Annoncé en juillet dernier, l’Acer Liquid Gallant Duo est un smartphone milieu de gamme sous Android 4.0.3 (Ice Cream Sandwich)  qui a la particularité d’être « Dual SIM » ou, en français, qui intègre deux emplacements pour carte SIM. Quelques mois plus tard, Acer annonce le même smartphone mais avec un seul emplacement SIM, les caractéristiques de ces téléphones étant identiques, les possesseurs du Gallant Solo seront donc également concernés par ce test.

Acer avait su provoquer la surprise avec son Acer Liquid grâce à son bon rapport qualité/prix, ce smartphone annoncé à 169 € nu saura-t-il renouveler cette bonne surprise ? Réponse dans ce test !

Sommaire

I – Présentation du téléphone

A – Boîte

B – Aspect extérieur

C – Caractéristiques techniques

II – Software

A – Surcouche Acer

B – Gestion des deux cartes-SIM

C – Application pré-installées

D – Appareil Photo

III – Performances

A – Benchmark

B – Performances à l’utilisation

C – Autonomie

IV Conclusion

I – Présentation du téléphone

A – La boîte

 

Acer nous fournit ici le kit de survie pour smartphone :

  • Une prise secteur
  • Un kit main libre
  • Un câble USB-Micro USB
  • Des notices
  • Une batterie
  • L’Acer Liquid Gallant Duo (c’est mieux)

On ne reprochera évidemment pas à Acer de fournir uniquement ces éléments vu le prix du smartphone. A propos des écouteurs, ils serviront à passer un appel en gardant le téléphone dans sa poche et dépanneront pour écouter de la musique. On préférera un casque pour cette dernière fonction, leur qualité n’étant pas exceptionnelle et, de toute façon, ils ne sont pas réellement prévus pour ça.

B – Aspect extérieur

L’Acer Liquid Gallant mesure 12,9 x 6,6 x 1 cm. Sur la face avant de l’appareil, on observe un écran tactile de 4,3 pouces possédant une définition qHD de 540 x 960 pixels, des capteurs de luminosité et de proximité situés en haut à gauche du smartphone. Il est à noter la présence d’un LED de notification qui trouve sa place dans la partie supérieure droite du terminal qui vous préviendra lors de l’arrivée d’un nouveau message, d’un mail, ou lorsque le niveau de la batterie est faible… Un ajout qui reste toujours appréciable et qui est parfois oublié par certains constructeurs.

 

Sur le haut du téléphone, on retrouve une prise jack 3,5mm, ainsi que la prise microUSB. Subjectivement, je trouve cela étrange qu’Acer ait placé la prise USB sur le haut de l’appareil (par exemple, quand je branche le téléphone sur mon enceinte… ça donne la photo ci-dessous).

 

Heureusement qu’il ne peut pas vomir…

Je tiens à préciser que la charmante main qui porte un bracelet et des motifs sur les ongles n’est pas la mienne…

Pour le bas du téléphone, je serais clair, bref et rapide : il n’y a rien.

Sur les tranches, on retrouve d’un côté les touches de volume « haut » et « bas » (tranche droite) et… rien sur la tranche gauche !

Tranche droite

Si vous avez bien suivi, vous remarquerez qu’il manque un bouton ô combien important dans l’utilisation de nos chers smartphones. Et le gagnant est… le bouton marche / arrêt !

Eh oui, Acer a eu l’idée originale de placer ce bouton juste à droite de l’APN et plus précisément, à côté du flash LED, de telle sorte à ce que quand vous tenez le téléphone dans votre main, vous pouvez le déverrouiller sans avoir à bouger votre grosse feignasse de main !

Une bonne idée ?

A propos de ce bouton marche/arrêt, il est vrai qu’au début, il faut un petit temps d’adaptation, mais vous allez vous apercevoir que la place n’est pas des plus pratiques.

Je prend un exemple, votre téléphone est posé sur une table, vous voulez regarder vos notifications (SMS / Email etc…) : vous êtes obligés de prendre votre téléphone dans la main et de le déverrouiller. Oui, cela ne prend que quelques secondes mais quand vous êtes en réunion ou en train de travailler sur votre bureau et que vous voulez changer une musique, c’est très vite énervant.

