Pour lutter contre la prolifération de chaînes de canular dans son appli, WhatsApp teste des notifications sur la nature particulière de ce type de message. L’appli de messagerie chiffrée espère ainsi inviter ses utilisateurs à éviter ce type de contenu. 

« WhatsApp va bientôt devenir payant. Le seul moyen de maintenir sa gratuité, c’est d’être un utilisateur régulier, c’est-à-dire de discuter avec au moins 10 personnesPour en devenir un, envoyez ce message à 10 personnes […] et votre logo WhatsApp devrait devenir rouge, indiquant que vous êtes un ‘utilisateur régulier’. »

Ce type de message « chaîne », particulièrement en vogue sur Facebook à une époque, continue d’être partagé par nombre d’utilisateurs sur la messagerie chiffrée. Et pour lutter contre ce fléau, l’appli rachetée par Facebook en 2014 a déployé de nouveaux outils, comme le rapporte le site spécialisé Whatshappen.

Ainsi, les utilisateurs recevant des messages déjà copiés-collés ou transférés de nombreuses fois, comme ceux qui s’apprêtent à envoyer une chaîne identifiée, recevront un avertissement textuel indiquant la nature du contenu, selon les tests actuellement réalisés par l’appli et repérés par Whatshappen.

Les conseils de WhatsApp

S’il s’agit d’un message reçu, la mention « déjà relayé à de multiples reprises » sera affichée sous le nom de l’utilisateur tandis qu’un envoi potentiel verra apparaître une alerte similaire.

Sur son site, WhatsApp fournit quelques conseils aux utilisateurs concernés par ces « messages de canular » : « Nous recommandons toujours de bloquer l’expéditeur, d’ignorer le message et de le supprimer. »