préserver un design quasiment identique à celui de son grand frère. En plus de bordures d’écran fines, ses 121 grammes et 9,8 mm d’épaisseur lui confèrent une agréable sensation de robustesse en main. Il a déjà fait deux baptêmes de l’air qui n’ont laissé aucune trace, et je dois dire avoir été surpris de sa solidité. Merci également à la vitre Gorilla Glass qui remplit bien son rôle.

android test frandroid lg g2 mini image 01

La coque arrière est habillée d’un plastique légèrement texturé qui assure une bonne tenue en main et réduit les risques de chutes. Finalement assez proche des dimensions d’un Moto X, l’écran est exploitable à une main. En parlant de cela, LG a ajouté une suite de possibilités capables de transformer le pavé numérique, le clavier et l’écran verrouillé pour une utilisation à une main.

android test frandroid lg g2 mini image 02

Accompagnés d’un haut-parleur, le capteur frontal de 1,3 millions de points et les deux capteurs de luminosité et proximité sont placés à droite.

android test frandroid lg g2 mini image 04

Une nouvelle fois, LG se plie aux consignes de développement de Google en adoptant une barre de navigation logicielle rapide, et va encore plus loin. LG permet à l’utilisateur de modifier facilement le positionnement des différentes touches où vous le souhaitez.

android test frandroid lg g2 mini image 03

Tout autour, on observe un cerclage imitation aluminium. Juste au-dessus se trouvent un port jack de 3,5 mm, un second microphone et un capteur infrarouge. Car en plus d’intégrer un Tuner FM, le G2 Mini peut également jouer le rôle de télécommande universelle de télévision. Comment faire ? Tout comme la radio FM, une application Android, développée par le Coréen, est disponible dans le tiroir d’applications. Elle se nomme « Quick Remote ».

android test frandroid lg g2 mini image 07

À l’opposé, nous avons des haut-parleurs stéréo recouverts par des grilles en métal qui offrent une qualité plutôt honnête. En réglage moyen ou maximal, la qualité sonore offre une clarté acceptable, et ce, même si le volume est réglé au maximum. Entre ces haut-parleurs se situe un port micro-USB (version 2.0).

android test frandroid lg g2 mini image 08

Quant aux tranches gauche et droite, il n’y a rien de rien puisque les boutons Power et de volume sont placés en dorsal au niveau de l’appareil photo. À la différence du G2 qui intègre une LED au sein du bouton d’alimentation, le LG G2 Mini n’aura hélas pas eu droit à ce petit bonus. C’était utile pour être alerté des alertes entrantes lorsque le mobile était posé écran contre table. C’est d’autant plus dommage que le G2 Mini n’embarque aucune diode de notifications.

android test frandroid lg g2 mini image 05

Au dos, un capteur de 8 millions de pixels avec son flash de type LED. Hélas, ce dernier ne dispose pas de la stabilisation optique. Dommage.

android test frandroid lg g2 mini image 09

android test frandroid lg g2 mini image 10

En bas de la coque, est incrusté le logo de la marque LG. Une autre occasion pour redécouvrir encore cette fameuse coque texturée qui a tendance à élever un peu la qualité du G2 Mini. C’est certes du plastique, mais qui reste quand même très souple et qui paraît solide.

android test frandroid lg g2 mini image 11

Une fois retirée, le G2 Mini laisse entrevoir sa conception interne qui très bien finie et ne laisse aucun circuit imprimé apparent.

android test frandroid lg g2 mini image 12

Situées en haut de l’appareil, les antennes LTE 4G sont placées de sortes que l’utilisateur en atténue le mois possible la réception. En dessous de l’antenne de droite, nous pouvons découvrir les deux lecteurs micro-SIM et micro-SD qui sont placés l’un sur l’autre. Ingénieux pour gagner de la place.

android test frandroid lg g2 mini image 13

Un peu plus bas, nous nous attarderons quelques instants sur cette batterie de 2440 mAh qui dévoile toutes ses caractéristiques techniques.

android test frandroid lg g2 mini image 14

Le G2 Mini a l’avantage d’avoir une coque amovible offrant un accès direct à la batterie, à la SIM et à la carte micro-SD. Même si beaucoup critiqueront le plastique, la finition générale du produit est bonne avec des connecteurs qui ne semblent pour l’instant souffrir d’aucun défaut. Les bordures sont très fines, mais tout de même moins que sur un LG G2 où l’écran occupe plus de 72 % de la façade.

