En 2019 Asus fête ses 30 ans. Un bel événement que la marque taïwanaise fête en lançant une machine recouverte de peau d’animal mort.

Les matières « nobles » du luxe reviennent à la mode dans le marché des nouvelles technologies. Après le HP Spectre Folio fabriqué en peau d’animal mort, Asus suit son concurrent pour célébrer ses 30 ans.

Amour, cuir et doré

La marque fête en effet l’événement avec le lancement d’une série de produits spéciaux pour les 30 ans parmi lesquels le ZenBook Edition 30 qui proposera un revêtement « en cuir authentique ». Il s’agit en fait d’un rappel au S6F, un PC portable lancé par la marque en 2016. Il sera également accompagné d’un ZenFone 6 Edition 30 et d’une carte mère Prime X299 Edition 30.

Le ZenBook Edition 30 proposera également une finition avec de l’or rose 18 carats, et un nouveau logo A qui ne signifie pas amour, mais qui se rapproche plutôt du symbole chinois désignant « le peuple ». Pour ma part, je trouve qu’il rappelle le symbole de Starfleet utilisé dans Star Trek, ce qui donne un look futuriste aux produits présentés.

De son côté le ZenFone 6 Edition 30 reprend les caractéristiques du modèle classique, mais avec 12 Go de RAM et 512 Go de stockage. Le smartphone n’est pas recouvert de cuir, mais bien de verre, avec un dos se différenciant du modèle classique.

Le ZenBook UX334 édition 30 sera lancé à partir de 1799 euros en septembre, contre 1499 euros pour la version classique. Asus n’a pas donné les détails du lancement du ZenFone 6 Edition 30.

Pourquoi c’est une mauvaise idée

En proposant un revêtement cuir sur sa machine, on comprend qu’Asus veut fait un rappel aux codes du luxe et de la mode d’une manière générale avec un produit en édition limitée utilisant des matières dites « nobles ». Pourtant, il s’agit pour nous d’un contresens, pire, c’est même l’arrivée de pratiques qui devraient être absentes du monde de la tech.

Hormis son attrait esthétique, ou à la limite au toucher (c’est une affaire de goût), le cuir n’a aucun intérêt technique face au plastique ou l’aluminium. Pire, et Asus insiste sur le fait qu’il s’agit de vrai cuir, il s’agit ici de faire appel au monde de l’élevage, avec tout ce que cela peut signifier en termes de bilan carbone ou sur la souffrance animale. Au moins espère-t-on que Asus aura pris le temps de choisir de bonne source d’approvisionnement soucieux de la qualité du cuir et de la santé de l’animal.

Reste qu’il est aujourd’hui possible de créer du faux cuir avec un aspect se rapprochant du vrai cuir, sans toucher à un seul animal. Pour s’illustrer comme acteur de l’innovation, et à l’occasion de ses 30 ans, il aurait été intéressant de voir la marque investir cette voie.

Sur un autre sujet, sachez qu’Asus a également profité du Computex 2019 pour dévoiler le ZenBook Pro Duo et l’écran portable dédié aux gamers : le ROG Strix XG17.

NB : Notre journaliste Cassim Ketfi est à Taïwan pour couvrir le Computex 2019 dans sa globalité, mais il y est présent dans le cadre d’un voyage de presse organisé par Asus.