Tinder a déposé plainte, il y a quelques jours, contre 3nder. L’application propose à son rival l’utilisation d’un nom trop proche, qui lui donne un avantage injuste.

3nder

D’après The Guardian, Tinder a déposé plainte contre l’application 3nder, disponible sur iOS et qui permet de faire des rencontres de groupe. Une idée qu’a également eue Tinder, puisque les développeurs proposent depuis peu, et toujours sur iOS, la possibilité d’avoir des conversations à plus de deux personnes, comme l’expliquent nos confrères de Numerama.

Mais cette plainte, pour qu’elle ait du poids, se base surtout sur le nom de 3nder, dont Tinder estime qu’il est beaucoup trop proche du sien puisque les deux se prononcent presque de la même manière. Et Tinder réclame tout simplement la fermeture définitive de l’application afin d’éviter la « confusion » entre les deux apps, tout en expliquant que 3nder bénéficie d’un avantage injuste résultant de son nom trop assimilable à Tinder.

En riposte, 3nder a invité ses utilisateurs à poster des photos de leurs chaussettes avec le hashtag #TinderSuckMySocks sans que l’on sache trop pourquoi. Dans sa défense, 3nder a expliqué que Tinder n’avait pas fait preuve d’originalité non plus pour trouver son nom puisque l’app s’est largement inspirée de Grindr, une autre application de rencontre lancée bien avant.

Ah, l’amour.