Le LG Z pourrait être le premier smartphone équipé d’un écran flexible, dont on entrevoit la présentation dans le courant de ce mois d’octobre.

LG G2 flexible

Concept de smartphone flexible LG sur une base de G2.

La prochaine étape de la guerre ne se jouera-t-elle plus sur le terrain de la puissance, mais sur celui du format ? C’est en tout cas ce que laisse à penser l’émulation régnant entre Samsung et LG autour des écrans flexibles. N’évoquons pas simplement les écrans de TV incurvés, terrain sur lequel les deux géants rivalisent depuis le début de l’année, pour revenir sur de plus petits appareils, à savoir des smartphones.

La rumeur d’un Galaxy Note 3 doté d’un écran flexible a émergé dès la présentation de la version standard du terminal, annoncé lors de l’IFA de Berlin, tandis que Samsung confirmait il y a quelques semaines « envisager de lancer un smartphone avec un écran incurvé en octobre » (propos de D.J. Lee, à la tête du marketing Samsung lors de l’IFA). L’éternel rival du géant, LG, serait semble-t-il décidé à jouer les perturbateurs avec un appareil sous Android 4.4 KitKat avant la fin de l’année, probablement au format six pouces.

LG lui-même surfe sur l’annonce de Samsung pour révéler ses propres projets. La marque a en effet fourni à ZDNet Corée, selon nos confrères, l’image d’un smartphone à écran concave, c’est-à-dire incurvé en creux, pour suivre la forme de la main, dont la flexibilité sera entravée par ses composants internes, dont sa batterie. Les caractéristiques de l’appareil n’ont pas été confirmées, mais il semblerait que celui qui est pour le moment baptisé LG Z embarque un Snapdragon 800 et présente une définition d’écran Full HD. Pour couronner le tout, LG serait déjà en train de produire ce smartphone, mais en très petite quantité, du fait qu’il reste encore difficile de lancer la fabrication d’écrans flexibles OLED en masse. Un essai original qu’il nous tarde de prendre en main par nous-mêmes… S’il ne s’agit pas d’un canular de la part de LG, bien évidemment.