 

Qualité d’écran

Je vous mentirai en vous disant que l’écran est parfait, car ce n’est pas réellement le cas. Doté d’une dalle de 4,7 pouces en définition qHD (540 x 960 pixels), les pixels offrent des couleurs assez réalistes, mais le problème demeure dans la résolution. Avec 234 pixels par pouce, il est inutile de nier qu’une personne avec une excellente vue en distinguera les pixels facilement en rapprochant l’écran du visage (dès 25 cm).

LG G2 Mini (IPS-LCD) | Motorola Moto X (AMOLED) | Archos 50 Helium (IPS-LCD)

android test frandroid lg g2 mini qualité écran image 02

Des pixels certes lisibles, mais cela n’ampute en rien sa beauté et sa réactivité qui sont vraiment au rendez-vous pour un écran de cette définition. En inclinant bien le G2 Mini, vous pourrez aisément constater que la dalle tactile est quasiment collée à l’écran, renforçant ainsi sa vivacité en utilisation. Couplée à une optimisation logicielle concluante, la navigation est plaisante. Entre les trois appareils comparés (G2 Mini, Moto X, 50 Helium), le Moto X est sans doute le plus concluant en tout point, mais le G2 Mini n’est vraiment pas loin derrière. Mais voilà, la réactivité logicielle du G2 Mini n’est pas aussi bonne que celle d’un Moto X. Logique, les deux processeurs ne sont pas du tout les mêmes.

android test frandroid lg g2 mini qualité écran image 01

Il faut admettre que ce G2 Mini s’en tire à bon compte. Le produit a un prix assez élevé (environ 300 euros), mais il n’en est pas moins que l’écran de ce dernier est relativement bon. Je dois avouer être assez impressionné par l’évolution de la technologie IPS-LCD qui présente des couleurs de plus en plus belles avec des noirs de plus en plus profonds. Pas encore aussi autant qu’avec un AMOLED, mais il y a de beaux progrès et les blancs sont pour le coup très concluants, avec de bons angles de vision.

android test frandroid lg g2 mini qualité écran image 05

 

Interface logicielle

Sous Android 4.4.2, le G2 Mini est issu de la dernière vague des mobiles LG annoncés sous KitKat en février dernier. À la différence de son frère qui dispose de toutes les fonctionnalités de l’interface LG (sans compter le G Pro 2), cette version mini en reprend l’essence, mais avec une interface plus légère et balayée de ces petites choses propres aux hauts de gamme qui ne sont pas forcément utiles sur un G2 Mini. À dire vrai, l’interface maison Optimus UI ne m’a jamais vraiment dérangée. Bien au contraire, je l’ai toujours trouvé très ouverte à la personnalisation, et c’est clairement le mot d’ordre sur Android. Et rien ne vous empêche de télécharger un launcher alternatif s’il ne vous convient pas ! 

android test frandroid lg g2 mini 4.4.2 kitkat images 01

Par l’arrivée de KitKat, nombreuses sont les fonctionnalités qui ont évolué, comme « Combinaison des touches ». Cette fonctionnalité était déjà présente sur les LG G2, G Pro et G Pad 8.3 notamment, mais elle se limitait seulement à une suite de touches préconfigurées. Désormais, il est possible de placer les touches de la barre de navigation où vous le souhaitez.

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 08

Lorsque je fais une capture d’écran, je n’ai pas forcément envie d’avoir la barre d’état et la barre de navigation d’affichées. L’une des nouvelles fonctionnalités de LG permet à l’utilisateur de choisir, si oui ou non, il souhaite réaliser une capture « en plein écran » ou sur « une partie de l’écran ». Cet ajout n’est certes pas nouveau sur Android, mais le G2 Mini, à l’instar de tous les mobiles de LG sous KitKat, a la chance d’en profiter. Cela peut toujours être utile pour conserver ou partager une information.

