La Galaxy Gear a reçu une mise à jour. Samsung est en effet en cours de déploiement d’une mise à niveau pour le système de la Gear qui devrait d’une part permettre à la montre de mieux supporter les applications tierces, et d’accroître son autonomie d’autre part.

Galaxy-Gear-montre-Samsung-FrAndroid-SAM_0146

La Samsung Galaxy Gear se met à jour. La montre connectée devrait recevoir quelques améliorations. Et c’est déjà le cas pour certains modèles européens sur lesquels le déploiement a déjà œuvré depuis quelques semaines. Le Coréen, qui avait présenté lors de l’IFA un produit bien en-deçà du niveau de montres concurrentes, tente donc d’en faire un produit plus crédible. Si Samsung démontre ainsi avoir entendu les critiques, est-ce pour autant suffisant ?

Des notifications pour toutes les applications Android

Au programme de cette mise à niveau, on retrouve tout d’abord le support intégral d’applications tierces par l’appareil. Autrement dit, il sera désormais possible d’afficher les notifications sur l’appareil venant d’applications non-développées par Samsung. Or il s’agit d’une amélioration de taille pour la montre puisqu’un de ses défauts majeurs venait du nombre très restreint d’applications compatibles. En effet, en plus de disposer d’un catalogue de logiciels adaptés au format très peu fourni, la montre ne permettait pas d’afficher les notifications d’applications très populaires comme Gmail ou comme d’autres réseaux sociaux.

L’intégration des notifications de toutes les applications non-développées par Samsung est donc un grand pas pour la Galaxy Gear. Les utilisateurs pourront désormais être prévenus directement depuis leur poignet de la réception d’un mail sur Gmail d’un message sur Facebook Messenger et Hangouts ou encore d’une réponse à un tweet.

Cependant, le catalogue d’applications développés pour l’appareil reste insuffisant. Avec ses quelques dizaines de logiciels, la montre coréenne est encore loin des 300 « mini apps » développées pour  la Sony SmartWatch 2.

A noter que la fonctionnalité Smart Relay, qui permet d’ouvrir des applications sur son smartphone depuis les éléments notifiés sur sa Gear, a également été optimisée avec cette mise à jour.

Une meilleure autonomie

L’autre amélioration apportée à la montre concerne son autonomie. Et là aussi, le constructeur coréen vise juste a priori puisque la batterie de 315 mAh était aussi un des principaux inconvénients de la montre. On ne sait pas cependant exactement dans quelle mesure l’amélioration se ressent à l’utilisation. Cependant, la mise à jour ne suffira pas non plus sur ce terrain à faire de la Gear un produit crédible face aux concurrents. Alors que la montre de Samsung offre moins de deux jours d’autonomie, la SmartWatch 2 propose 3 à 4 jours d’utilisation après une recharge complète.

Le segment de la montre connectée en est encore à ses balbutiements, ce qui implique quelques défauts sur les produits existants actuellement. Des produits tels que la Pebble, née d’un projet Kickstarter (avec un écran e-Ink et une meilleure autonomie), sont pourtant bien plus prometteurs que la Galaxy Gear, et ce même après cette mise à jour. Pour rappel, la montre de Samsung est disponible pour plus de 250 euros.

La semaine dernière, Samsung indiquait avoir dépassé ses attentes en terme de ventes, contredisant ainsi tous les détracteurs de sa montre. Au total, la marque affirme, d’après Reuters, avoir commercialisé 800 000 unités en deux mois.