Le Fairphone 2 est le premier smartphone évolutif du marché. Nous avons ainsi expérimenté pour la première fois la mise à niveau d’appareils photo.

Il ne s’en vend pas beaucoup (150 000 unités écoulées), mais le Fairphone 2 est désormais un produit emblématique, l’un des principaux contributeurs d’une prise de conscience des enjeux sociaux et écologiques de la téléphonie mobile.

Le Fairphone 2 est dépassé techniquement, mais à la pointe sur d’autres critères, notamment sur le plan social. En effet, son fabricant lutte activement contre les « minerais de sang », issus de zones de conflit et produits en violation des droits humains. Et le smartphone est durable : modulaire, il est réparable. L’utilisateur peut acheter des pièces de rechange (batterie, écran…) et les remplacer lui même.

À lire sur FrAndroid : Fairphone 2 : qu’est-ce qui le rend équitable ?

Le premier smartphone évolutif de l’histoire

Fairphone a récemment concrétisé l’une des utopies de l’industrie, en faisant du Fairphone 2 le premier smartphone évolutif. Il a lancé cet été la première mise à jour matérielle de l’histoire du smartphone, en mettant en vente de nouveaux modules photo plus modernes.

Le capteur frontal passe ainsi de 2 à 5 mégapixels, et le capteur dorsal de 8 à 12 mégapixels. Le Fairphone 2 Camera Module est vendu 45 euros, le Fairphone 2 Top Module + Selfie camera 30 euros, et le lot Fairphone 2 Camera Bundle 70 euros.

 AvantAprès
Capteur avantOmniVision OV2685
CMOS 1/5 pouce
2 MP
OmniVision OV5670
CMOS 1/5 pouce
5 MP
Capteur arrièreOmniVision OV8865
CMOS rétro-exposé 1/3,2 pouce
8 MP f/2,2
OmniVision OV12870
CMOS rétro-exposé 1/2,8 pouce
12 MP f/2

Comment remplacer les appareils photo

Certes, le Fairphone 2 n’est pas le seul smartphone que les consommateurs peuvent réparer eux-même.

Les dernières générations d’iPhone par exemple ont obtenu un score de réparabilité de 7/10 de la part d’iFixit, et un marché parallèle de pièces détachées s’est développé, si bien qu’on peut remplacer la batterie ou l’écran de son iPhone en contournant l’onéreux service après vente d’Apple. Mais les iPhone ne sont pas pensés pour, et la manipulation est réservée aux bricoleurs téméraires.

Tout le contraire du Fairphone 2, qui a quant à lui obtenu un score de réparabilité de 10/10, et dont le démontage est à la portée de tous.

Un tournevis cruciforme Phillips #0 et 10 minutes suffisent ainsi à remplacer les deux appareils photo. Voici comment faire en 7 étapes seulement :

  1. Détacher le capot arrière et le cadre avant
  2. Retirer la batterie
  3. Déverrouiller l’écran
  4. Faire coulisser l’écran
  5. Dévisser les anciens modules photo
  6. Installer et revisser les nouveaux modules photo
  7. Remonter le téléphone

Au redémarrage, le Fairphone 2 confirme le changement des modules et invite à recalibrer le capteur de proximité intégré au module supérieur, ce qui prend quelques minutes (voir les captures d’écran ci-contre). Puis les modules sont prêts à l’emploi. Signalons que nous avons rencontré un petit bug qui a nécessité qu’on vide le cache de l’application Appareil photo afin d’accéder à la nouvelle définition maximale du capteur frontal.

Regardez ci-contre une vidéo montrant comment démonter les grandes parties du Fairphone 2 en 30 secondes, ou bien un Facebook Live de 15 minutes au cours duquel je présente le projet et procède au remplacement de l’appareil photo dorsal.

🔴 Le Fairphone 2 présenté en direct par Romain ! Posez vos questions 😉

Publié par FrAndroid sur mercredi 18 octobre 2017

Comparatif

Pour juger des progrès des nouveaux capteurs, j’ai réalisé une série de photos avec les anciens capteurs, remplacé les modules en pleine rue (c’est dire si c’est facile), puis refait les mêmes photos au retour, ce qui permet de proposer ce comparatif avant/après :









(N’hésitez pas à faire un clic droit > Ouvrir l’image dans un nouvel onglet sur chacune des images pour les voir en grand)

Alors que l’ancien capteur dorsal recouvrait les photos d’un voile, bavait sur les reflets et souffrait d’aberrations chromatiques visibles à l’œil nu (franges roses et magentas sur les délimitations des objets). Le nouveau capteur ne souffre d’aucun de ces défauts. Les photos sont beaucoup plus nettes, la dynamique progresse légèrement (on obtient plus facilement du détail dans des ciels voilés), l’objectif est un peu plus grand angle.

Le module frontal au contraire est plus serré. Les progrès sont en revanche moins significatifs.

Conclusion

S’il est difficile de départager les appareils photo de smartphones haut de gamme, ici le gain saute aux yeux. Il faut dire que les appareils photo originaux étaient déjà en retrait lorsqu’ils sont sortis en 2015.

Les nouveaux appareils photo sont acceptables, malheureusement ils sont encore très loin de ceux d’un smartphone conventionnel à 500 euros tel qu’un OnePlus 5. Mais comparer un smartphone « bio » à un smartphone « conventionnel » en faisant abstraction du caractère social et durable du premier n’a pas beaucoup de sens. Le Fairphone ne répond pas du tout aux mêmes aspirations.

Soulignons d’ailleurs qu’en plus du surcoût financier, l’autre compromis est un produit plus imposant, la modularité étant un frein à l’intégration et à la miniaturisation.

En somme, le nouveau Fairphone 2 avec ses nouveaux appareils photo ne change rien au fait qu’il faut de sérieuses convictions pour le choisir plutôt qu’un autre smartphone.

Précisons pour conclure que les nouveaux Fairphone 2, tels que ceux qu’on peut désormais acheter chez Orange, sont désormais livrés avec les nouveaux modules, et que la mise à niveau ne concerne que les utilisateurs existants.

À lire sur FrAndroid : Apple presque aussi écolo que Fairphone selon Greenpeace