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 06

Knock Code, l’évolution naturelle de KnockOn, est également présente sur le G2 Mini. Toujours disponible, la première itération de KnockOn permet d’éveiller et d’endormir l’écran de son Android en effectuant cliquant deux fois rapidement sur l’écran. Pour fonctionner, cette technologie, développée par LG, est capable de détecter les doigts de l’utilisateur que l’écran soit allumé ou éteint. En veille, LG a réussi à en diminuer la consommation pour qu’elle soit moindre aux yeux des autres processus en tâche de fond. À partir de Knock Code, il vous sera donc possible de personnaliser un code dans un ordre de clics prédéfinis. Sans cela, l’écran ne s’allumera pas. Un code PIN de secours devra également être défini. Knock Code peut être configuré de 80000 manières différentes avec des combinaisons pouvant varier de 2 à 8 touches (selon vos préférences). Après s’y être fait, ça fonctionne plutôt bien !

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 05

Dans cette nouvelle version, l’affichage du pourcentage de la batterie et le système d’économie sont toujours présents. Je ne saurais pas vraiment vous dire si c’est une nouveauté, mais les paramètres d’applications affichent également une option permettant de réinitialiser toutes les apps et leurs préférences à leur état d’origine.

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 07

Bien qu’il aie déjà été possible de chiffrer les données du téléphone, rappelons qu’il est possible de le faire sur la carte SD très simplement. Notez cependant que le chiffrage prend un certain temps. Depuis les options proposées par LG, il vous sera possible de chiffrer un nouveau fichier en particulier ou l’intégralité de la carte SD. De fait, il y également des applications Android qui permettent de réaliser la même opération.

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 09

Ce ne sont pas vraiment des nouveautés, mais les accessoires propres aux terminaux LG peuvent être activés et désactivés depuis les Paramètres du système. Initialement configurée en mode onglet, Optimus UI vous permettra aussi de changer l’agencement des paramètres en mode liste (pour ceux qui préfèrent).

android test frandroid lg g2 mini interface logicielle images 10

Pour conclure, une interface allégée avec des fonctionnalités utiles qui demeure relativement fluide en toutes circonstances.

 

Téléphonie & GPS

Côté qualité téléphonique, je n’ai rencontré aucun grésillement, saturation ni coupure quelconque. De plus, le LG G2 Mini a l’avantage de profiter d’une très bonne accroche réseau ! Peut-être pas aussi concluante que chez un Moto X, qui est pour le coup vraiment excellent sur cet aspect et c’est le même constat sur la distance de réception 4G.

Pour ce qui est de la partie GPS, je ne pourrai en dire autant. Les captures d’écran que vous voyez ci-dessous ont été réalisées en mode avion avec seul le GPS d’activé. Résultat des courses, le G2 Mini aura mis 167 secondes pour réaliser une synchronisation à froid avec 11 satellites apour une précision de 18 mètres. Après avoir reproduit le même test à chaud, celui-ci aura seulement pris 4 secondes pour se synchroniser avec 7 satellites et une précision d’un rayon de 16 mètres.

android test frandroid lg g2 mini gps localisation synchronisation froid et chaud images 01

Ces tests ont été réalisés en plein Paris.

En mobilité, j’imagine bien que vous avez une connexion Internet au réseau mobile, sauf en cas de batterie faible. En activant le GPS en Haute précision (avec la recherche à l’aide du GPS, Wi-Fi et Réseaux mobiles), le LG G2 Mini aura seulement compté 5 secondes pour se synchroniser à froid. À chaud, la question ne pose pas puisqu’il était instantané (< inférieur à une seconde). En réalité, ces résultats ne témoignent pas vraiment de la qualité de la puce GPS qui s’est montrée relativement bonne une fois bien localisée. Cela dépend plus du positionnement des satellites dans le ciel, des prévisions météorologiques et plusieurs autres critères. En somme, il ne fait aucun doute que le LG G2 Mini saurait offrir un meilleur résultat, mais il semblerait que les conditions ne tournaient pas en sa faveur.

