Introduction

LG, l’éternel concurrent de Samsung, a souvent tendance à utiliser les armes de son meilleur ennemi. Si on connaît bien le Coréen pour son excellent LG G3, il a également tendance, tout comme Samsung, à sortir chaque année une myriade d’appareils d’entrée de gamme plus ou moins bon marché. Le LG Leon fait partie de ceux-ci. En soi, ce n’est pas un mauvais téléphone mais il doit faire face à une rude concurrence, dont les appareils sont plus maîtrisés. Explications.

Test Lg Leon 13

Fiche technique

ModèleLG Leon
Système d'exploitationAndroid Lollipop 5.0.1
Interface constructeurLG UI
Taille d'écran4,5 pouces
Technologie d'écranIPS LCD
Définition854 × 480 (FWVGA)
Résolution217 PPP
Traitement anti-rayuresN/A
SoCQualcomm Snapdragon 410
Nombre de coeurs4 x Cortex-A53 @ 1,2 GHz
Puce graphique (GPU)Adreno 306
Mémoire vive (RAM)1 Go LPDDR3
Mémoire interne (ROM)4 Go (2,4 Go réellement disponible)
Micro-SDOui (32 Go max)
Appareil photo (dorsal)5 mégapixels
Appareil photo (frontal)VGA (0,3 mégapixel)
Wi-FiWi-Fi 802.11b/g/n
Bluetooth4.1
NFCOui
4G catégorieCatégorie 4 (150 / 50 Mbps)
4G bandes800 / 900 / 1800 / 2600 MHz
SIM1 × Micro SIM
LocalisationGPS + AGPS
USBmicro-USB 2.0
Batterie1900 mAh Li-Po (amovible)
Dimensions129,9 × 64,9 × 10,9 mm
Poids140,1 grammes
CouleursBlanc ou Titane
DAS0,920 W/kg
PrixEnviron 150 euros nus

Un petit écran FWVGA, un processeur d’entrée de gamme et un petit Go de mémoire vive, la fiche technique du LG Leon est très claire : c’est un smartphone d’entrée de gamme. Il dispose toutefois de quelques différences avec ce que l’on retrouve habituellement sur ce créneau. C’est certes un smartphone 4G mais il est simple SIM là où presque tous les smartphones d’entrée de gamme en proposent deux et il dispose d’un capteur NFC, généralement absent de ce type de téléphone. Il est également installé sous Lollipop, ce que l’on retrouve plutôt sur des appareils de milieu ou haut de gamme. Le LG Leon a le profil typique de l’entrée de gamme d’une grande marque : un hardware paresseux mais des efforts ont été fait sur la partie logicielle et le design. Voyons comment se comporte cet étrange mélange au quotidien.

Design : un appareil solide

Si l’on se contente de l’aspect purement visuel, le LG Leon est un smartphone au design plutôt réussi. Compact, du fait de son écran de son petit écran de 4,5 pouces, il reprend dans les grandes lignes le design du LG G3. Comprenez par là qu’il n’y a aucun bouton en façade (ni de diode de notification, ce qui est regrettable), la signature de LG et que la coque à l’arrière est bombée. La prise en main est à ce titre agréable.

Test Lg Leon 02

 

Test Lg Leon 03

Si la façade est presque entièrement recouverte de verre, la coque arrière est intégralement en plastique. Et pas question de retrouver la coque en plastique « façon métal » du LG G3, il s’agit là d’un plastique tout ce qu’il y a de plus classique, au toucher agréable et qui ne prend pas les traces de doigts. Cette coque a toutefois tendance à grincer lorsqu’on la serre un peu trop.

Test Lg Leon 04

La coque est bombée et se révèle agréable à prendre en main.

