Le roi de la drague, Tinder, vient de racheter Tappy, un service équivalent à Snapchat. Mais c’est surtout le personnel de Tappy qui intéresse Tinder. Ah, l’amour.

4ebd5c15ada7a75e633a19e2eda31c60f1951738a9e41de712f8280cb408e6d9

Il y a quelques jours, on apprenait que Tinder, l’application de rencontre la plus célèbre du monde, a mis le grappin sur Tappy. Il s’agit d’une société qui propose un service équivalent à celui de Snapchat, c’est-à-dire l’envoie de photographies éphémères, mais avec quelques variantes dans le fonctionnement. Un service si jeune qu’il n’est d’ailleurs pas encore disponible.

« L’équipe incroyablement talentueuse de Tappy a les qualifications nécessaires pour nous aider à mener à bien certaines parties importantes de notre feuille de route », a expliqué Sean Rad, l’ancien PDG de Tinder, au Los Angeles Times. En fait, c’est bien l’équipe de Tappy que vise Tinder, plus encore que le service développé. En effet, l’application de rencontre possède déjà des fonctionnalités similaires avec l’onglet Moments, qui permet de partager une photographie à destinations de vos « matchs » (et en exclure certains), et qui disparaitra au bout de 24 heures.

On peut donc supposer que Tinder compte pousser ses utilisateurs à faire autre chose que cliquer sur des croix rouges et des cœurs verts.