Ce bolide n’est pas tiré de F-Zero ou d’une course de Podracers Star Wars, il entrera « en circulation » l’année prochaine. Il s’agit en effet du concept de la future Formula E.

Les nouvelles Formule E adopteront un design résolument futuriste, avec une carrosserie semi-carénée et peut-être même un cockpit fermé. La société française Spark Racing Technology a présenté la semaine dernière un concept pour la 5e saison de Formule électrique.

Quatre saisons après, la SRT05e succèdera ainsi à la SRT01. En plus d’une toute nouvelle ligne, la nouvelle monoplace apportera une nouvelle motorisation, mais aussi et surtout une nouvelle batterie deux fois plus autonome. Chaque voiture sera ainsi en mesure d’assurer une course entière, c’est-à-dire qu’il ne sera plus nécessaire d’avoir deux voitures par pilote et de changer de voiture à mi-course.

Plus de performances pour plus de spectacle

Spark compense le surpoids de la batterie avec diverses optimisations, notamment par une meilleure aérodynamique et une meilleure efficacité énergétique de la motorisation. En fin de compte, ces futures formules électriques seront plus performantes, ce qui devrait renforcer encore le spectacle. Un cockpit fermé serait en contrepartie à l’étude.

Au même titre que les innovations en Formule 1 se sont progressivement démocratisées jusqu’à profiter aux voitures particulières (les boîtes de vitesse robotisées à double embrayage par exemple), les progrès réalisés en Formule E contribueront à terme à démocratiser la voiture électrique.