Le Mobile Banking, vous connaissez ? Nous n’allons pas la faire à l’envers, c’est une banque qui propose une expérience 100 % mobile, en gros : votre banquier devient votre smartphone. Nous avons essayé deux services, Number26 et Revolut, deux applications allemande et britannique. Alors, prêts à abandonner votre CB traditionnelle ?

DSC09184

Revolut ou Number26

Aujourd’hui, si l’on résume grossièrement, il existe des banques traditionnelles (Société Générale, LCL, etc.) ainsi que des banques en ligne (Boursorama, HelloBank, etc.). La seconde catégorie a l’avantage de proposer des offres moins onéreuses, et souvent des moyens de paiement gratuits. Depuis quelques semaines, il existe une troisième catégorie de banques : les banques mobiles. Nommées “Banque sans fil”, elles ont vu le jour dans les pays en développement par manque d’infrastructures et arrivent désormais dans les pays développés pour proposer plus de simplicité. C’est ce que l’on appelle la FinTech, et c’est concret.

 

Comment ça fonctionne ?

Adossée ou non à des grands groupes, ces banques proposent des offres gratuites accessibles uniquement depuis son mobile à travers des applications mobiles natives. De l’inscription aux différents services, tout se fait à partir de votre smartphone. Pour la grande majorité, elles proposent des CB MasterCard et VISA gratuitement, sans vérifier vos rentrées d’argent. Les frais de tenue de compte sont également offerts. En résumé : cela ne vous coûte rien. Sans rentrer dans les détails, ces banques se rémunèrent à travers les intermédiaires, comme les commissions délivrées par MasterCard et VISA (oui, vos banques aussi le font). Par contre, point d’épargne et de capacité d’emprunt.

DSC09176

La carte de Revolut est classe !

Pour les utilisateurs, en plus de bénéficier d’un service gratuit, ils bénéficient de nombreux services, qui diffèrent en fonction des banques. Chez Number26 et Revolut, il n’y a pas de commission ni de frais sur les paiements en devises étrangères. Vous allez pouvoir payer en ligne ou directement dans les pays au taux de change en vigueur, sans frais supplémentaires.

Ces applications permettent également de gérer les dépenses en temps réel : vous êtes alertés directement sur votre mobile des paiements en cours, comme vous allez le voir plus bas. Enfin, elles permettent également de bloquer sa carte ou changer le code PIN depuis l’application, le tout en temps réel. Enfin, elles simplifient les transferts d’argent, comme les virements par exemple. Testons tout ça.

 

L’inscription

Comme nous l’avons dit, tout se passe depuis l’application mobile. La première approche que l’on peut avoir avec ces banques, c’est à travers le site web, ou directement en téléchargeant les apps Revolut ou Number26 sur les stores iOS et Android.

L’inscription est rapide, comme vous allez le voir.

Number26

L’inscription prend 10 minutes, top chrono. La loi allemande nécessite de vérifier votre identité, vous allez donc devoir passer quelques minutes à discuter avec un interlocuteur. Après avoir rentré vos coordonnées, il suffit de se munir de votre passeport et d’avoir quelques minutes devant vous dans une salle silencieuse.

L’expérience pour ma part a été bonne. J’ai été mis en relation avec un Allemand parlant anglais, en visioconférence. Il m’a proposé tout de suite de me transférer auprès d’un locuteur français. J’ai préféré continuer avec cet interlocuteur qui avait un anglais compréhensible, il m’a demandé de me présenter puis de tenir mon passeport dans différentes positions afin de pouvoir le scanner. Ensuite, j’ai dicté les différents numéros de mon passeport, puis il m’a remercié.

Number26 #1 : comment j’ai ouvert un compte bancaire en Allemagne en 29 minutes

Une fois le compte validé, il est possible d’inscrire son adresse postale pour recevoir une carte bancaire MasterCard, à son nom. Elle est envoyée le lendemain et arrive 3 jours plus tard. En 8 minutes et 4 jours, j’étais en possession d’une carte bancaire active et d’un compte courant. Entre temps, j’ai réalisé un virement depuis ma banque traditionnelle sur ce nouveau compte, afin d’avoir des crédits disponibles. Le compte est utilisable en quelques minutes, c’est tout de même une belle performance. Si vous le souhaitez, vous pouvez recevoir une deuxième carte bancaire gratuite (carte Maestro).