C – Caractéristiques techniques

 
Version d'Android4.0.X Ice Cream Sandwich
Ecran4,3 pouces
Résolution540 x 960 px
Traitement contre le choc & les rayuresNon
ProcesseurMediaTek MT6575
@1Ghz Simple-Core
Mémoire Vive (RAM)1Go
Mémoire interne4GB
Support Micro-SDOui (32GB max)
APN5 Mpx + Flash LED
Caméra FrontalNon
Wifib/g/n + Wifi Direct
BluetoothOui, V3.0
NFCNon
Capteur de LumièreOui
Capteur de luminositéOui
LED de notificationOui
Micro USB /HDMIOui / Non
Tuner FM (Radio)Oui
BatterieLi-Ion 1500 mAh
Dimension129,00 x 65,90 x 9,90 mm
Poids145g
DAS0,49 W/Kg
Dual-SIMOui

II Software

A – Surcouche Acer

A part deux ou trois changements, Acer n’a pas fait de gros changements sur le software dans son produit. On note quand même des raccourcis sur l’écran de déverrouillage qui sont plutôt appréciables et sont au nombre de quatre :

  • Téléphone
  • SMS
  • Navigateur
  • Appareil photo

Pour y aller, rien de plus simple, on reste appuyé sur l’îcone correspondante puis on fait glisser sur la droite ou la gauche. A défaut de vouloir aller dans ces quatre applications, on glissera simplement de droite à gauche le lockscreen pour déverrouiller.

Le lockscreen du Acer Liquid Gallant Duo

Une autre amélioration apportée par Acer est le fait de pouvoir activer ou désactiver les connexions ou encore régler la luminosité depuis la barre de notification, un ajout classique mais très appréciable.

Cet onglet concerne les connexion : à gauche on trouve la gestion de la batterie (luminosité, délai d’attente avant mise en veille, rotation auto.) et à droite le profil de la sonnerie (vibreur, silencieux, extérieur…)

Ce sont les deux seuls ajouts que l’on peut vraiment remarquer, à part un menu modifié où on va retrouver un égaliseur nommé « SRS Sound » qui n’est quand même pas à négliger ! Il ne marche pas trop mal avec un casque et on apprécie la différence !

On retrouve sinon un menu permettant la gestion des deux cartes SIM (c’est le but de ce téléphone quand même ! ) que nous allons étudier… maintenant !

Le menu du Acer Liquid Gallant avec des icônes modifiées par Acer

B – Gestion de deux cartes SIM 

Les deux cartes SIM que je vais utiliser pour faire ce test proviennent de deux MVNO, « Lebara Mobile » et « Symacom » qui tournent respectivement sur le réseau de Bouygues Télécom et Orange.

Après insertion dans le téléphone et l’allumage, une notification nous prévient que deux nouvelles SIM ont été détectées et nous redirige alors vers le menu de gestion des deux SIM.

Dans ce menu, vous pouvez choisir la carte SIM par défaut pour les données mobiles (3G), envoyer des SMS, passer des appels… Vous pouvez également associer des contacts à une carte SIM et mettre de côté l’autre.

Sinon, vous pouvez laisser l’option « Toujours demander » : le téléphone vous demandera alors systématiquement avec quelle SIM vous voulez envoyer un message, passer un appel etc…

Je précise que si vous n’aimez pas trop les applications de base, vous pouvez choisir des alternatives. Certaines gèrent très bien deux cartes SIM différentes comme par exemple GO SMS Pro pour les SMS.

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, à chaque SIM est attribué une couleur différente. Ici, orange pour la SIM 1 et vert pour la SIM 2. Ces couleurs vont trouver leur utilité quand vous devrez choisir quelle carte SIM est utilisée pour faire telle ou telle action.

Par exemple, vous recevez un appel entrant sur la carte SIM 1, la couleur orange va s’afficher, et dans la situation réciproque, ça sera la verte.

Orange ici, donc carte SIM 1

Maintenant, vous souhaitez aller en 3G sur un site, cependant, vous ne disposez de la 3G en illimité que sur votre SIM 1. Acer a prévu ici de régler ça directement avec les onglets de la barre de notification.

C – Applications pré-installées

Hormis les applications de base de Google, Acer n’a pas ajouté énormément d’applications. Elles sont au nombre de neuf (applications avec le cadre blanc) :

Les applications Chrome, Facebook, GO SMS Pro & Advanced Task Killer sont des applications installées par moi-même, toutes les autres non-encadrées sont fournies directement avec le téléphone.

