Et si les montres sous Android Wear s’affranchissaient de plus en plus du smartphone auquel elles sont assujetties ? C’est en tout cas en ce sens que va la toute dernière mise à jour actuellement déployée par Google. Au menu, l’écoute de musique hors-connexion.

LG G Watch

Elle n’est pas encore arrivée sur notre modèle, mais est en cours de déploiement sur les G Watch de LG. Cette mise à jour d’Android Wear, déjà évoquée courant septembre, porte le numéro 4.4W.2, quand nous sommes encore en 4.4W.1. Elle n’apporte pas encore la possibilité de changer facilement les cadrans de la montre via les API de Google, mais satisfera au moins les mélomanes. Cette mise à jour apporte en effet aux G Watch, qui semblent en avoir la primeur, la capacité de lire de la musique depuis la montre vers un casque Bluetooth. Le fonctionnement exact de cette option reste cependant encore obscur, puisqu’il a l’air de déclencher des actions différentes selon les utilisateurs. Cependant, il semblerait que dans un premier temps, elle se charge d’ouvrir un lecteur musical ou YouTube sur le smartphone et d’en basculer le son directement sur un casque et que cette fonctionnalité soit appelée à évoluer. Il faut en effet rappeler que les montres Android Wear disposent d’un espace de stockage interne de 4 Go, ce qui laisse un peu de place pour transférer quelques titres sur la montre sans en voir la mémoire saturée. On peut en tout cas espérer que la lecture musicale offline soit bien la fonctionnalité cachée dans cette update, dans la mesure où Google avait confirmé « la lecture musicale hors-connexion » le 5 septembre dernier. « Allez courir ou faire du vélo avec votre objet connecté Android, et laissez votre téléphone à la maison. Vous pourrez écouter la musique stockée sur votre montre grâce à des écouteurs Bluetooth« , indiquait Mountain View : c’est tout juste ce que la mise à jour 4.4W.2 inclut.

La mise à jour s’accompagne du support du GPS hors-connexion sur les appareils Android Wear. De ce côté, l’offre est un peu moins généreuse puisque seule la Smartwatch 3 de Sony inclut une puce GPS, elle qui n’est pas encore disponible à l’achat. Elle devrait donc, dès sa sortie, permettre à son porteur de consulter, sans avoir besoin d’emporter avec lui son smartphone, sa distance parcourue ou encore sa vitesse moyenne. Dans un deuxième temps, Google a promis d’assurer le support natif des watchfaces (cadrans de montres) sur ses montres connectées.