À désormais une petite semaine de son lancement, le OnePlus One est confirmé dans seize pays, principalement en Europe. La Belgique et la France font ainsi partie du lot concerné, mais pour l’Hexagone, un détail sera à prendre en compte. Si le One est compatible avec les réseaux 4G, toutes les bandes de fréquence ne seront pas au rendez-vous : il fera notamment l’impasse sur les fréquences 800 MHz.

OnePlus One

Edit : Comme nous l’a précisé l’équipe OnePlus, « nos ingénieurs ont évalué toutes les solutions pour l’intégrer au plus vite dans les premiers mois de la commercialisation« . Tout espoir n’est donc pas perdu pour les bandes de fréquences 800 MHz !

Sans rentrer dans les détails précis, rappelons que la 4G en France s’appuie sur trois bandes de fréquences. On trouve les 800 MHz, dites fréquences en or du fait de leur bonne dispersion dans les bâtiments. Les 1800 MHz sont utilisées exclusivement par Bouygues Telecom, qui profite du refarming d’antennes anciennement consacrées à la 2G, et qui lui ont autorisé un déploiement rapide. Pour finir, les bandes 2,6 GHz sont utilisées par tous les opérateurs, soit Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile, le dernier s’appuyant exclusivement sur ces fréquences (voir la répartition des antennes 4G en France au 1er avril dernier selon l’Agence Nationale des Fréquences).

OnePlus One

Sur le Forum du OnePlus One, on en apprend un peu plus sur la compatibilité du terminal avec lesdites bandes de fréquences. Et justement, ce sont les bandes LTE 3 et 7 qui sont concernées, quand la bande 20 est exclue du lot. Si cela ne vous parle pas, c’est normal : les bandes LTE 3 et 7 correspondent à la 4G 1800 MHz et 2,6 GHz. La 4G s’appuyant sur les 800 MHz n’est donc pas concernée : un handicap notoire pour SFR, qui s’appuie presque exclusivement sur ces fréquences, et Orange, qui compte environ un tiers de ses antennes sur les 800 MHz. Quant à Bouygues Telecom et Free Mobile, ce sont les grands gagnants du lot, le premier ne disposant que de 10 % d’antennes qui ne seront pas supportées par le One, et le deuxième en étant totalement dépourvu. Toutefois pour la 3G, les abonnés de tous les opérateurs devraient y trouver leur compte.

 

Un processeur identique à celui du Samsung Galaxy S5

Rappelons que le One de OnePlus sera équipé d’un processeur théoriquement compatible avec la 4G de catégorie 4 (jusqu’à 150 Mbps en débit descendant), celle que proposent justement les bandes 2,6 GHz et 800 MHz, quand on ne dépasse pas les 100 Mbps sur les 1800 MHz. Pour ce faire, il s’appuie sur un processeur Qualcomm Snapdragon 801 MSM8974AC, soit la puce présente dans le Samsung Galaxy S5 et qui fournit d’excellents résultats sur les smartphones très haut de gamme du moment. Son horloge monte jusqu’à une fréquence de 2,45 GHz, et sur le One, le SoC sera associé à 3 Go de RAM, quand l’appareil de Samsung ne dépasse pas les 2 Go. Si l’optimisation est au rendez-vous, on est donc en droit de s’attendre à d’excellentes performances, en dépit d’une compatibilité réseau légèrement limitée… le tout pour « moins de 350 euros« .