Revolut

Revolut est britannique, les règles sont un soupçon différentes. L’inscription ne nécessite pas une vérification d’identité, vous vous inscrivez en quelques minutes et vous recevez 5 jours après votre carte bancaire. D’ailleurs, des petits malins se sont amusés à se faire envoyer des cartes bancaires à des faux noms, cela fonctionne.

Par contre, au-delà de 1000 euros de transactions par an, Revolut nécessite une vérification d’identité. Si vous souhaitez en faire votre banque par défaut, vous avez intérêt à rentrer des coordonnées exactes et à envoyer des copies de votre passeport. Pour ma part, j’ai commencé à utiliser ma carte bancaire sans effectuer cette vérification.

 

À l’usage

C’est assez fou de se dire que l’on vient de s’inscrire à une banque en quelques minutes, pour avoir pratiqué plusieurs inscriptions dans des banques traditionnelles, et une inscription dans une banque en ligne. Les expériences ont toujours été fastidieuses, les banques traditionnelles nécessitent des rendez-vous en agence, tandis que la banque en ligne nécessite d’envoyer des tas de documents, dont une preuve des revenus, afin de bénéficier des services proposés.

Maintenant que j’ai les deux cartes bancaires en ma possession, commençons à les utiliser. Est-ce que cela va changer mon quotidien ?

Number26

L’application est simple, elle est composée de quatre onglets. Le premier liste les dépenses par ordre chronologique. Vous pouvez choisir de les trier par catégories, mais aussi d’enrichir chaque dépense de notes et de photographies. C’est plutôt utile pour les notes de frais, où je prends systématiquement une photo des reçus.

BANQUE.005

Trop de dépenses en février !

C’est d’ailleurs assez bluffant d’avoir les transactions bancaires qui apparaissent instantanément de votre mobile, sous forme de notifications. Vous pouvez vérifier le montant débité en temps réel, sans mauvaises surprises. Lorsqu’un virement est reçu et envoyé, une notification est également émise, ainsi que lorsqu’un paiement est refusé (quand le compte n’est pas assez crédité).

BANQUE.006

Les notifications en temps réel

Le second onglet permet d’organiser ses dépenses, triées par catégories et par mois. Il faut avouer que la plupart des banques le proposent désormais, mais l’interface est simple et intuitive sur Number26.

Enfin, la partie Réglages permet d’accéder à ses informations de compte, comme son RIB, bloquer sa carte bancaire (à l’inverse, vous pouvez la débloquer) ou changer le PIN associé, il est également possible de mettre en place des limites de dépenses ainsi que d’autoriser les retraits ou les paiements en ligne. Vous pouvez donc imaginer ouvrir un compte pour vos enfants, avec une limite de dépenses et d’usages. D’un autre côté, pas besoin de contacter votre banquier lorsque vous avez exceptionnellement une dépense importante (des billets d’avion, par exemple) qui nécessite d’augmenter votre plafond.

BANQUE.004

La gestion complète de sa CB

En cas de questions, le support client est accessible depuis l’application par téléphone ou e-mail. Il est toutefois étrange, ou plutôt dommage, de ne pas avoir intégré de système de chat interne.

J’utilise ce compte depuis janvier, et je n’ai pas rencontré que quelques soucis de paiements. Sur la centaine de transactions, de quelques centimes à 100 euros, j’ai eu trois blocages. Un problème de retrait auprès du LCL, j’ai traversé la route pour me rendre à la banque d’en face, et une erreur dans un fastfood où le paiement a été refusé. Après quelques semaines, j’ai décidé d’automatiser un virement mensuel de quelques dizaines d’euros, cette carte Number26 me sert donc dans la vie de tous les jours pour les dépenses régulières. D’ailleurs, la fonction NFC est bien présente et fonctionne partout.

L’expérience est déroutante, dans le sens où elle me donne accès à une gestion plus importante de mes finances, tout en faisant gagner du temps. Une fonction bien utile s’appelle MoneyBeam et permet d’effectuer des transferts d’argent à d’autres utilisateurs Number26 en temps réel, très pratique. À l’étranger, elle devrait également me changer la vie, je n’aurai plus à jongler entre les devises (les taux utilisés sont ceux de MasterCard du jour, sans ajouter de commission ni de frais supplémentaires.).

