Alors que Google semble avoir définitivement abandonné l’idée de faire un smartphone modulaire, Facebook fait renaître le projet au sein d’une division spéciale.

Comme Alphabet avec Google X, Facebook possède une division chargée de travailler sur des projets secrets qui n’ont rien à voir avec le cœur de métier du réseau social, pour tenter de trouver de nouveaux marchés.

Cette division est dirigée par Regina Dugan, qui était auparavant à la tête du DARPA, le bureau de recherche et développement de l’armée américaine. Elle a également travaillé pour Google sur le fameux projet ARA.

 

Un smartphone modulaire basé sur le projet ARA

Le très sérieux Business Insider nous apprend aujourd’hui que cette division travaille sur un nouveau produit mobile et modulaire. La firme a très récemment déposé un brevet allant dans ce sens pour un appareil électromagnétique dont les pièces peuvent être changées facilement pour prolonger sa durée de vie. Le texte du brevet explique, à raison, que les composants de nos smartphones sont encore utilisables, bien après que ces derniers soient abandonnés par leur fabricant ou remplacés par les utilisateurs.

Une illustration du brevet, avec un haut-parleur et un processeur

Facebook décrit ce brevet comme pouvant être utilisé pour la conception d’un smartphone, ou d’un haut-parleur connecté similaire à Google Home.

D’après Business Insider, le projet semble gagner en importance au sein de l’entreprise puisque la division est en train de former une équipe marketing en vue d’une commercialisation.

Reste que si Facebook veut vraiment se lancer sur ce marché, il devrait réussi à surmonter les obstacles qui ont conduit Google à jeter l’éponge. En particulier, il reste à prouver que le grand public est désireux d’une solution où l’on choisit et change ses composants. Sur la totalité du marché des ordinateurs, rares sont les personnes qui montent elles-mêmes leur PC.