 

Appareil photo

Au dos du G2 Mini, nous avons pu découvrir un capteur de 8 millions de pixels. Vous vous en serez douté, il n’est certes pas aussi efficace que celui du G2, mais il possède quand même quelques arguments pour se défendre. D’autant plus qu’il bénéficie de la presque totalité des fonctionnalités du G2 sur la partie photo, là où la partie enregistrement se limite seulement à deux modes. Il ne fallait pas s’attendre pas à filmer en 4K avec un S400 !

android test frandroid lg g2 appareil photo images 01

Tout comme le G2, le G2 Mini vous permettra de gérer facilement la luminosité, la mise au point, les ISO, la balance des blancs, les effets de couleur, le minuteur, la définition de l’image et même la capture vocale. Comme son nom l’indique, cette option va vous permettre de facilement prendre des photos en prononçant un mot prédéfini. L’application fonctionne relativement bien et ne présente aucun souci notable.

android test frandroid lg g2 mini appareil photo capture vocale de photos image 01

Ici, les fonctionnalités logicielles proposées par l’application Caméra sont utiles, à part peut-être la capture par la voix qui restera très gadget pour beaucoup. Un capteur relativement bien optimisé avec des photos et des vidéos satisfaisantes que je vous laisse à présent découvrir.

Premier essai (exemple 1 : mode normal – exemple 2 : mode HDR)

android test frandroid lg g2 mini qualité photo normal 02 android test frandroid lg g2 mini qualité photo hdr 02

Avec les réglages par défaut, j’ai facilement pu constater que l’appareil photo présentait quelques faiblesses au niveau des contrastes en mode normal. Bien sûr, l’éclaircissement de l’image est possible, mais prenez garde à ne pas trop la surexposer. Pour le second exemple, le mode HDR rattrape la donne avec une photo plus proche de la réalité.

Deuxième essai (exemple 1 : mode normal – exemple 2 : mode HDR)

android test frandroid lg g2 mini qualité photo normal 01 android test frandroid lg g2 mini qualité photo hdr 01

Sur le deuxième essai, c’est exactement le même constat (ou presque). Ici, la première photographie est mieux éclairée que la précédente. En même temps, c’est logique, puisque le soleil venait de derrière.

Troisième essai (mode normal en intérieur)

android test frandroid lg g2 mini qualité photo intérieur 01

En intérieur, la qualité d’image est également plus convaincante qu’en extérieur. Vous ferez rapidement la différence en effectuant un zoom maximal sur les deux photos. Encore une fois, c’est logique : les éléments affichés à l’écran sont bien plus proches qu’en extérieur, où il y a notamment beaucoup plus d’aspects à traiter (variations constantes de lumière, éléments plus nombreux, distance d’affichage bien plus lointaine et d’autres critères qui rentrent en ligne de compte).

Finissons par la démo vidéo en qualité FHD 1080p (en extérieur) :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Performances

Étant un peu réticent vis-à-vis du Snapdragon 400 au premier abord, j’ai été assez surpris par les optimisations et performances offertes par ce G2 Mini. Le type de S400 choisi par LG est de la série MSM8926. Il est basé sur un Cortex-A7 et gravé en 28 nanomètres, composé de quatre cœurs, qui est cadencé jusqu’à 1,2 GHz. Couplé à un écran en définition qHD (540 x 960 pixels) et 1 Go de mémoire RAM, l’expérience utilisateur est vraiment au bonne. J’irais même jusqu’à dire avoir été impressionné par l’optimisation prodiguée par LG sur ce dernier.

Même si les benchmarks donnent une idée des performances, il ne faut pas entièrement se focaliser sur ces derniers, mais plus sur son expérience personnelle. Possesseurs d’un Moto G, vous serez probablement d’accord sur le fait que la version de quatre cœurs du Snapdragon 400 reste criticable lorsque la demande en ressources vient à exploser, notamment avec les applications et jeux très gourmands.  Hormis cela, le Snapdragon 400 se défend très bien et ne présentera aucune faiblesse en utilisation normale (Facebook, Twitter, Google Maps, Deezer/Spotify, Gmail, YouTube, et même des jeux un peu gourmands).

android test frandroid lg g2 mini benchmark antutu quadrant benchmarkpi epic citadel 3dmark gfxbench images 01

Voyez les résultats de benchmark : un AnTuTu à plus de 17000 points, un Quadrant à plus de 9000 points et un Epic Citadel en Ultra High Quality à 48 images par seconde tout rond qui fait assez mal ! Admettons que l’écran qHD y est quand même pour beaucoup en décuplant quelque peu les performances, tout en augmentant l’autonomie. Pour réouvrir la parenthèse des jeux, l’ensemble des jeux compatibles du Google Play fonctionnent. Le seul point rédhibitoire est situé au niveau de sa puce graphique Adreno 305 qui, même si elle est assez bonne, ne sera pas en mesure de faire fonctionner tous les jeux. On est quand même loin d’une Adreno 320 (d’un Moto X) avec ses 51,2 GFlops, les performances brutes de l’Adreno 305 étant beaucoup moins poussées pour un maximum de 21,6 GFlops.

