Nous avons de l’électronique connectée dans tous les objets de notre vie. Dans les montres, les smartphones, les tablettes, les ordinateurs, les bracelets, les voitures, les vélos… et pourquoi pas dans les avions ? La compagnie aérienne allemande Lufthansa annonce l’introduction prochaine dans ses avions de Board Connect. Pour faire simple, les avions de la compagnie se transformeront en gros serveurs volants.

Lufthansa-board-connect-avion-serveur-connecté

EDIT : Suite à notre contact avec la Lufthansa, nous avons complété l’article

Oui, c’est vrai, les avions commerciaux sont déjà bourrés d’électronique à la base. Rien que le poste de pilotage regroupe un enchevêtrement de câbles et de commandes. On veut vous parler de Board Connect : un système de communication mis à la disposition des passagers de l’appareil durant le vol. Board Connect fonctionne comme un gros serveur : une tour centrale rassemble les données envoyées par les terminaux Wi-Fi (smartphones, tablettes…) des usagers grâce à des relais dispersés un peu partout dans l’avion. Le serveur connecte également les écrans des sièges, les services de maintenance restés au sol et les appareils de l’équipage. Pour la technique, le BCS (Board Connect Server) est un gros serveur multi-port, dotée de deux disques durs amovibles et qui ne nécessite pas de système de refroidissement. Board Connect parle d’une navigation sur le Web durant le vol, sans préciser si c’est toujours possible, quelle que soit la position de l’avion (page 5 de la brochure). Le plus probable est que le serveur se met à jour lorsque l’avion est au sol et sert juste de fonds de ressources (film, musique…) durant le vol.

Consommateurs volants, à vos sous !

Board Connect a été conçu dans un but commercial : il vise à transformer l’avion en un gigantesque drive. Par exemple, le passager pourra commander directement sa boisson ou son repas auprès des hôtesses (et des stewards) via son terminal, grâce à une application dédiée. Il sera également possible pour les utilisateurs de regarder des films présents sur le serveur, consulter le parcours de vol et faire leurs emplettes en duty-free. C’est ce que Board Connect appelle “infotainment” : le mélange entre les informations et le loisir directement sur les terminaux de ses clients.

Board Connect est actuellement en essai sur les appareils de la compagnie : à terme, 100 avions seront équipés de ce système. “La Lufthansa débutera le service à l’été prochain avec 20 Airbus A321 équipés. La compagnie aérienne israélienne El Al proposera notre service dans ses Boeing 737 et 767” détaille Sandra Hammer, la chargée de presse de la Lufthansa. Une grosse ombre au tableau demeure : pas de signe d’une application Android pour Board Connect sur Google Play Store, même si la brochure de la Lufthansa (page 9) évoque une application Android et iOS, ce que confirme également Mme Hammer. En ce qui concerne les utilisateurs de Windows, Norbert Müller, le vice-président de Board Connect à la Lufthansa annonce que “Board Connect sera disponible pour les usagers de Windows 8 pour donner aux passagers plus de choix pour utiliser la plate-forme”. Cela a du sens, car, selon Android Community, “Board Connect tourne sous Windows Server 8, ce qui donne la possibilité, grâce au DRM Microsoft PlayReady, d’empêcher les utilisateurs de sauvegarder leurs données sur le serveur.” Que du bonheur !

Au-delà de la plateforme commerciale proposée par Board Connect, on peut deviner, dans cette initiative, le concept (futur) d’un avion connecté au sol comme en vol, transmettant toutes les informations techniques et commerciales tandis que les passagers pourront profiter d’un vol sans être coupés du Web.