Samsung travaille en secret sur l’Exynos VR III, un casque de réalité virtuelle autonome équipé d’un SoC gravé en 10 nanomètres et d’une technologie de tracking du regard pour améliorer le rendu de l’image.

L’Exynos VR III.

Lors du MWC de Barcelone, Samsung a révélé en secret — et à un comité restreint — un casque de réalité virtuelle. Le produit ne devait pas vraisemblablement  être dévoilé au grand public, mais Visual Camp, une entreprise spécialisée dans la VR, a publié un communiqué révélant l’existence du Samsung Exynos VR III.

Une puce de 10 nanomètres

Le document laisse entendre qu’il s’agit de la troisième génération de ce casque. Deux modèles l’auraient donc précédé, mais nous ne disposons pas d’information à ce sujet. L’Exynos VR III fonctionne grâce à une puce gravée en 10 nanomètres et équipée d’un GPU Mali-G71. On peut donc supposer avec une certitude assez élevée qu’il s’agit du SoC Exynos de Série 9 — dont fait partie l’Exynos 8895 du Samsung Galaxy S8.

Casque autonome et définition 4K

Ce casque de réalité virtuelle n’a pas besoin d’un smartphone pour fonctionner. Sur l’image en tête de cet article, on peut voir que le produit peut prendre en charge un double affichage WQHD+ rafraichi à 90 Hz, ou un seul écran 4K à 75 Hz. On ne sait cependant pas grand de l’écran embarqué à l’intérieur du casque, mais au vu de la taille de ce dernier, celui-ci semble imposant.

Tracking des yeux

L’Exynos VR III dispose d’une technologie de tracking du regard. Ainsi, en suivant le mouvement de vos yeux, la machine pourra optimiser la netteté de l’image à l’endroit exacte où vous portez votre attention. Un accessoire propose notamment la même chose pour le HTC Vive. Le casque profite aussi d’un tracking du mouvement des mains, de la reconnaissance vocale et faciale.

Le tracking des yeux permet d’optimiser le rendu de l’image.

Trop encombrant, ce casque semble être encore au stade de prototype. Il ne faut ainsi pas s’attendre à une annonce officielle de la part de Samsung avant un bon moment. Néanmoins, on peut toujours espérer que le constructeur planche sur une manière de rendre ce produit accessible à la majorité des budgets afin qu’un grand nombre de personnes puissent profiter d’une bonne expérience en VR.