Google serait également intéressé par Snapchat, mais l’application aurait refusé, là encore, l’offre du géant de Mountain View d’un montant de 4 milliards de dollars.

Snapchat

À quoi Snapchat joue-t-il ? Après avoir rejeté une première offre de 1 milliard puis une autre de 3 milliards de dollars de la part de Facebook, voilà que les propriétaires de l’application mobile Snapchat, spécialisée dans l’envoi de photos et de vidéos éphémères, auraient refusé la bagatelle de 4 milliards de dollars de la part de Google !

C’est le fondateur du site GigaOm qui a envoyé un tweet annonçant la nouvelle. Selon Valley Wag, ce refus n’a rien d’anodin. Si Snapchat collectionne les refus, c’est apparemment pour une bonne raison. Le réseau souhaite dépasser les 400 millions de partages quotidiens, lui permettant de dépasser Facebook. Une fois ce chiffre atteint, Snapchat pourrait prétendre à une somme bien plus intéressante que toutes celles qui ont précédé.

Rappelons que le groupe chinois Tencent (propriétaire du service de messagerie instantanée Tencent QQ) ferait également partie des candidats en lice, et évaluerait, lui aussi, la valeur de Snapchat à 4 milliards de dollars.

Quoi qu’il en soit, Snapchat prend là un gros risque. L’application, qui compte aujourd’hui près de 350 millions de clichés partagés quotidiennement, pourrait ne jamais atteindre la barre des 400 millions.