Spotify semblait parti pour bouder sur une longue durée l’accessoire phare de Google, le petit Chromecast plébiscité par un nombre croissant de mobinautes. Le service de streaming musical s’apprête toutefois à faire machine arrière.

Chromecast

En tout début de mois, Spotify confirmait la déception qu’il avait déjà créée de facto : ses services, plutôt que de s’orienter vers une compatibilité avec des solutions de cast offertes par des tiers – comprenez Google – préférait mettre l’accent sur sa propre proposition, Spotify Connect. Il est vrai que ces derniers mois, on a vu se multiplier les enceintes compatibles avec cette option, laquelle permet d’envoyer le son depuis un smartphone ou une tablette vers une enceinte ou un PC. Quant au Chromecast, il ne semblait pas faire partie des plans de Spotify, non plus que Google Cast for audio, le concurrent à AirPlay développé par Mountain View et annoncé début janvier.

Changement de cap pour Spotify, aujourd’hui isolé au sein des services de streaming musical. Deezer offre depuis plus de six mois la compatibilité avec le Chromecast, comme la plupart de ses concurrents et, lui qui souhaite asseoir sa position aux États-Unis où Pandora et autres Rdio sont bien implantés, ne semble désormais plus aussi certain que laisser de côté de petit dongle HDMI, best-seller pendant les fêtes, soit une idée franchement satisfaisante. Bien que la position de Spotify sur le point de Google Cast ne semble pas près de changer, le community manager du service suédois a ouvert la voie au Chromecast sur son forum :

Nos récentes déclarations au sujet de Google Cast for audio ne doivent pas être confondues avec notre position sur le Chromecast. Nous avons toujours souhaité apporter aux auditeurs la musique adaptée à chaque moment, la rendant accessible où qu’ils soient et à tout moment. Cela signifie que pour continuer à améliorer Spotify, nous explorons continuellement de nouvelles et de meilleures manières d’écouter de la musique, ce qui peut inclure le Chromecast comme d’autres plateformes et produits.

À ce jour, Spotify revendique 60 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 15 millions d’abonnés à ses offres premium, soit 2,5 millions de clients payants supplémentaires par rapport au mois de novembre 2014. Une nette croissance en abonnés et en chiffre d’affaires qui n’empêche pas la firme suédoise d’essuyer des pertes nettes – du moins, en 2013, elles atteignaient les 58 millions d’euros. L’ouverture à des objets connectés à petit prix tels que le Chromecast reste pour le service un argument valable pour conserver les nouveaux venus et espérer convertir quelques uns de ses abonnés gratuits à une offre payante.