Contrairement à la première version, l’iPhone 3G est incontestablement un succès. Il pourrait sans aucun doute marquer le début de l’ère des applications mobiles connectées.

Quelles sont les chances d’Android, dont le marché et les promesses sont exactement les même ?

Une récente étude annonce que face à Android, l’iPhone n’a aucune chance … Pour dire cela, ils se basent sur le fait que les pays émergents – comme la Chine – choisiront sans aucun doutes de baser leurs mobiles sur Android. La chine et son milliard de clients potentiels seront une force sans précédant pour un produit comme Android.

« The notion of having a high-quality operating system that is, for all practical purposes, free, is very attractive in Asia, »

L’étude s’appuie sur un certain nombre d’arguments, notamment que China Mobile, le principal opérateur chinois avec 376 millions de clients, est aussi un membres de l’Open Handset Alliance.

Ils s’offrent le luxe de chiffrer l’étude :

Android-based phones will increase to 17.1 million in 2009, following a slow start in 2008 of 500,000 units. […] Android will outsell iPhones about 3 to 1, or 96.9 million units to 33.4 million units by 2012 with a majority of those sales coming from China.

Il nous semble indispensable de rappeler, afin de rationaliser ces chiffres, que lors de son lancement, Android ne sera pas le seul mobile entièrement open source pour mobile, et que les constructeurs asiatique pourraient choisir d’autre systèmes comme Limo. De plus, un flux d’applications et de services sur Android en chinois, par exemple, n’aurait que peu d’influence sur les marchés occidentaux.

Via forbes.com, androidguys.com