Qualcomm vient de préciser le modem qui sera intégré au Snapdragon 820. C’est le Snapdragon X12 qui assurera la partie connectivité du futur SoC haut de gamme de Qualcomm. Pour l’occasion, le Snapdragon X12 a été revu et amélioré, puisque son débit maximal passe de 450 à 600 Mbps en 4G+. De quoi faire de l’ombre à la fibre optique.

Snapdragon Qualcomm

En février dernier, Qualcomm avait dévoilé de nouveaux SoC et de nouveaux modems. Parmi ceux-ci, on trouvait le Snapdragon X12, anciennement connu sous le nom de Gobi 9×40 ou 9×45. De catégorie 10, il permettait d’atteindre un débit théorique maximal de 450 / 100 Mbps. C’est ce modem qui sera présent dans le futur Snapdragon 820, à un détail près : Qualcomm a revu quelques aspects techniques. En effet, le Snapdragon X12 intégré au Snapdragon 820 a été amélioré, permettant alors d’atteindre un débit théorique maximal de 600 Mbps en téléchargement (catégorie 12) mais aussi 150 Mbps en upload (catégorie 13).

 

La modulation QAM256 pour augmenter les débits

Pour obtenir un débit aussi élevé en upload, les opérateurs devront agréger 2 bandes de fréquences sur une largeur totale de 40 MHz (2 x 20 MHz). Pour le débit en téléchargement, l’agrégation concerne – comme pour les catégories 9 et 10 – 3 bandes de fréquences sur une largeur totale de 60 MHz (3 x 20 MHz) mais avec le support de la modulation QAM256 pour augmenter le débit sans utiliser de spectre supplémentaire. Cela signifie que les opérateurs pourront augmenter les débits sans utiliser de nouvelles fréquences. Il faudra toutefois mettre à jour les sites radio pour les rendre compatibles avec cette nouvelle modulation.

 

MIMO 4×4 pour doubler les débits 4G

L’autre bonne nouvelle, c’est l’intégration du support MIMO 4×4. C’est le premier modem grand public à supporter une telle fonctionnalité. Contrairement au MIMO 2×2, le MIMO 4×4 utilise 4 antennes en réception et 4 antennes en émission. De quoi améliorer la couverture des antennes radio, mais également d’augmenter les débits – voire de les doubler – sans mettre en oeuvre de nouvelles fréquences, à la manière de la modulation QAM256. On attend avec impatience que les opérateurs mettent en place le MIMO 4×4 et la modulation QAM256 qui permettront d’augmenter rapidement les débits. En France, rares sont les opérateurs à disposer d’un large patrimoine spectral. Pour le moment, Bouygues Telecom dispose d’un total de 45 MHz et pourrait atteindre 60 MHz avec la future bande 700 MHz pour un débit de 600 Mbps.

 

Wi-Fi 802.11ad : 6 Gbps

Au niveau du Wi-Fi, le Snapdragon 820 intégrera le support de la norme 802.11ac MIMO 2×2 ainsi que le 802.11ad pour un débit théorique de 7 Gbps sur la bande 60 GHz. Une prouesse rendue possible par le rachat de l’entreprise Wilocity spécialisée dans cette norme. Le Snapdragon 820 supportera aussi la norme LTE-U dont nous avions parlé longuement dans notre dossier sur les technologies de demain.