Parallèlement au Mi 4c, Xiaomi s’est lancé sur le marché de la téléphonie mobile avec Mi Mobile, un MVNO (opérateur virtuel) opérant sur les réseaux de China Telecom et China Unicom.

Mi mobile

La petite surprise du lancement du Mi 4c était Mi Mobile. Sous ce nom, se cache le MVNO (opérateur virtuel) opéré par Xiaomi sur les réseaux mobiles de China Telecom et China Unicom. Pour le lancement de son offre mobile, Xiaomi a dévoilé deux forfaits différents. Le premier est un forfait de type « Pay as you go », ce qui signifie qu’il n’y a aucun frais fixe mensuel. Ainsi, le client paye uniquement ce qu’il a consommé dans le mois. Les tarifs sont plutôt attractifs puisqu’il est question de 0,10 yuans (soit environ 0,014 euros) pour une minute d’appel émis, un SMS envoyé ou 1 Mo de data consommée. Les appels et SMS reçus sont quant à eux gratuits. L’autre forfait est facturé 59 yuans par mois (soit environ 8 euros) pour un quota de 3 Go de data puis 0,10 yuans pour chaque Mo supplémentaire. Les appels et les SMS sont quant à eux facturés de la même manière que pour le premier forfait.

 

China Unicom et China Telecom en partenaires

Le premier forfait utilise le réseau mobile 2G/3G/4G de China Unicom contre celui de China Telecom pour le second forfait. Il est également possible de souscrire à l’option « Caller ID » qui permet de connaître le correspondant qui tente de nous joindre pour 5 yuans par mois, soit environ 0,70 euro. Une fonction très rarement payante en Europe alors que China Telecom a l’habitude de la facturer sur certains de ses abonnements.

Mi mobile 3 Go Xiaomi

Avec ce nouveau service, Xiaomi diversifie ses activités, en plus de la vente de smartphones, tablettes, TV, purificateur d’air, et divers accessoires. Il se murmure également que Xiaomi pourrait se lancer sur le marché du microcrédit sur smartphones. Plus rien ne semble arrêter l’ascension de la marque chinoise, mis à part des frontières un peu délicates à franchir, notamment en Europe et aux États-Unis.