 

Test Lg Leon 07

 

Test Lg Leon 05

Cette coque laisse apparaître une grille de haut-parleur et les traditionnels boutons physiques. Ces derniers sont composés du bouton de mise en marche et de deux encoches réalisées à même la coque. J’avoue avoir eu un peu peur des finitions de ces boutons lorsque j’ai vu le téléphone pour la première fois. Le fait qu’ils soient directement associés à la coque leur confère un aspect fragile. Au quotidien, leur comportement est toutefois très satisfaisant. Leur course est peu élevée — ce qui limite l’usure — et ils « cliquent » de façon rassurante. Pas de soucis à se faire de ce côté-là. Le téléphone laisse une bonne impression de solidité. C’est un téléphone qui inspire la confiance.

Test Lg Leon 08

Les boutons de volume sont découpés à même la coque. Mais leur finition est bonne.

Pour finir, la coque est amovible et permet d’ajouter une carte microSD ainsi qu’une unique carte SIM. La batterie est également amovible et cache justement le port carte-SIM.

Test Lg Leon 10

Un écran complètement délavé

Le LG Leon dispose d’un « petit » écran de 4,5 pouces. LG a pris prétexte de la petitesse de l’affichage et le positionnement d’entrée de gamme pour y inclure un écran FWVGA, soit un affichage d’une définition de 854 × 480 pour une résolution de 217 ppp. Autant dire que c’est faible, bien trop faible pour un smartphone, même à 150 euros. Motorola, par exemple avait fait l’effort de monter la définition de son Moto E sur du 540 × 960 un peu plus confortable. Les pixels sont donc visibles et tout est affiché en grand sur l’écran. Ce n’est pas très beau. Et si la luminosité est bonne pour de l’entrée de gamme (316 cd/m² au maximum) quand son réglage est poussé au maximum, ses couleurs sont catastrophiques. Le blanc est jaunâtre, le rouge est orange, et d’une manière générale tout est beaucoup trop clair sur ce téléphone, comme si les teintes sombres n’avaient pas droit de vie. Bref, j’espère que vous aimez les couleurs délavées, puisqu’il est impossible de les modifier sur cet écran.

Test Lg Leon 12

A gauche, le OnePlus One, à droite le LG Leon. Tous les deux sont réglés sur la couleur rouge sur l’application Screen Test.

Logiciel : Lollipop à l’action

Le LG Leon est installé de base sous Android Lollipop en version 5.0.1 et dispose, comme tous les smartphones LG, de la surcouche du constructeur. Une surcouche plus ou moins semblable à ce que l’on peut voir sur le LG G3 récemment mis à jour vers Lollipop, avec toutefois des fonctionnalités en moins. Concrètement, la barre des notifications est alourdie par deux énormes jauges permettant de régler à la volée la luminosité et le volume du téléphone. Deux jauges que l’on ne peut hélas pas faire disparaître et qui prennent beaucoup de place. Une barre de raccourcis est également présente et l’on peut la personnaliser à l’envi. Notons que LG, contrairement à Samsung, n’a pas touché au système de volume d’Android Lollipop. En d’autres termes, il n’y a toujours pas de mode silencieux.

lg leon lollipop 1

Le reste est très classique avec un launcher sans fioritures et un tiroir d’application légèrement amélioré (une fonction de recherche et de filtre est présente). LG a d’ailleurs préinstallé très peu d’applications. Tout juste trouve-t-on les applications de Google, un lecteur de document PDF et Word, un dictaphone et une application de prise de note. En fait, on comprend que LG n’a pas voulu surcharger son téléphone. Tout juste sorti de sa boîte et mis à jour, il reste moins de 2,5 Go d’espace libre sur l’espace de stockage. Comme d’habitude avec ce genre de téléphone d’entrée de gamme : carte microSD obligatoire.

lg leon lollipop 2

Enfin, LG a inclus sur son téléphone ses traditionnelles petites fonctionnalités pratiques. Knock Code, permettant de débloquer son téléphone en tapant sur des endroits précis de l’écran de verrouillage, la double tape sur l’écran pour réveiller le téléphone ou encore la possibilité de lancer des applications en maintenant quelques secondes l’un des deux boutons de réglage du volume répondent bien présents.