Revolut

Revolut propose un système un poil différent. C’est une banque parfaite pour les voyageurs, dans le sens où elle vous propose d’ouvrir quatre comptes à votre nom, dans trois devises différentes (euro, dollar américain, livre anglaise). Vous pouvez donc transférer votre argent au taux en rigueur entre vos différents comptes, sans frais – pratique pour ceux qui voyagent beaucoup et ont des revenus en devises étrangères.

BANQUE.003

Le menu est ultra simple, la gestion des devises également

La première demande de carte bancaire est gratuite, il faudra ensuite payer 5 livres anglaises (environ 7 euros) pour toutes les autres demandes. Par contre, Revolut utilise un système ingénieux pour le rechargement. Il est possible d’effectuer un crédit en rentrant les coordonnés d’une autre carte bancaire, pour l’avoir essayé : cela ne fonctionne pas toujours, mais j’ai pu transférer 20 euros depuis ma VISA de la Société Générale. C’est plus pratique et rapide qu’un virement bancaire.

BANQUE.001

“Top up by card” ou comment transférer de l’argent d’une CB à une autre

Contrairement à Number26, Revolut n’est pas vraiment une banque. Il s’agit d’un service de gestion d’argent (comme PayPal) affilié à une carte MasterCard. Cette strartup s’appuie sur la banque Barclays, et les transactions sont gérées par Optimal Payments (le taux de change est donc fixé en temps réel, contrairement à Number26). Vous n’avez donc pas de numéro IBAN propre, vous utilisez des IBAN génériques, identiques pour tous les clients Revolut. Revolut identifie le bon client Revolut via la référence du virement, ce qui prend généralement plus de temps pour les transferts d’argent.

BANQUE.002

Le système de support par chat est présent

 

Prêt à se passer des banques traditionnelles ?

Vous passer d’une banque aujourd’hui ? Difficile. Ces services offrent un moyen de paiement, efficace, et un RIB. Vous pouvez donc recevoir des virements et en effectuer, retirer de l’argent et effectuer des achats sur Internet. Par contre, ils ne permettent pas d’encaisser des chèques (il est possible de déposer du liquide dans certaines agences allemandes pour Number26) et ne proposent pas de produits et services de crédit et d’épargne. Ce sont des comptes d’appoint.

Ces services que l’on rentre finalement dans la catégorie FinTech peuvent se résumer en deux mots : efficacité et gratuité. Ces services modernes ont également un pendant français, Soon associé à AXA Banque. Pour ma part, je n’ai pas encore été tenté par cette aventure, pour le moment du moins. En effet, les frais et commissions à l’étranger et l’inscription plus compliquée m’ont freiné.

Enfin, malheureusement Number26 et Revolut ne sont pas 100 % en français, la majorité du contenu est traduit sur le site, mais ce n’est pas le cas des apps mobiles – ce qui peut être un blocage pour certains.

 

Des risques pour son argent ?

C’est une question que l’on m’a posée à de nombreuses reprises. Number26 est une filiale d’une grande banque allemande, wirecard, ce qui semble plutôt rassurant. Soon est une initiative d’AXA Banque, même chose, c’est rassurant. J’ai plus de réserves concernant Revolut, qui n’est pas à proprement parler une banque. Il s’agit d’une startup qui s’est adossée à une grand groupe bancaire, de plus il est mentionné que les tarifs et les offres peuvent être modifiés tous les 12 mois, ce qui m’a plutôt découragé.

 

À qui ça s’adresse ?

À un ensemble très différent de personnes.

Dans mon cas : cela me permettra à terme de me séparer de ma CB Visa de ma banque traditionnelle (celle que je paye), et de pouvoir voyager à l’étranger sans me soucier des frais et des commissions supplémentaires. En tant que compte courant, cela me permet de gérer plus sereinement, simplement et finement mes dépenses. J’envisage également d’en faire un compte bancaire commun avec ma compagne, toujours dans un souci de simplicité.

C’est également un outil intéressant pour des adolescents, puisque les parents peuvent mieux gérer les comptes bancaires de leurs enfants. Ils peuvent gérer en temps réel les dépenses, transférer des fonds et bloquer la CB. Il leur est également possible d’ajuster les plafonds de dépenses.

Enfin, c’est évidemment une bonne nouvelle pour les auto-entrepreneurs qui doivent désormais avoir un compte bancaire séparé pour leurs activités.

N’oubliez pas, ces comptes doivent être déclarés à travers un formulaire CERFA n°11916*08.

Pour terminer, si vous avez envie d’être parrainé à un de ces deux services (pour essayer), vous savez où me contacter.