Bouygues Telecom vient de réaliser un test de débit 4G à 1,1 Gbps en partenariat avec Huawei. Le test n’a pas été réalisé sur le terrain, mais dans les locaux de l’opérateur. Pour le moment, il n’est donc pas question d’une mise en place commerciale.

antenne 4G

Mise à jour du 25/05/2016 à 10h20 : Bouygues Telecom nous a contacté pour ajouter quelques détails techniques « Pour faire ce test, la config mise en œuvre est le 4CA avec les fréquences suivantes : 800 sur 10MHz / 1800 sur 20MHz / 2100 sur 15MHz / 2600 sur 15MHz ». Cela signifie donc que Bouygues Telecom utilise, pour ce test, la bande 2100 MHz actuellement mise en oeuvre pour la 3G et non la 4G.

Actuellement, la 4G des opérateurs se limite quelques centaines de Mbps, avec notamment 300 Mbps chez Bouygues Telecom à Lyon, avec l’agrégation de trois porteuses. La filiale de Martin Bouygues souhaite aller plus loin en termes de débit puisque Bouygues Telecom et Huawei se sont associés pour réaliser un test de 4G à 1,1 Gbps dans le sens descendant (en téléchargement) et 100 Mbps dans le sens montant (en upload). Le débit en upload est donc doublé alors que le débit en téléchargement a été multiplié par 3,7. Une belle prouesse qui a été rendue possible par l’utilisation de plusieurs techniques, encore disponibles au niveau commercial.

60 MHz, MIMO 4×4 et QAM 256

Tout d’abord, Bouygues Telecom a agrégé quatre fréquences différentes pour une largeur totale de 60 MHz. Huawei et l’opérateur ont utilisé le MIMO 4×4 qui permet d’utiliser quatre antennes différentes pour doubler le débit face aux solutions actuelles utilisant deux antennes. Enfin, la modulation utilisait la technique QAM 256 pour augmenter les débits de 33 % sans utiliser de largeur de bande supplémentaire. Au final, cette configuration a permis d’atteindre 1,1 Gbps en téléchargement. Pour atteindre 100 Mbps en upload, Bouygues Telecom s’est contenté d’agréger deux porteuses, pour doubler le débit face aux 50 Mbps actuellement en vigueur.

La 4G de catégorie 16

Au final, l’expérimentation de Bouygues Telecom a permis de mettre en place un réseau 4G de catégorie 16 (3GPP Rel. 13) dans le sens descendant. Huawei n’est pas le seul constructeur a disposer de telles ressources puisque Qualcomm a récemment dévoilé le Snapdragon X16, un modem 4G capable d’atteindre un débit de 1 Gbps en utilisant un système de compression.

Bouygues Telecom n’a pas encore annoncé de mise en place commerciale de cette 4G avec une vitesse digne de la fibre, mais il faudra d’abord attendre les premiers terminaux compatibles. Les zones compatibles seront restreintes : il faudra réussir à capter les quatre bandes de fréquences différentes. Enfin, Bouygues Telecom devra se limiter à un débit d’environ 900 Mbps pour la bonne raison que l’opérateur ne dispose actuellement que de 50 MHz de patrimoine spectral en 4G.