Parmi les applications encadrées, j’ai été amené à utiliser régulièrement le lecteur radio FM et le gestionnaire de fichiers. Ces deux éléments marchent à merveille.

Pour les autres applications, j’ai fait un saut rapide (hormis « Serveur Média » et « Proximité Bluetooth ») et je n’ai pas eu à remarquer des bugs en particulier.

D – Appareil Photo

Comme tout smartphone, l’Acer Gallant possède un appareil photo. Pour rappel, celui-ci fait 5 mégapixels et possède également un flash LED. Ci-dessous, quelques exemples de photos réalisées avec l’APN :

Rennes centre, un jour de pluie… Oui, il y a des travaux devant chez moi.

Malgré mes tentatives, je n’ai pas pu faire moins flou

 Mon piano, il y avait pourtant de la lumière

Les photos sont donc un peu ternes et floues mais restent correctes pour prendre en photo une scène lambda. Pour réaliser vos photos en montagne avec votre tente, mieux vaux sortir un vrai APN.

III – Performances

A – Benchmarks

Un benchmark est une application permettant de mesurer la performance de l’appareil à partir de plusieurs algorithmes qui utilisent plus au moins la mémoire vive, le processeur… J’ai utilisé ici « Quadrant Standard », qui est l’application la plus connue pour faire ce genre de test. L’Acer Gallant obtient un score de 2345.

Un score correct qui est un tout petit peu inférieur à celui du Galaxy Nexus qui est maintenant au prix nu minimum de 400€ ce qui est deux fois plus élevés que celui de l’Acer. Ne vous attendez quand même pas à avoir un téléphone qui ressemble au Galaxy Nexus, ce dernier est sous Android 4.1. Mais pour un terminal à 169 €, ce score est relativement bon.

B – Performances à l’utilisation

1 Go de RAM et un processeur simple-coeur cadencé à 1GHz. Ces composants garantissent-t-ils une expérience utilisateur confortable ? Curieusement, quand j’ai commencé à utiliser ce smartphone, le launcher n’était pas fluide, on sentait bien des ralentissements quand on naviguait entre les applis, les pages, sur Internet….

Cependant, après une semaine d’utilisation « normale », le téléphone a commencé à être beaucoup plus fluide et je suis désormais satisfait de ses performances, autant lors de la navigation sur Internet, que dans les différents menus du téléphone. Quelques ralentissements ne sont parfois pas à exclure mais ils restent relativement rares.

Une vidéo de prise en main arrivera demain matin pour bien vous rendre compte des performances du téléphone.

C – Autonomie

Je ne m’étendrai pas énormément sur l’autonomie. Le téléphone tient tranquillement une journée lors de l’utilisation de deux cartes SIM avec une sollicitation de la batterie « normale » (un peu d’Internet, 3G constamment activée, des sms…). Attention quand même lors d’une utilisation intensive (jeux, beaucoup de 3G, deux cartes SIM) car la batterie pourrait avoir du mal à tenir la journée.

Je tiens à mettre en garde ceux qui, après avoir acheté le téléphone s’étonnent que même si la batterie a été chargée à 100%, celle-ci se décharge vite. C’est normal, il faut laisser lui laisser le temps de s’étalloner et ça demande bien une petite semaine.

IV Conclusion

Points positifs :

  • Dual-SIM
  • Fluidité
  • Android 4.0
  • « Onglet » dans la barre de notification
  • Prix !

 Points négatifs :

  • Bouton marche/arrêt à l’arrière du téléphone
  • APN

Note :

L’Acer Liquid Gallant Pro Duo n’est pas un smartphone exempt de défauts, un bouton marche / arrêt possède une place assez bizarre, un APN moyen. Cependant, pour son prix qui s’élève à 169€, ce smartphone est imbattable dans son segment ! On a là un téléphone fluide, avec un autonomie plus que correcte qui comblera n’importe quel utilisateur lambda sans qu’il ne se prenne la tête avec des fonctionnalités qui ne lui serviraient à rien.

Acer nous pond là un excellent modèle et réussi sans problème à renouveler la surprise du Liquid.

Je tiens à remercier Acer pour le prêt du matériel.