 Sony Xperia M2HTC One Mini 2LG G2 MiniMotorola Moto G
VersionAndroid 4.3 Jelly BeanAndroid 4.4.2 KitKatAndroid 4.4.2 KitKatAndroid 4.4.2 KitKat
Définition d'écranqHD : 540 x 960 pixelsHD : 720 x 1280 pixelsqHD : 540 x 960 pixelsHD : 720 x 1280 pixels
Processeurquadri-cœur S400
(Cortex-A7) à 1,2 Ghz
quadri-cœur S400
(Cortex-A7) à 1,2 Ghz
quadri-cœur S400
(Cortex-A7) à 1,2 Ghz
quadri-cœur S400
(Cortex-A7) à 1,2 Ghz
Puce graphiqueAdreno 305Adreno 305Adreno 305Adreno 305
Mémoire RAM1 Go1 Go1 Go1 Go
AnTuTu17547 pts17381 pts17129 pts17209 pts
Quadrant8276 pts9746 pts9021 pts8492 pts
BenchmarkPi366 ms420 ms389 ms362 ms
Epic Citadel
(Ultra High Quality)
47,9 fps34,3 fps48,0 fps34,5 fps
3DMark5779489149302834
GFXBench
(T-Rex 2.7 FHD)
5,9 fps5,7 fps5,8 fps5,8 fps

 

Autonomie

En premier lieu, le LG G2 Mini s’est montré très endurant en tenant deux journées complètes en utilisation normale (avec des appels et sms, du web et mails, et un peu de jeu) avec le réseau 4G activé. L’optimisation logicielle n’y est pas pour rien ! Surtout avec une batterie de 2440 mAh, un processeur quadri-cœur Cortex-A7 réputé pour sa faible consommation et un écran qHD, nous sommes en droit de nous attendre à de bons résultats, et c’est le cas.

android test frandroid lg g2 mini autonomie endurance batterie images 01

Pour être vraiment certain, j’ai réalisé une série de tests. Verdict, les résultats obtenus se sont une fois de plus montrés très bons. Pour avoir joué durant 45 minutes avec les réseaux mobiles et synchronisations activés, le G2 Mini n’avait perdu que 15 % de batterie. Bien sûr, vous aurez compris qu’il s’agit d’un simple indicatif. Vous comprendrez également que ces résultats ne sont en aucun cas représentatifs du fait que chaque jeu est différent (consommation énergétique, éléments à traiter, 2D et/ou 3D, etc.). Bref. Pour compléter ce test d’endurance, nous avons activé le mode avion et le WiFi avec la luminosité et le volume au maximum. Résultat des courses, le G2 Mini aura seulement perdu 9 % d’énergie (sur le total des 100 %) pour environ 1h de vidéo sur YouTube.

 

Test LG G2 Mini Le verdict

design
8
Comparable à son grand frère, le G2 Mini présente un design épuré pour un produit à mi-chemin entre les mobiles d’entrée et de milieu de gamme. Assez agréable en main, notamment grâce à sa coque dorsale texturée, le G2 Mini possède une coque amovible. De là, l’utilisateur aura la mainmise sur la batterie, les lecteurs de carte SD et carte SIM. Une aubaine depuis le G2 ! Outre cela, les dimensions du G2 Mini restent tout à fait honorables, et comparables à celle d’un Moto X.
écran
8
Même si beaucoup critiqueront sa définition d’écran, je pense que les choix de LG sont réfléchis. Ici, le but n’est pas de proposer une alternative haut de gamme miniature du LG G2, mais bien une version « mini » dans tous les sens du terme. Le choix d’une telle définition est donc calculé de sorte à préserver de très bonne performances pour une autonomie digne de ce nom. Les pixels sont visibles mais il faut vraiment avoir les yeux collés à l’écran pour réellement les distinguer. À 30 cm, ils s’effacent tout simplement.