Performances : un Snapdragon 410 toujours aussi poussif

Sur les différentes fiches techniques affichées par LG pour le Leon, le constructeur coréen se contente d’indiquer qu’il s’agit d’un processeur à quatre cœurs cadencés à 1,2 GHz. Il s’agit en fait d’un Snapdragon 410 épaulé par 1 Go de RAM et par un GPU Adreno 306. C’est ni plus ni moins que le trio habituel des smartphones d’entrée de gamme de ce début d’année. Un trio qui ne brille pas vraiment par ses performances, honorables pour de l’entrée de gamme mais pas franchement ébouriffantes.

Benchmark / ModèleLG LeonMotorola Moto ESamsung Galaxy A5Acer Liquid Jade ZArchos 50 Diamond
AnTuTu 5.x20 151 points21 851 points21 300 points30 736 points30 023 points
PCMark2 979 points3 476 points3 200 points3166 points3173 points
3DMark Ice Storm Unlimited4 569 points4 450 points4 376 pointsN/A7 948 points
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen)5,3 / 15 FPSN/A / N/A5,3 / 9,5 FPSN/A / N/A15 / 15
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen)1,8 / 8 FPSN/A / 6,2 FPS1,8 / 3,9 FPSN/A / 8,6 FPS5,8 / 5,9

L’avantage du Snapdragon 410, c’est que c’est un processeur constant. Les résultats des benchmarks du Leon par rapport aux autres smartphones équipés d’un Snapdragon 410 (Moto E 4G et Samsung Galaxy A5) sont presque identiques. Tout juste remarque-t-on une petite baisse sur AnTuTu et PC Mark, sûrement due à la lourdeur de la surcouche de LG. La hausse des résultats sur GFX Bench du Leon par rapport au Galaxy A5 s’explique par le fait que le Leon est équipé d’un écran FWVGA alors que le Galaxy A5 est équipé d’un écran HD, plus gourmand pour le GPU.

Dans les faits, le Leon est loin d’être le smartphone le plus réactif de l’année. Passe encore les applications du quotidien (Chrome, Twitter ou Facebook) qui se lancent sans trop de problèmes. Mais passé les cinq ou six applications ouvertes, le passage d’une application à l’autre via le mode multitâche demande au téléphone quelques secondes avant d’afficher correctement le contenu. Bref, un smartphone que l’on utilisera pour des fonctions basiques et sûrement pas pour des jeux.

Communication et GPS

Le LG Leon est un smartphone 4G, de catégorie 4, compatible avec toutes les bandes de fréquence française. Contrairement à la majorité de ses concurrents, le LG Leon est un smartphone simple micro-SIM, qui s’insère derrière la batterie. Rien à signaler au niveau de la communication que ce soit pour la réception de la 4G ou des communications vocales.

lg leon gaps data

Comme d’habitude avec les smartphones équipés de puces Qualcomm, le GPS fonctionne admirablement bien. GPS Data a ainsi pu fixer ma position en plein centre de Paris et dans un immeuble, sans aucune connexion à Internet en 22 secondes. Les smartphones équipés de puces MediaTek sont généralement plus proches des 90 secondes.

Un capteur photo médiocre

Avec son capteur dorsal de 5 MP, il ne faut pas s’attendre à de grandes prouesses de la part du Leon. Les quelques clichés que nous avons pu prendre le confirment. Flou, manque de détails flagrants et contrastes absents sont quelques défauts parmi tant d’autres que nous avons relevés. On utilisera donc l’appareil photo essentiellement comme pense-bête ou dans un but purement pratique mais ne comptez pas devenir un photographe renommé sur Instagram avec ce genre d’outils.

lg leon appareil photo

Concernant l’application photo, celle-ci se contente du minimum syndical. Activation du flash, choix du nombre de mégapixels, retardateur et déclenchement à la voix sont les seules options disponibles. Il n’y a ni modes, ni HDR et encore moins de retouche possible.

