Android voit ses règles se modifier, ce qui pourrait entrainer des changements sur la visibilité des applications.

Les anciennes applications qui n’ont pas été mises à jour depuis Juin (sortie d’Android 2.2 – Froyo) pourraient ne plus être visibles sur certains terminaux.

En effet depuis cette date, les développeurs doivent indiquer pour quels types de terminaux l’application est destinée. Cela se fait avec le paramètre <uses-feature>. Par exemple si une application nécessite le bluetooth, elle doit spécifier <uses-feature android:name= »android.hardware.bluetooth » />. Cette sélection permet ainsi à l’Android Market de n’afficher plus que des applications compatibles avec le téléphone. Cela explique pourquoi des téléphones sous la même version d’Android n’ont pas toujours accès aux mêmes applications.

Un billet vient d’apparaitre sur le blog des développeurs Android, pour rappeler ces règles qui sont en places depuis plusieurs mois. Cela peut paraître étrange au premier abord, mais finalement ce n’est pas vraiment une surprise car cela annonce l’ajout de nouvelles fonctionnalités et d’attributs requis. Cela pourrait être des contraintes de tailles (pour les tablettes), de réorganisation (nouvelles catégories), etc.

Avec ces changements, Google va devoir rescanner toute sa base d’applications. Or, si certaines informations sont manquantes, elles ne seront plus visibles. Si vous êtes développeur et que vous n’avez pas mis à jour votre/vos application(s) depuis cette date, pensez à le faire.

Cela renforce d’autant plus la rumeur de sortie imminente de Gingerbread, mais toujours aucune information n’est disponible quant à la date officielle.