Hormis sa résolution critiquable, l’écran du G2 Mini affiche une belle qualité d’image avec des couleurs quasiment irréprochables, une réactivité et des angles de vision excellents. Avec une dalle tactile collée à la vitre, nous en attendions pas moins ! Cet écran de 4,7 pouces voit sa résistance aux chocs et aux rayures décuplée par un verre de protection Gorilla Glass 2. Il possède en outre une bonne luminosité.
logiciel
8
Difficile de faire mieux que KitKat. En plus des fonctionnalités de l’interface maison Optimus UI (KnockCode, Combinaisons de touches, et compagnies), le G2 Mini a l’avantage de profiter de l’intégralité des avantages liées à Android 4.4.2. Avec une optimisation au rendez-vous, nous pouvons profiter d’une fluidité digne de ce nom sans aucun plantage quelconque.
caméra
7
Pour un mobile à ce positionnement tarifaire, les deux capteurs photos installés sont dans la norme. En extérieur comme intérieur, la qualité générale des photos et des vidéos sera amplement suffisante en le considérant comme un appareil photo numérique d'appoint. S’ajoute à cela une suite de fonctionnalités logicielles légères qui se montrera utile en mobilité.
performances
8
Excellentes sont les performances et l’optimisation du G2 Mini ! Comparativement à un Moto G (qui embarque quasiment le même processeur mais sans 4G), le G2 Mini a su montrer sa puissance avec une très bonne gestion multi-tâche. 1 Go de RAM est maigre, mais cela ne sent pas à l’utilisation.

À mi-chemin des Moto G et Moto X, le G2 Mini prouve que le Snapdragon 400 est loin d’être enterré ! Le couple parfait avec un écran qHD et une quantité de RAM suffisante pour les applications et jeux actuels, mais qu’en sera-t-il d’ici quelques mois ? Le marché ne cessant d’évoluer, il est assez difficile de savoir si le G2 Mini sera encore une alternative intéressante dans quelques mois. Gardez en mémoire que les performances sont au top pour un S400.
autonomie
8
Généralement, une optimisation concluante rime souvent avec bonne autonomie. Concernant son G2 Mini, nous pourrions dire que LG a réussi à tenir le pari avec une endurance d’environ deux jours sans recharger l’appareil. Même constat en multimédia, l’autonomie demeure excellente.
Note finale du test 8/10
Bien qu'assez onéreuse, cette version mini du G2 dispose de quelques arguments notables. Tout d’abord, nous pouvons parler de sa compatibilité LTE 4G jusqu’à 150 Mbps qui commence à devenir un critère déterminant dans l’achat d’un mobile.

Il dispose d'une coque amovible qui permet d’accéder librement à la batterie, à la carte SIM et à la carte SD. Les fonctionnalités logicielles sont aussi très intéressantes sur une interface maison "Optimus UI" parfaitement adaptée au S400 de Qualcomm installé dans le G2 Mini. Une belle surprise !

L’optimisation, comme les performances et l’autonomie, est excellente au jour le jour avec très peu de ralentissements. Même avec des applications lourdes (comme Google Maps par exemple), LG nous montre que le S400 a encore une très belle vie devant lui.

J'ai eu autant de plaisir à jouer avec le G2 Mini qu’avec un Moto X, Galaxy Nexus, G2, Liquid E2… Un peu onéreux pour ses caractéristiques techniques, il est suffisamment performant pour convaincre qui ne souhaiterait pas monter jusqu'à un G2. Gardez toutefois à l'esprit que le haut de gamme 2013 de LG commence désormais à voir son prix baisser, et qu'on peut le trouver à moins de 400 euros chez certains revendeurs. A moins de préférer un format plus compact, le jeu en vaut-il la chandelle ?
  • Points positifs
    • Très bonnes performances
    • Autonomie assez épatante
    • Compatible 4G jusqu’à 150 Mbps
    • Fonctionnalités intéressantes
    • Lecteur de micro-SD
    • Coque arrière amovible
  • Points négatifs
    • Absence de diode pour les notifications
    • Définition d’écran un peu trop basse
    • Prix trop élevé !

 

Disponibilité

android test frandroid lg g2 mini image 07

Le LG G2 Mini commence déjà à s’inviter chez la plupart des revendeurs à un tarif préférentiel de 299 euros.