La 8K arrive à marche forcée, les constructeurs se positionnent avec différents modèles et différentes technologies. Samsung a profité du CES 2018 pour nous faire une vraie démonstration de force avec le Q9S.

Autant vous prévenir dès maintenant, les caractéristiques ahurissantes du Samsung Q9S ont un prix probablement très salé. Pour commencer, il y a un écran de 85 pouces (une version de 65 pouces était présente, mais pas vraiment mise en avant). Deuxièmement, il y a cette définition 8K – 7680 x 4320 pixels. Encore plus excitant, cette TV utilise un système d’éclairage FALD avec 10 000 zones de gradation à LED séparées. L’écran est censé être capable d’atteindre un pic à 4 000 nits de luminosité, ce qui est plus qu’excellent pour une TV — la luminosité maximale actuellement utilisée pour le contenu HDR sur les Blu-ray 4K.

Avec autant de luminosité pour une TV LCD, on peut facilement imaginer toutes sortes de problèmes de rétro-éclairage. Mais c’est bien sûr là qu’interviennent 10 000 zones de gradation. Elles devraient offrir un contrôle de la lumière bien meilleur pour un téléviseur LCD et permettre que des couleurs aussi intenses s’installent aux côtés de noirs profonds avec peu de « pollution ». Un concurrent sérieux à l’OLED, en somme.

Mais pourquoi de la 8K ?

Mais pourquoi tous ces pixels quand il n’y a pas de contenu 8K ? Oui, je vous entends ! Curieusement, Samsung a développé des algorithmes d’upscaling 8K qui, selon eux, sont capables de fournir des détails et une profondeur de pixel améliorés, de supprimer les bords dentelés et de réduire le bruit vidéo depuis n’importe quelle source que vous regardez.

Plus intelligent encore, Samsung affirme que ce système d’upscaling peut constamment apprendre quelles techniques de traitement fonctionnent le mieux en fonction des différentes sources, en élargissant sa base de données intégrée d’outils de gestion d’images afin de pouvoir travailler plus rapidement et efficacement sur des contenus similaires. Oui, il s’agit bien d’intelligence artificielle dans un téléviseur.

Et le contraste alors ?

Qui dit QLED, dit LED… dit contraste loin d’être aussi excellent que la technologie OLED. Cet écran 8K intègre également la technologie Q Contrast. Une partie de celle-ci est un nouveau filtre Ultra Black qui introduit des barrières entre les pixels pour réduire les fuites de lumière entre les pixels de 40 %. Couplé à un filtre antireflet amélioré sur le devant du panneau, ce nouveau filtre conduit à des niveaux de noir bien plus élevés.

Ces technologies combinées permettent au QLED version 2018 d’afficher des noirs trois fois plus profonds que le QLED version 2017. En plus, Samsung promet qu’ils ont été capables de conserver la profondeur des couleurs et leurs détails. En fait, le nouveau filtre antireflet est censé réduire l’effet « miroir » de 20 %.

Le seul problème avec ce nouveau QLED 8K est que bien que Samsung n’ait pas souhaité nous dire combien cela coûtera, il semble très probable qu’il s’agirait d’un prix très élevé pour cette TV nouvelle génération.

LG a également annoncé une TV 8K en technologie OLED durant le CES 2018.

À lire sur FrAndroid : CES 2018 : LG dévoile une immense TV OLED en définition 8K, une première mondiale