Meizu vient d’annoncer la sortie du Meizu Pro 5, son nouveau porte-étendard. Un mobile qui arrive avec une fiche technique haut de gamme, sur laquelle on retrouve un port USB 3.0 Type-C.

meizu MX5 pro

En catimini, Meizu a organisé un évènement en Chine. Une conférence qui prend le nom de Go Pro, un jeu de mots parfaitement étudié pour officialiser le Meizu Pro 5, nouveau fleuron de la firme. S’il est parfois difficile de se fournir en informations concernant des mobiles annoncés en Chine, la marque n’a pas été avare sur Twitter et y dévoile intégralement les composants de son nouveau téléphone.

Le Meizu Pro 5 est donc équipé d’un écran Super AMOLED de 5,7 pouces de type 2,5D, un argument marketing qui signifie simplement que l’écran très légèrement courbé sur ses tranches, comme on peut le voir sur les derniers smartphones de Samsung ou de Motorola, pour ne citer qu’eux. Meizu ne cède pas à un autre argument très marketing, le QHD, en intégrant une dalle Full HD (1080 x 1920 pixels) à son mobile. Pour l’animer, Meizu a opté pour un processeur Exynos 7420, le même que l’on trouve sur le Samsung Galaxy S6, et qui a largement fait ses preuves cette année. Ce CPU est couplé à une puce graphique Mali T760 MP8 et à 3 ou 4 Go de mémoire vive LPDDR4 selon les versions. On y trouve également un minimum de 32 Go de mémoire interne grâce à l’intégration de puces UFS (Universal Flash Storage) 2.0, produites également par Samsung.

CPknlBEWEAAJps8.png-large

Côté photo, le Meizu Pro 5 s’équipe d’un capteur IMX230 de 21 mégapixels (ouverture f/2.2, BSI, autofocus laser) avec un déclenchement dit ultra-rapide puisqu’il est estimé à 0,7 seconde. La marque fournit de bonnes expériences dans ce domaine, et on est curieux de voir à nouveau les progrès réalisés. À l’avant, c’est un capteur de 5 mégapixels (OV5670) qui a été choisi, avec une ouverture de f/2.0. La batterie de la bête émarge à 3050 mAh, avec la technologie de rechargement rapide mCharge qui permet de charger l’accumulateur de 65 % en l’espace de 30 minutes. C’est un port USB 3.0 Type-C.

Le mobile est installé sous une nouvelle version du logiciel maison de Meizu, Flyme OS 5, basé sur Android 5.1 Lollipop. Les optimisations du système permettent visiblement d’accroître l’autonomie de la batterie. Meizu annonce aussi avoir encore amélioré son lecteur d’empreintes digitales. Le Meizu Pro 5 sera livré le 12 octobre en Chine, et la version 3 Go/32 Go se négocie à 440 dollars sur sa terre natale. Pour la version 4 Go/64 Go, il faut y débourser 485 dollars. Gageons que les prix seront bien plus élevés sur le marché européen.