Tesla intègre Siri à son application et permet donc de télécommander certaines fonctions de ses voitures depuis son iPhone ou son Apple Watch.

 

Certes, parler à sa voiture n’a rien de nouveau. On dispose depuis des années de commandes vocales à bord de nombreuses voitures. Mais aucun constructeur ne proposait de télécommander sa voiture comme le fait Michael Knight dans la série K 2000 : en parlant à sa montre.

Désormais les Tesla se prennent pour KITT. Les dernières mises à jour de l’application iOS ont effectivement apporté la prise en charge de Siri. On peut donc demander à l’assistant virtuel d’Apple, depuis son iPhone et donc depuis son Apple Watch, de déverrouiller sa voiture ou d’allumer les phares.

Il semble que la fonctionnalité soit encore en cours de développement. Le site internet Electrek, qui relaie l’information, précise effectivement que certaines fonctions de l’application sont implémentées, d’autres pas. Contacté par FrAndroid, un représentant de Tesla en France nous confirme que la fonctionnalité est en cours de déploiement, y compris en France et en français.

Reste à savoir si Tesla intègrera la fonction de stationnement téléguidé (Summon), qui permet à la voiture d’avancer ou de reculer sans personne à bord, sachant que le constructeur mise sur ce point sur une sécurité maximale. Initialement disponible depuis la clé, cette fonction a finalement été réservée à l’application mobile, avec laquelle la voiture s’immobilise dès qu’on lâche le bouton.

Mais on peut penser qu’à terme, quand les Tesla seront totalement autonomes, on pourra appeler sa voiture depuis sa montre connectée. Il aura fallu une trentaine d’années pour que la réalité rejoigne la science-fiction (du moins celle de K 2000).

À lire sur FrAndroid : Android et Google Assistant propulseront aussi votre voiture