lg leon appareil photo

Une très bonne autonomie

Le LG Leon embarque une batterie de 1900 mAh qui peut sembler de prime abord un peu petite pour un smartphone de 2015 mais qui s’avère à l’usage amplement suffisante. Il ne faut en effet pas oublier que le téléphone dispose d’un « petit » écran avec une résolution faiblarde et d’un processeur d’entrée de gamme. Un duo qui consomme peu, ce qui se reflète bien dans nos benchmarks. Sur notre habituel test de vidéo YouTube (une heure de vidéo avec une luminosité réglée sur 200 cd/m²) et le son au maximum légal), le Leon n’a perdu que 6 % là où la majorité des smartphones de cette année sont aux alentours de 13 ou 14 %. C’est excellent. Nous avons également lancé le test d’autonomie de PC Mark et celui-ci indique un score de 6 h 32, ce qui est également très bien, pour ne pas dire bien au dessus de la moyenne, qui se situe généralement aux alentours de 5 heures. LG a donc parfaitement exploité les petites capacités de son téléphone et y a un inclut une capacité de batterie très cohérente. Tant mieux.

Test LG Leon Le verdict

design
7
Il est intégralement en plastique, ses boutons physiques arrière font un peu peur de prime abord et sa coque grince un peu mais il faut bien reconnaître que ce LG Leon est plutôt bien fini dans l’ensemble. Sa prise en main est agréable et il s’en dégage une sensation de solidité.
performances
6
Pour un téléphone à 150 euros, le Snapdragon 410 couplé à 1 Go de RAM se montre tout juste honnête. C’est suffisant pour un si petit téléphone mais on aurait espéré un peu mieux.
logiciel
7
Le Leon fait partie de cette première vague de smartphones d’entrée de gamme sous Lollipop, ce qui est appréciable. LG y a ajouté sa propre interface, parfois vraiment pratique (Knock Code) parfois un peu lourde (la barre de notification surchargée). L’ensemble se révèle toutefois assez pratique au quotidien. Dommage qu’il y ait si peu de place sur l’espace de stockage...
autonomie
8
La batterie de 1900 mAh s’avère amplement suffisante pour supporter un écran avec une définition minime et un processeur peu gourmand. L’autonomie est donc logiquement très satisfaisante.
caméra
5
Pas de surprise de ce côté-là, c’est tout juste médiocre. Le capteur dorsal de 5 MP est imprécis au possible. On apprécie toutefois la présence d’un flash ainsi que celle d’un capteur frontal, pour les selfies.
Note finale du test 6/10
Avec le Leon, LG a voulu placer un nouveau pion dans la bataille des smartphones à moins de 150 euros. Le résultat est pour le moins très mitigé. Le problème principal du Leon, ce n’est pas tant son positionnement que son manque d’homogénéité. Entre son écran très décevant, son appareil photo médiocre, son design honnête, ses performances passables, son OS sous Lollipop et sa très bonne autonomie, on sent que LG a du faire des choix pour faire passer ton téléphone 4G sous la barre des 150 euros. Hélas pour lui, le créneau est désormais bien occupé par Motorola et son récent Moto E 4G. Ce dernier, vendu une vingtaine d’euros moins cher, dispose d’un écran bien mieux maîtrisé, d’un OS régulièrement mis à jour et d’une personnalisation bien plus poussée. Le LG Leon n’est pas un mauvais smartphone d’entrée de gamme, il n’atteint seulement pas le niveau de la concurrence.
  • Points positifs
    • Un design convaincant
    • Lollipop présent d'emblée
    • Bonne autonomie
  • Points négatifs
    • Un écran aux couleurs complètement délavées
    • Des performances passables
    • Pas de diode de notification
    • Photos médiocres

Il n' y a pas d'offres pour le moment