LG a officialisé en Corée sa nouvelle batterie, de la taille d’une pièce de monnaie. Son objectif : offrir aux montres connectées rondes une meilleure autonomie.

Batterie LG

La filiale de LG dédiée aux produits tels que les batteries, LG Chem, vient d’annoncer une nouvelle batterie dédiée aux objets connectés. Elle vise notamment les montres, dont LG est d’ailleurs l’un des premiers producteurs, qu’il s’agisse d’appareils sous Android Wear – les G Watch ou Watch Urbane – ou de produits tournant sous une version dérivée de webOS.

La batterie en question abandonne la forme rectangulaire ou carrée de ses concurrentes traditionnelles pour adopter un format hexagonal, particulièrement adapté aux montres rondes. LG, qui a lui-même abandonné le format rectangulaire de sa G Watch dès sa deuxième montre Android Wear, attend une multiplication des montres connectées rondes d’ici la fin de l’année. C’est d’ailleurs le format attendu chez la nouvelle version de la Motorola Moto 360, mais aussi de la prochaine montre de Samsung. Et s’il importe tant à LG de s’adapter aux contraintes d’un format circulaire, c’est avant tout pour améliorer l’autonomie des montres qui seront dotées de sa batterie : selon le porte-parole de la marque coréenne, les montres équipées de cette pile pourront tenir environ quatre heure de plus que les montres actuelles. Autant dire que l’on peut espérer qu’un tel équipement combiné aux améliorations logicielles sur lesquelles travaille Google dans l’univers d’Android Wear, et les autres constructeurs sur leurs logiciels propriétaires, les deux jours d’utilisation ne seront bientôt plus tout à fait de l’ordre de l’impossible. LG s’est toutefois bien gardé d’annoncer la date de disponibilité de sa batterie qui, on peut d’ores et déjà s’en douter, sera l’atout maître de sa prochaine montre maison.