Après Bouygues Telecom qui a ouvert son réseau LoRa en juin dernier, c’est au tour d’Orange d’annoncer l’ouverture prochaine de son réseau bas débit destiné aux objets connectés. Il devrait commencer à émettre sur les ondes dès le premier trimestre 2016.

Orange LoRa

En mars dernier, Bouygues Telecom avait annoncé le lancement de son réseau LoRa pour le mois de juin à Paris et Issy-les-Moulineaux. Hier, Stéphane Richard, PDG d’Orange, a répondu aux questions des internautes sur Twitter. L’occasion de lâcher quelques mots sur LoRa, un réseau bas-débit et peu gourmand en énergie. Ce matin, le communiqué de presse nous en apprend un peu plus : Orange ouvrira son réseau LoRa progressivement, dès le premier trimestre 2016. L’objectif, à terme, est de couvrir l’ensemble du territoire national. Pour le moment, des tests ont déjà été réalisés dans la ville de Grenoble avec une trentaine de partenaires, comme l’avait fait Bouygues Telecom.

Sigfox mis de côté encore une fois

Comme Bouygues Telecom, Orange a choisi un réseau de type LoRa (Long Range) en lieu et place de la technologie Sigfox développée par une société toulousaine. Si Bouygues Telecom fait partie de l’alliance LoRa, ce n’est pas le cas d’Orange, qui y participe indirectement. En effet, en juin dernier, Actility, l’un des piliers de l’alliance LoRa, a levé 25 millions de dollars, notamment grâce à Orange. On peut donc craindre pour l’avenir de Sigfox en France puisqu’Orange et Bouygues Telecom ont boudé cette technologie, même si l’entreprise française ne croit pas au succès de Bouygues Telecom dans le domaine.

Orange espère que son futur réseau LoRa permettra aux villes de devenir davantage connectées. Mais aussi qu’il facilitera les connexions M2M des objets connectés dans les domaines de la santé, du bien-être ou encore de la maison, qui sont de plus en plus miniaturisés et parfois fonctionnant sur batterie, nécessitant alors la consommation la plus basse possible. Le réseau sera ouvert aux professionnels, mais aussi aux particuliers. Les plus curieux techniquement pourront relire notre article sur LoRa qui expliquait le fonctionnement de ce type de réseau pour abaisser la consommation d’énergie.