Les Galaxy S9 et S9+ se préparent dans l’ombre. Avant le Mobile World Congress 2018, Samsung a décidé de dévoiler directement son nouveau SoC dont ils profiteront : l’Exynos 9810.

Exynos 9

Le nerf de la guerre des smartphones n’est pas la sortie des nouveaux appareils. À bien des égards, la bataille a surtout lieu du côté des composants et particulièrement des SoC qui gèrent la quasi-intégralité des fonctionnalités disponibles.

Samsung prépare naturellement ses Galaxy S9, qui devraient être dévoilés lors du MWC 2018. Mais avant cela, le constructeur a décidé de nous dévoiler l’Exynos 9810, son nouveau processeur. Le voici enfin !

L’Exynos 9810 des Galaxy S9 est officialisé !

L’Exynos 9810 est donc un SoC gravé en 10 nm FinFET LPP, seconde génération de cette gravure. Il s’agit d’un SoC 8 cœurs profitant une nouvelle fois de 4 cœurs custom haute performance et de 4 cœurs custom dédiés à une consommation énergétique amoindrie. À son maximum, il peut atteindre une cadence de 2,9 GHz. Samsung promet le double des performances en cœur unique et jusqu’à 40 % de performances en plus en multi-cœur.

Comme on s’y attendait, le constructeur coréen s’est quelque peu inspiré du Kirin 970 et de son NPU. Il profite d’une solution similaire lui permettant d’identifier plus facilement des personnes et objets dans les photos, la profondeur de champ ou pour rechercher plus rapidement dans ses photos. On sent que Bixby 2.0 en profitera.

La sécurité au cœur du SoC

Mais surtout, l’Exynos 9810 profitera de cette nouvelle intelligence pour renforcer sa sécurité. Il supporte en effet une reconnaissance faciale hybride — se reposant sur le matériel et le logiciel — qui scanne le visage de l’utilisateur en 3D.

Bien évidemment, le SoC supporte toujours le scanner d’iris et le capteur d’empreintes.

Le premier modem 1,2 Gb/s

Nous le savions déjà, mais il est bon d’en avoir confirmation : l’Exynos 9810 a bien le premier modem capable de supporter une vitesse de téléchargement de 1,2 Gb/s (200 Mb/s en upload). Pour cela, il supporte la LTE Cat. 18 lui permettant d’agréger 6 bandes, une première une nouvelle fois.

Pour le reste, ce nouveau modem supporte le 4×4 MIMO et la modulation 256-QAM. Il utilise également la technologie eLAA. Samsung explique que cela lui permettra de streamer facilement du contenu Ultra HD ou 360° sur ses appareils.

Une puce photo toujours améliorée

La photo n’est pas non plus ignorée par le fabricant. Sa nouvelle puce dédiée profite d’une mise à jour de ses codecs MFC, permettant au capteur de capturer des vidéos 4K avec une meilleure stabilisation, des photos toujours plus claires en basse luminosité et un mode portrait amélioré.

Cette nouvelle puce supporte le visionnage des vidéos 4K à 120 FPS. Pour en savoir plus sur ce point du SoC, il nous faudra toutefois atteindre l’officialisation des Galaxy S9.

Rendez-vous au CES 2018

On entendra parler de l’Eynos 9810 lors du CES 2018, et ce tout naturellement : il a été sélectionné comme participant honoraire du prix de l’innovation du salon et ses fonctionnalités y seront montrées plus avant.

On espère donc y voir quelques benchmarks et tests réels afin de mieux établir les performances améliorées de cette nouvelle plateforme. À noter que l’Exynos 9810 est déjà entré en production en série et serait prêt pour un lancement en mars des Galaxy S9 si Samsung choisissait bien cette voie.